Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
synagogue de Grosbliederstroff

Ensemble du mobilier datant de la Reconstruction : arche sainte (aron qoddesh), estrade de Torah (almemor), pupitre de Torah, bancs de synagogue, chandelier de Hanoukkah, lumière perpétuelle (ner tamid), plaques à mitsvot, rideaux d'arche sainte (parokhet), manteaux de Torah, nappes de pupitre de Torah

Dossier IM57004105 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations arche sainte, estrade pour pupitre de Torah, pupitre de Torah, banc de synagogue, chandelier de synagogue, lumière perpétuelle, jeton, rideau d'arche sainte, manteau de Torah
Appellations aron qoddesh, almemor, tebah, chandelier de Hanoukkah, ner tamid, plaques à misvot, parokhet
Aire d'étude et canton Lorraine
Adresse Commune : Grosbliederstroff
Adresse : 6 rue des Fermes
Lieu de dépôt Commune : Lorraine,57,Metz,Consistoire Israélite de la Moselle

A de rares exceptions (cf IM57004102, 4103 et 4104), l'ensemble du mobilier date de 1949 ou des années suivantes. Si le style de l'arche sainte (aron qoddesh), de l’'estrade de lecture (almemor), du lutrin ou du grand chandelier de Hanoukkah sont bien celui de cette époque, marquée par une grande sobriété, les bancs en chêne exécutés par le menuisier Jacques Wagner d'Ipling en 1949, sont curieusement beaucoup plus archaïques ayant sans doute été réalisés à l'imitation des anciens. Quatre ensembles d'’ornements (rideaux d'’arche sainte, nappes de pupitre de Torah et manteaux de Torah assortis), certains financés par des donateurs privés, ont également été acquis jusqu'en 1969. De qualité très ordinaire, cet ensemble présente l'intérêt d'être à la fois homogène et très bien documenté grâce à un fond d'archives conservé sur place. Il est en effet plutôt rare de pouvoir dater et attribuer précisément des objets mobiliers de série. La correspondance avec les fournisseurs - envois de modèles (dessins ou photos d'objets de même type réalisés pour d'autres synagogues), d'échantillons de tissu et de propositions d'inscriptions - est en ce sens particulièrement intéressante permettant même l'identification d'objets conservés dans d'autres synagogues de la région. Si les meubles ont été fabriqués par des artisans locaux, les objets ont été fournis par des maisons spécialisées, essentiellement la maison Durlacher, Vve Félix Bloch de Paris entre 1949 et 1956 (chandelier de Hannoukkah, plaques à mitsvot, ner tamid, un ornement complet...). Deux ornements ont par la suite été commandés en 1958 à la maison de Tricot-Broderie St Gall de Tarare (Rhône) et en 1969 à la librairie hébraïque Tannenbaum de Strasbourg (ornement blanc pour les fêtes de Rosh ha-Shanah et Yom kippour).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1949, daté par source
1956, daté par source
1958, daté par source
1969, daté par source
Lieu d'exécution Commune : Rhône-Alpes
Édifice ou site : 69,Tatare
Lieu d'exécution Commune : Paris
Lieu d'exécution Commune : Strasbourg
Auteur(s) Auteur : Wagner Jacques, menuisier
Auteur : Saint Gall Tricot-Broderie, fabricant marchand
Auteur : Durlacher, marchand
Auteur : Tannembaum librairie, marchand

L'arche sainte, le pupitre de lecture et les bancs (11 pour les hommes, 6 pour les femmes) sont en chêne. Surmontée de tables de la Loi en marbre, l'arche comporte 2 X 2 portes, le pupitre est équipé d'un plateau pivotant et les bancs de casiers fermés. L'estrade de lecture est accessible par 2 volées de 4 marches et protégée par un garde-corps en fonte ; le grand chandelier à 8 lumières (Hanoukkah) est en laiton sur socle de granite, le ner tamid en cuivre argenté et verre rouge ; 3 ornements sont en velours (rouge ou bleu) avec des applications de tissu, des broderies en fils métalliques et de coton ainsi que des paillons, paillettes et verroterie diverses, le dernier de qualité très médiocre étant en satinette blanche.

Catégories menuiserie, fonderie, tissu, broderie
Matériaux chêne, taillé, mouluré
marbre
ciment
fonte de fer
laiton
cuivre, argenté
soie, (?), fil, drap d'or, velours uni
fil métal
coton
Iconographies les Tables de la Loi
étoile : David
Précision représentations

arche sainte : tables de la Loi ; chandelier : étoile de David dite magen David

<import cindoc>Juif-Obj</import cindoc><lot>0201-2</lot><publication MCC></publication MCC>

Statut de la propriété propriété d'un établissement public départemental
Consistoire israélite de la Moselle

Références documentaires

Documents d'archives
  • Consistoire israélite de la Moselle, Metz : n. c.
Bibliographie
  • DECOMPS, Claire. "La synagogue de Grosbliederstrof". Liaisons, 2007, n° 25, p. 33-39.

(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Schumann Henry
Henry Schumann

Henry SCHUMANN1947, membre du Consistoire israélite de la Moselle, chargé du patrimoine depuis 2007, afin de lui remettre la médaille de la Ville de Metz, auteur de trois livres sur la Mémoire des communautés juives de Moselle (l999), de Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges (2003) et de Champagne-Ardenne (2005).

A participé de manière très active à l'étude du patrimoine juif en Lorraine


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.