Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Place Mathieu de Dombasle

monument à Mathieu de Dombasle

Dossier IM54014918 réalisé en 2018

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Dénominations monument
Appellations à Mathieu de Dombasle
Aire d'étude et canton Nancy et périurbain - Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : place Dombasle
Emplacement dans l'édifice centre de la place

La décision d'ériger un monument à la mémoire de l'agronome Alexandre-Christophe-Joseph Mathieu dit Mathieu de Dombasle (1777-1843) fut prise le jour même de son enterrement, le 31 décembre 1843. La Société centrale d'agriculture de la Meurthe mis en place une souscription le 11 janvier 1844 puis la ville de Nancy vota le 3 février une aide de 3 000 francs et donna à la place du collège, le nom de place Dombasle. Dès 1844, Pierre-Jean David d'Angers (1788-1856) fut sollicité et offrit la gratuité de son temps de travail. Il put s'inspirer largement de la biographie de l'agronome rédigé par Fawtier son ancien élève. Celle-ci décrivit même un projet de statue "dans la simplicité de son costume ordinaire, la tête nue, légèrement inclinée vers l'avant, regardant la foule, et lui montrant de l'index les mancherons d'une charrue placée auprès de lui et tenant de sa main droite un manuscrit sur lequel serait inscrits ces mots : Annales de Roville". Le modèle réalisé par David d'Angers et fondu à Paris par la maison Eck et Durand est légèrement différent. Le visage s'inspire très probablement du portrait réalisé en 1844 par Giorné Viard (1823-1885) dont un tirage orne la tombe de la famille Dombasle au cimetière de Préville à Nancy. Le socle en granite des Vosges est dessiné par l'architecte de la ville, Prosper Morey (1805-1886) et réalisé par Rémy-Joseph Colin, marbrier à Epinal. La statue est inaugurée le 7 septembre 1850. L'oeuvre fut assez mal reçue par la presse qui contesta la juxtaposition de sa monumentalité (haute de 3, 75) et le réalisme du costume, en particulier de la redingote. En 1904, Mme Leferme fille de David d'Angers en fit faire une copie destinée au Musée David à Angers (tout comme l'autre statue faite à Nancy par le même artiste en l'honneur du général Drouot). La statue fut fondue en 1944. L'actuelle est une copie réalisée grâce à la maquette conservée au musée d'Angers à qui elle avait été donné par Mlle de Meixmoron. Elle fut fondue par les ateliers des Frères Susse à Arcueil et inaugurée le 21 avril 1953.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1850
1953
Lieu d’exécution Commune : Angers
Lieu d’exécution Édifice ou site : Ile-de-France,75,Paris
Lieu d’exécution Commune : Arcueil
Auteur(s) Auteur : David Pierre-Jean, dit : David d'Angers,
David Pierre-Jean, dit : David d'Angers
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, auteur du modèle
Auteur : Eck et Durand, atelier de, fondeur
Auteur : Colin Remy, marbrier
Auteur : Morey Prosper,
Prosper Morey (1805, 27 décembre - 1886, 5 juillet)

Diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts en 1828, Grand prix de Rome en 1831, pensionnaire de la villa Médicis de 1832 à 1837, puis mission en Grèce jusqu'en 1840. Architecte municipal de Nancy de 1850 à 1884, rapporteur à la Commission des Bâtiments civils et architecte des Monuments Historiques de Meurthe-et-Moselle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte
Auteur : Susse, atelier de, fondeur
Personnalité : Mathieu Alexandre-Christophe-Joseph dit Mathieu de Dombasle,
Mathieu Alexandre-Christophe-Joseph dit Mathieu de Dombasle
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre
Auteur : Viard Giorné,
Giorné Viard (23 janvier 1823 - 10 mai 1885)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par travaux historiques

Situé au milieu de la place qui porte son nom, la statue est tournée vers la rue Stanislas, face au numéro 66 où est né Mathieu de Dombasle. Le socle, en forme de tronc de pyramide tronqué, fortement mouluré est en granite gris-rose des Vosges. Il est placé sur un court emmarchement d'un seul degré et entouré de de 8 bornes de granite. Mathieu de Dombasle est représenté debout, en redingote, la charrue qui porte son nom reposant au sol, derrière lui. Fonte de bronze : fondu.

Catégories taille de pierre, fonderie
Matériaux granite, rose, taillé
Précision dimensions

h = 207 ; la = 102 ; hauteur totale : 375

Précision représentations

portrait (homme, en pied)

Inscriptions & marques inscription donnant l'identité du modèle, gravé, sur l'oeuvre, d'origine
Précision inscriptions

inscription concernant l'identité du modèle : gravée sur le socle "A MAT[hieu]DE DOMBASLE /1850".

A_GESTION

GESTION {import cindoc=NancyObj} ; {lot=0208-6} ; {publication MCC=à verser} ; {GESTION=2018 MBB-udl ; à relire terrain ; lot0208-6 ; obsolete voir Gertrude} ; {bibliographie=LUIS Emmanuel, Les monuments à Mathieu de Dombasle ou la représentation d'un agronome du

{bibliographie=LUIS Emmanuel, Les monuments à Mathieu de Dombasle ou la représentation d'un agronome du XIXe siècle, dans Annales de l'Est, 2006, n°1, p. 131-148.£ COURBE Ch., Les rues de Nancy,1886, p. 31-37.£ BADEL, dictionnaire historique des rues de Nancy, 1904, t. 1, p. 154-157.£ Nouvelles lorrains dans le Pays lorrain, n°2, 1956, p. 92.}

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Bouvet Mireille-Bénédicte
Mireille-Bénédicte Bouvet

Conservateur régional à l'Inventaire général Lorraine depuis 1995, Grand Est depuis 2018


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- UDL