Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église Paroissiale Saint-Pient, Saint-Agen et Sainte-Colombe

Dossier IA57000501 réalisé en 1999
Vocables Saint-Pient, Saint-Agen et Sainte-Colombe
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Vic-sur-Seille - Vic-sur-Seille
Adresse Commune : Moyenvic
Adresse : rue de l' Eglise
Cadastre : 1988 1 198

L'ancienne église de Moyenvic avait été érigée au 14e siècle. Elle est connue par deux plans conservés à la bibliothèque nationale et plusieurs dessins (Nancy, Bibliothèque municipale et Musée lorrain). C'était un édifice à vaisseau unique et chevet plat avec une crypte abritant deux tombeaux. La façade occidentale était flanquée d'épais contreforts ornés de niches et percé d'un portail à larges ébrasements surmonté d'une baie géminée. Un clocher court amortissait le tout avant la construction en 1862 d'une flèche.

L'église est détruite comme une grande partie du village lors des combats de 1944. Sa reconstruction, financée par le Ministère de la reconstruction et de l'urbanisme, est suivie par la Coopérative de reconstruction immobilière des églises sinistrées de Moselle. Commencés en 1960, les travaux sont achevés en 1965. Ils sont dirigés par l'architecte en chef Gil Bureau (1914-1991), chargé de la reconstruction en Moselle ; le projet fut sans modifié par Félix Madeline qui cosigne les plans.

Le décor intérieur est le résultat d'une coopération entre le peintre Camille Hilaire (1916-2004), le sculpteur Claude Goutin (1930-2018) et le maitre-verrier Benoit.

L'église comme le village est retenue au titre du label architecture XXe siècle, devenu depuis "architecture contemporaine remarquable".

Période(s) Principale : 14e siècle , daté par travaux historiques , (détruit)
Secondaire : 3e quart 19e siècle , daté par source , (détruit)
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source, daté par travaux historiques
Dates 1965, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bureau Gilles Charles, architecte, attribution par source
Auteur : Madeline Félix, architecte, attribution par source

L'église actuelle, entièrement en béton armé, se compose d'une nef unique, très haute ouvrant sur un choeur à chevet plat au volume plus réduit. Les différentes parties de l'édifice sont lisibles par l'emboîtement des volumes depuis l'extérieur : nef, choeur, clocher. Ce clocher possède un escalier extérieur. Le béton est recouvert d'un enduit blanc. Les murs de la nef sont percés de petites baies rectangulaires dont la taille décroit au fur et à mesure de la hauteur. Le choeur est éclairé latéralement par une grande verrière non figurative aux teintes, rouges, bleues et blancs. Ainsi, la lumière éclaire le choeur, tandis que la nef est à la fois plus sombre et plus sobre. Des luminaires très simples descendent du plafond pour donner de la lumière aux fidèles. Un autel extérieur permet de célébrer la messe en plein air.

Murs béton enduit
Toit béton en couverture (?)
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvertures terrasse
Escaliers escalier hors-oeuvre : en maçonnerie, cage ouverte
Techniques vitrail
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • La Manufacture du Patrimoine, "Moyenvic. Village de la seconde reconstruction ", dossier de labellisation " Patrimoine du XXe siècle", 2015

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
Documents figurés
  • Plans dressés par l'architecte en 1736 par l'architecte Nollet

    Bibliothèque Nationale de France : Cabinet des estampes, 22 697 folio 252-253
  • dessin de la tour porche de l'ancienne église

    Bibliothèque municipale, Nancy : FG 7 Moy6
Bibliographie
  • Les églises romanes de Lorraine : tome III - dictionnaire des édifices. Igney à Rupt-aux-Nonnains / Hubert Collin. - Nancy : Société d'archéologie lorraine, 1984. - 216 p. : ill., plans ; 23 cm. - (Les Guides du Pays lorrain).

    p. 133-134
  • DECOMPS (Claire) et GLOC (Marie), Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon, Images du Patrimoine n°269, Paris, 2011, Somogy

    p. 96 Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
Périodiques
  • GLOC Marie, « Louis-Gilles dit Gil Bureau (1914-1991), architecte de la Reconstruction en Moselle ». 50Sept, n° 20, 2013.

    p. 27-31. Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy

Liens web

(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Moselle - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Gloc Marie - Bouvet Mireille-Bénédicte
Mireille-Bénédicte Bouvet

Conservateur régional à l'Inventaire général Lorraine depuis 1995, Grand Est depuis 2018


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.