Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 45 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation du mobilier de l'église paroissiale Saint-Nicolas
    Présentation du mobilier de l'église paroissiale Saint-Nicolas Moussey - rue de Bourdonay - en village - Cadastre : 2015 38
    Historique :
    Le mobilier non étudié de l'église date surtout du 19e et du 20e siècle. Il y a peu de mobilier du 18e siècle, les 6 chandeliers et croix d'autel exposés actuellement sur l'autel majeur, le tableau coquilles en bronze ont disparu en 1944), le crucifix en bois exposé sous le porche gauche. Une partie du carillons, 1 sonnette. (réf. AD57 29J2333). Le confessionnal en chêne est fabriqué en 1955 ainsi que les , remplacement des pièces et tubes manquants. Fabrication d’un nouveau boîtier avec couvercle et le tube central Porté Frères et montés en 1950. Les vitraux de 1882 fabriqués par la maison Champigneulle de Bar-le-Duc
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Le mobilier non étudié de l'église paroissiale de Moussey est composé d’orfèvrerie : 6 chandeliers 2,60m sculptés dans le caractère du 18e, le tout en chêne). Cinq statues en plâtre achetées après 1946 . Ensemble de trois cloches achetées en 1922 chez le fondeur Georges Farnier de Robécourt et remplaçant les Charton et Colin de Nancy. (ref Le patrimoine campanaire de l'arrondissement de Sarrebourg). Documents . Construction du plafond de la nef à la place des lambris. M. Bastien maitre plâtrier à Rixingen (Réchicourt fournis par la maison Champigneulle à Bar le Duc Salvanges pour 7 vitraux celui du chœur beaucoup plus laquelle est placé le tableau des fondations. 1883,factures payées à M Champigneulle de Bar le Duc pour les fabrique doit entourer les fonds baptismaux d’une grille, remettre en état le calice et le ciboire qui ne Claude M le curé de Moussey. Parrain Jean Nicolas Louis cultivateur et maire de Moussey et marraine cloche, je m’appelle Marie Catherine Françoise Louise. J’ai été donnée à l’église, par le zèle et la
    Illustration :
    Vue du mobilier de l'église depuis le chœur. IVR41_20155710364NUC4A
  • tombe de la famille Jordy
    tombe de la famille Jordy Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Gorius
    tombe de la famille Gorius Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor est sculpté en bas-relief.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Poiré
    tombe de la famille Poiré Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor est sculpté en bas-relief.
    Description :
    Tombeau à stèle rectangulaire d'élévation verticale amortie d'une croix latine. Le socle
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Bournique
    tombe de la famille Bournique Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Statuette de la Vierge au Poirier
    Statuette de la Vierge au Poirier Moussey - en village
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Statue de la Sainte Vierge posée sur le tabernacle de l'autel latéral nord. Elle tient une poire
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Duchêne
    tombe de la famille Duchêne Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le drap ornant la croix est sculpté en bas-relief. La croix porte un Christ sculpté en haut relief
    Description :
    Tombe à stèle rectangulaire d'élévation verticale à l'imitation de la nature. Le socle imite un sont inscrits le nom des défunts. Il est amorti d'une croix en forme de tronc écoté de laquelle descend un drap orné sur le côté gauche d'une chute de fleur sculptée en bas-relief.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Serva
    tombe de la famille Serva Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor est sculpté en bas-relief. La Vierge est sculptée en ronde bosse
    Description :
    Tombeau à stèle architecturée. Le socle de base rectangulaire élargie porte une plaque de marbre . Le surmonte une niche abritant une Vierge de Lourdes sculptée en porcelaine. Elle est accostée dans
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Masson-Lapique
    tombe de la famille Masson-Lapique Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Tombeau à stèle rectangulaire d'élévation verticale amortie d'une croix. Le socle imite un muret
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Perrin Bondy
    tombe de la famille Perrin Bondy Moussey - chemin de Lagarde à Moussey
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • cimetière
    cimetière Moussey - rue de Lagarde - en village - Cadastre : 2019 24 32
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Il est entouré d'un mur en moellon calcaire .Il y a quelques tombes de ressortissant allemand dans le cimetière.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    plusieurs tombes d'enfant ont été repérées. Il y a trois tombes avec une épitaphe allemande. Le décor des l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le plus souvent relèvent de tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 3 par Grob sculpteur ; 13 par Petit sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cité ouvrière et usine de chaussures de Bataville
    Cité ouvrière et usine de chaussures de Bataville Moussey - - en village - Cadastre :
    Historique :
    Thomas Bata est le fondateur du groupe industriel des chaussures Bata. En 1894, il crée une petite Frantisek L. Gahura (1896-1958) qui dresse le plan de l’usine et de la ville de Zlin, selon une organisation Bata cherche un site pour installer son usine de chaussures en 1931. Le 23 octobre 1931, il achète le IVR41_20195730998NUC2A) . Hellocourt devient le siège social du site industriel avant le transfert à l’usine et surtout le producteur des denrées agricoles nécessaires à l’alimentation des ouvriers de l’usine et de la cité avec la création d’un service agricole. Le choix du site a aussi été motivé par la présence d’une ligne de chemin de fer, d’une gare d’eau et du canal. Le canal de la Marne-au-Rhin complété par le canal été détruites en 1980. La partie est des cités a conservé le même partie (travaux à partir de 1934 ). l'internat date de 1934. Le foyer et le centre de formation date de 1938. Les logements côté du lac par plusieurs vagues de licenciements, Bata-Hellocourt dépose le bilan, se séparant de près de 840 salariés.La
    Précisions sur la protection :
    ) et sur la commune de Réchicourt-le-Château pour son autre partie (cad. 12 158) ; les façades et En totalité le bâtiment n°23 à 5 étages (A) situé en partie sur la commune de Moussey (cad. 6 222
    Description :
    Réchicourt-le-Château. C’est l’architecte Frantisek L. Gahura (1896-1958) qui dresse le plan de l’usine et de Bataville est le nom donné à l’ensemble industriel et urbain construit à partir de 1931 sur le site d’Hellocourt par l’industriel tchèque Thomas Bata. L’ensemble se compose de la ferme située sur le domaine d’Hellocourt (sur le territoire de la commune de Maizière-les-Vic, réf.IA57000472) , de l’usine de chaussures premières cités sortent de terre dès 1932, elles prennent alors le nom de Bataville. Situées à l’ouest de . Jusqu’en 1959, tous les nouveaux bâtiments sont entièrement conçus par le service de construction de typologie des maisons est définie par le statut de l’occupant. On distingue les bâtiments collectifs pour célibataires, les maisons ouvrières à deux logements de plan carré ou rectangulaire et de volume cubique, le logement du contremaître qui peut être double, le logement individuel pour l’ingénieur, le cadre et le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Carte générale du comté de Réchicourt-le-Château, en haut à gauche le domaine de Hellocourt, 1704 Vue aérienne de Bataville, les cités ouvrières, le stade et le gymnase. IVR41_20195731003NUC2A Vue aérienne du site de Bataville, vue sur les cités ouvrières et le bâtiment de la cantine et de Atelier de fabrication (3), élévation est, vue depuis le sud est. IVR41_20025700152X Logement patronal, 50 rue des Écoles, vue d'ensemble depuis le sud est. IVR41_20175710174NUC4A
  • croix de cimetière
    croix de cimetière Moussey - rue de Largarde - en village - Cadastre : 2014 32 dans le cimetière
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    Le socle est accosté par deux colonnes à chapiteaux doriques sculpté en ronde bosse, le croisillon
    Localisation :
    Moussey - rue de Largarde - en village - Cadastre : 2014 32 dans le cimetière
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Moussey - rue de la gare - en village - Cadastre : devant la maison n°3
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    États conservations :
    Il manque le socle, le grès se délite. Mauvaise restauration en ciment
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Moussey - rue de Bourdonnay - en village - Cadastre : 2014 36 encastrée dans le mur de clôture de l'église
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Description :
    Croix de chemin d'élévation verticale encastrée dans le mur de clôture de l'église. Socle droit
    Localisation :
    Moussey - rue de Bourdonnay - en village - Cadastre : 2014 36 encastrée dans le mur de clôture de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Moussey - route D40B - en village - Cadastre : coté gauche dans le sens Moussey-Bataville
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Localisation :
    Moussey - route D40B - en village - Cadastre : coté gauche dans le sens Moussey-Bataville
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Moussey - rue de Remoncourt - en village - Cadastre : 2014 174
    Inscriptions & marques :
    Gravée sur le piédestal : 1804. Sur le fût inscription incomplète : ... douleur pareille à celle
    Historique :
    la paroisse de Gondrexange en 1767. Fût et croisillon ont été cassés, le fût n'a pas été remplacé
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Présentation de la commune de Moussey
    Présentation de la commune de Moussey Moussey
    Description :
    fait partie de la Communauté de Communes de Sarrebourg Moselle Sud depuis le 1er janvier 2019. Le territoire communal est séparé par le canal de la Marne au-Rhin avec le noyau initial du village à l'est du canal et de l'autre coté la cité ouvrière de Bataville. Il y a plusieurs étangs sur le territoire Marais et deux perpendiculaires. Le long de ces voies le bâti était mitayen, les fermes et maisons des maisons et fermes mais ps la structure du village. Le bâti est aujourd'hui plus lâche, beaucoup de construites le long due la route qui mène à la cité de Bataville. Sur une partie du territoire de Moussey se trouve la cité ouvrière de la chaussure de Bataville (réf. ), deux sites d'écluse N°8 et 9 (réf. ) Le paroissiale, un cimetière, des croix de chemins, le canal de la Marne-au-Rhin dont deux sites d'écluse, une
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    les sables nécessaires aux bâtiments seigneuriaux du château et du bourg de Réchicourt avec ceux de bateaux de pêche des étangs de la Lazière et de Moussey au lieu de Réchicourt. Sont obligés de mener tous Foulcrey. Chacun doit filer une livre destouppe pour le seigneur par an.
    Illustration :
    Carte de l'occupation d sol du canton de Réchicourt-le-Château, Les voies romaines et les sites
  • Église Paroissiale Saint-Vincent-de-Paul de Bataville
    Église Paroissiale Saint-Vincent-de-Paul de Bataville Moussey - Cadastre : 2019 6 44
    Historique :
    Réchicourt-le-Château et de Moussey pour la construction d’une église. Dédiée à saint Vincent de Paul, celle Pour l’entreprise Bata, la seule religion étant le travail, elle n’envisage que tardivement la . En 1940, une baraque en bois abrite une chapelle provisoire. Elle est agrandie en 1946 par le service ) aidé de G. Lesne et R. Chauvière. Elle est consacrée le 19 mars 1966. Le propos architectural s’inscrit biblique de la tente de Moïse dans le désert, durant l’Exode ainsi que celle du Bon Pasteur, en de dépouillement, avec un jeu de matériaux alternant le moellon brut pour les murs, le béton pour la structure et le bois. Les vitraux abstraits, en dalle de verre, des ateliers Benoît de Nancy, éclairent prioritairement le chœur, se limitant dans la nef à deux longs bandeaux lumineux à la base de la toiture. Le mobilier en pin des Landes est exécuté par le service menuiserie de la Société Bata. Les stations de chemin
    Description :
    enchâssées dans le mur en moellons;
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Notice de repérage Établit par l'architecte Vladimir Janyta, le 20 décembre 1968
    Illustration :
    Vue de la nef depuis le chœur. IVR41_20155710789NUC4A Vue de la nef et de la tribune depuis le chœur. IVR41_20155710790NUC4A Le chantier de construction, photographie prise le 24 juin 1963. IVR41_20125711090NUC2A Pose de la première pierre, photographie prise le 20 septembre 1963. IVR41_20125711094NUC2A cérémonie de la pose de la première pierre, photographie prise le 20 septembre 1963 cérémonie de la pose de la première pierre, photographie prise le 20 septembre 1963 Cérémonie de la pose de la première pierre, le 20 septembre 1963, signature du parchemin par Mgr Cérémonie de la pose de la première pierre, le 20 septembre 1963, signature du parchemin par Cérémonie de la pose de la première pierre, le 20 septembre 1963 : scellement de la première pierre Chantier de construction de l'église, photographie prise le 9 octobre 1963. IVR41_20125711091NUC2A
  • les maisons et les fermes de la commune de Moussey.
    les maisons et les fermes de la commune de Moussey. Moussey
    Historique :
    Le patrimoine bâti de la commune de Moussey est composé de fermes des 18e et 19e siècles et de maisons et fermes de la Seconde reconstruction construites par l'architecte Joseph Denny. Le bâti modifié
    Description :
    siècles sont à deux ou trois travées de plan. Le logis à deux ou trois pièces en profondeur avec une cuisine centrale. La porte piétonne ouvre sur un couloir traversant. Le poêle, sur rue, est parfois 1944, des fermes à doubles logis (voir les plans anciens des fermes avant destruction dans le fonds J . Denny). Sur le cadastre ancien, un grand nombre de fermes ont des cours cadastrées à l'arrière du bâtiment. Les usoirs, rue de Bourdonnay ne sont pas cadastrés. Le patrimoine bâti de Moussey comprends maisons de la cité de la chaussures de Bataville sur le territoire de Moussey (réf.IA57030346).
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    de Moussey entre le chemin de Réchicourt au midi d’une part Germain Vautrin et la veuve Thiry d’autre à l’extrémité orientale de la commune de Moussey entre le chemin de Réchicourt au midi d’une part a jour sur le chemin de Réchicourt, un poêle sur la rue et deux petites chambres sur le derrière. Au part, ensemble un jardin verger et potager de la consistance de 15 ares 93 centiares. Le domaine -dessus sont des greniers et faux-greniers. Le surplus dudit bâtiment consiste en une vaste bergerie et contient 5 ares 52 c. Le jardin, verger, potager ensuite de la dite cour contient 15 ares 93 cent. AD54 sur 45 de large et un cabinet à côté de 16 pieds de largeur ladite maison et dépendances entre le fer battis et d’une armoire bois chêne incrustée dans le mur au dessus. A gauche du dit salon. Une le septentrion est de 45 pieds ½ de largeur. Il existe une cour au derrière de 35 pieds de largeur dans les écuries d’une autre pour aller au jardinet enfin une 4e pour sortir sur le cimetière. Une
1 2 3 Suivant