Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Dossier de synthèse de l'aire d'étude urbaine de Remiremont
    Dossier de synthèse de l'aire d'étude urbaine de Remiremont Remiremont
    Historique :
    devenue le château Flayelle) ou de riches propriétaires (ex. hôtel «à la parisienne» du 21-23, rue du s’étend entre la colline du Tertre et la Moselle au nord et la colline du Calvaire et le ruisseau du Fouchot au sud. Plusieurs ruisseaux issus de ce dernier traversent la ville. Le plan dressé en 1733 par des jardins Le « noyau » ancien est en fait double puisque constitué - d’une part du quartier du milieu du siècle avec le nouveau Palais abbatial (IA88031985) et la reconstruction de maisons moderne le long d’un axe grossièrement est-ouest (actuelle rue du Général de Gaulle). Les demeures de ce noyau constituent un ensemble homogène, le plus souvent reconstruit en partie après le tremblement de , 1741 qui détruisit le faubourg, 13 mars 1779 qui détruisit 7 maisons). Les témoins antérieurs à 1682 canoniales dont le seul décor est bien souvent le traitement de la porte piétonne voire quelques rares cas relative rareté des rues est compensée par un important réseau de ruelles encore lisible sur le cadastre
    Référence documentaire :
    p. 300-309 Urry Alfred. Le tremblement de terre de Plombières-Remiremont. In: Annales de Géographie , t. 22, n°124, 1913. Urry Alfred. Le tremblement de terre de Plombières-Remiremont. In: Annales de Thiebaut (Pascal), Le casernement dans la France du nord-est entre 1871 et 1914, dans Les Annales de l'Est, 2003. THIEBAUT (Pascal), Le casernement dans la France du nord-est entre 1871 et 1914 Heili (Pierre), Le grand tremblement de terre de Remiremont (1682). Le pays de Remiremont, 1979 . HEILI, Pierre. Le grand tremblement de terre de Remiremont (1682). Le pays de Remiremont, 1979, n°2, p Dames nobles dans le rôle de commanditaire", in Bâtir au féminin ? Traditions et stratégies en Europe et Remiremont : un chapitre de Dames nobles dans le rôle de commanditaire", in Bâtir au féminin ? Traditions et
    Annexe :
    (1720-1731), il construit sa propre maison à Nancy (1731). Il travaille sur le chantier du château de lorrain de la 1ère moitié du 18e siècle, il travaille en 1709 avec Betto et Guesnon sur le chantier de la avec Stanislas, qui le remplace par Emmanuel Héré en 1738 comme 1er architecte du duc. On le retrouve au service des abbesses de Remiremont où il construit le palais abbatial (1752). Architecte peu et -Jacques Baligand (1697-1762), ingénieur en chef de Lorraine et Barrois, anobli le 5 janvier 1756. Auteur est le père de Paul Perron (1854-1931). Paul Perron (Remiremont 1864-1931), fils de Charles Perron, a
    Illustration :
    Le quartier canonial, carte restituée au 19e siècle. IVR41_20208803042NUC2A Vue aérienne depuis l'Est : au premier plan le faubourg vers Bussang et les grands ensembles Vue aérienne depuis l'ouest : le coeur ancien IVR41_20158810630NUC4A Vue aérienne : le quartier du Grand Jardin IVR41_20158810626NUC4A
  • Fontaine de la Dauphine
    Fontaine de la Dauphine Remiremont - rue de Lattre-de-Tassigny rue de la Xavée place de la Courtine - en ville
    Historique :
    , dans les années 1828-1830 ,par Stanislas Bresson, le maire. C'est la première installée, et la plus château d’eau pour les autres fontaines de la ville, avec la possibilité en cas d’incendie, d’arrêter à l’instant la plus grande partie des eaux des fontaines publiques, et de les diriger sur le points de danger ". Le 30 mars 1828, le conseil municipal valide l'offre de Henry Stehelin, propriétaire de forges à foyer à Sionne, car elle est moins chère et Stehelin a des liens familiaux locaux. Elle prend le nom de Fontaine Marie-Thérèse ou Fontaine de la Dauphine, lors de son inauguration le 10 septembre 1828, en de France en 1824. Les travaux de l'édifice sont finalement réceptionnés le 11 décembre 1828. La pose ETE INAUGUREE / LE X SEPTEMBRE MDCCCXXVIII / STANISLAS BRESSON ETANT MAIRE DE LA VILLE" (en face Est
    Description :
    La fontaine des Dauphins est située au centre de Remiremont, le long de la rue principale, sur une fondation en fonte ornées de festons. Au-dessus, trois dauphins en fonte approvisionnent en eau le bassin deux autres vasques plus petites, également en fonte. Un jet d'eau sommital retombe dans le bassin
    Illustration :
    Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le nord-ouest IVR41_20168834963NUC2A Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le sud-est IVR41_20168834964NUC2A
1