Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Fabrique, Maison d'Industriel dite Maison Bergeret

toilette

Dossier IM54303827 réalisé en 1987

Fiche

  • Ensemble.
    Ensemble.
  • Impression
Dénominations toilette
Aire d'étude et canton Région Grand Est
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 18-24 rue Lionnois
Cadastre : BH 62
Emplacement dans l'édifice hall

Les ateliers de Louis Majorelle fournissent la rampe d'appui et le meuble de toilette situé en vis-à-vis de la penderie (sous l'escalier). Descendu à la cave en 1989, le meuble est restauré et retrouve sa place en 1991.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 4e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1991, daté par travaux historiques
Stade de création
Auteur(s) Auteur : Majorelle Louis
Louis Majorelle (1859 - 1926)

L'entreprise Majorelle trouve son origine en 1858 avec Auguste Majorelle. Louis Majorelle en reprend les rennes à la mort de son père en 1879. Sa production éclectique et bientôt Art nouveau est distinguée lors des expositions universelles parisiennes de 1889 et 1900. En 1901, il devient l'un des vice-présidents de l'École de Nancy (association loi 1901). En 1913, l'entreprise fait construire une succursale par l'architecte Henri Sauvage à Paris. Le magasin nancéien bombardé pendant la Première Guerre mondiale est reconstruit en 1921. Jules Majorelle prend la succession de son frère à la mort de celui-ci en 1926. Alfred Levy assure la direction artistique de l'entreprise qui s'oriente résolument vers la mode Art déco. Les ateliers participent à l'équipement du paquebot Normandie au milieu des années 1930. ils disparaissent au début des années 1950.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Fridrich Charles
Charles Fridrich

Charles Fridrich ouvre en 1900, la Maison d'art Lorraine (38 rue Stanislas), lieu de diffusion de l'art nouveau (conférences, expositions, ventes). Des succursales sont créées à Vittel et à Luxembourg. La Maison d'art Lorraine disparait en 1903.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Le meuble de toilette est en en acajou. Sa forme s'adapte à l'arrondi du mur. Il comporte une glace et un volet à cylindre muni d'une poignée en forme de feuille. Le rideau est taillé dans un tissu, aux feuilles d'érable, imprimé par la Maison d'Art de Lorraine de Charles Fridrich (actuellement, copie de 1991 ?).

Catégories ébénisterie, tissu
Structures volet
Matériaux acajou, taillé
matériau textile, imprimé
Mesures h : 220.0 cm
la : 140.0 cm
pr : 75.0 cm
Iconographies feuille
Précision représentations

tissu à feuilles d'érable

Statut de la propriété propriété publique, Université de Lorraine

Références documentaires

Bibliographie
  • Descouturelle Frédéric et Bloch Denise, Zoom sur la Maison Bergeret, Ed. Association d'idées, Nancy, 2010

(c) Université de Lorraine ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Roussel Francis - Leroy Mélanie