Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
L'Inventaire général du patrimoine culturel

Objectifs et champ d'action

L’Inventaire général a pour mission d’effectuer un recensement et une étude systématique, de l'ensemble du patrimoine architectural et mobilier, "de la petite cuillère à la cathédrale ", selon le propos d’André Malraux en 1964. Ce travail doit être suivi d’une médiation auprès du public selon une seconde formule du ministre « recenser, étudier, faire connaître ».

S’intéressant au patrimoine public ou privé, non gardé, c’est-à-dire situé hors les musées, les archives et les bibliothèques, il n’entraîne pas de prescriptions réglementaires et répond à un triple objectif

  • accroître la connaissance scientifique
  • diffuser les résultats auprès d’un public diversifié
  • nourrir la réflexion en matière d'aménagement du territoire

A l’issue des opérations d’Inventaire général, chaque intervenant public ou privé dispose des moyens d’avoir une lecture hiérarchisée de son environnement patrimonial. Il peut prendre, en connaissance de cause, les décisions de conservation, de restauration, de valorisation ou de destruction du patrimoine culturel. Si l’élément patrimonial, édifice ou collections d’objets, disparait, il reste documenté et cette documentation est transmise et consultable par tous, il peut ainsi nourrir la recherche scientifique alors même qu’il a disparu.

Lumière sur

Maître autel, tabernacle.

Registre des délibérations du conseil de fabrique

1880, achat d’un maître autel en pierre blanche de Savonnière en remplacement de l’autel actuel en bois. Autel commandé à M Jacquemin architecte à Metz.

1990, Déplacement de l’ancien maître autel contre le mur du chœur en supprimant deux marches. Le maître autel provisoire sera remplacé par un neuf en marbre avec une partie des matériaux récupérés des marches de l’ancien autel et du banc de communion. L’entreprise fournira la table de communion et la quantité de marbre nécessaire.

En savoir plus…