Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 18 sur 18 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église Paroissiale Saint-Adelphe de Réchicourt-le-Château
    Église Paroissiale Saint-Adelphe de Réchicourt-le-Château Réchicourt-le-Château - place de L'eglise - en village - Cadastre : 2019 1 109
    Historique :
    -le-Château qui œuvre pour la maçonnerie et une partie de la menuiserie. L’unique vaisseau est couvert l’emplacement de l’église actuelle. En 1737, un nouvel édifice est construit, il est béni et financé par le curé Lottinger, la tour-clocher date de cette période. Entre le 17 et le 19 novembre 1944, l’église est entre 1946 et 1963. Il conserve le portail de la première construction et en ouvre un second, en 1951 , dans la tour-clocher, en pierre de taille des Vosges. C’est l’entreprise Fischer et Sour de Réchicourt
    Description :
    , chœur polylobé, tour-porche évasé dans la partie basse. Couverture en tuile plate et ardoise sur le
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - place de L'eglise - en village - Cadastre : 2019 1 109
    Titre courant :
    Église Paroissiale Saint-Adelphe de Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Réchicourt-le-Château. IVR41_20195730118NUC2A Projet de reconstruction partielle de l'église de Réchicourt-le-Château, AD 57, 45J303 Dessin des stalles exécuté par le menuisier Pierre Hochard pour l'église de Réchicourt, 1738, AD54 Porte d'entrée sous le porche, ensemble face. IVR41_20155710573NUC4A Vue de la nef depuis le chœur. IVR41_20155710479NUC4A Photographie de l’église de Réchicourt pendant les travaux de reconstruction, 10 mai 1951, A 57 Photographie de l’église de Réchicourt pendant les travaux de reconstruction de la voûte, A 57 Détail du plan de reconstruction de l'église de Réchicourt, AD57, 45J303 IVR41_20195730121NUC2A Croquis des voûte de l'église de Réchicourt, 1949, AD57, 45J303 IVR41_20195730122NUC2A
  • Ferme dite
    Ferme dite "le petit château", 25 rue Principale, Fribourg. Fribourg - 25 rue Principale - Cadastre : 1812 198 2019 5 34
    Historique :
    Le premier bâtiment constituant la partie habitation a été construite au 16e siècle comme l'indique la date portée sur le linteau de la porte piétonne 1587. Les bâtiments d'exploitation sont certainement construits au 18e siècle. Ils figurent sur le cadastre de 1812.
    Description :
    Cette maison se compose de deux bâtiments sur le même alignement et un bâtiment annexe, un logis et une exploitation et un bâtiment d'exploitation. Le premier bâtiment, un logis, peut être daté de la fin du 16e siècle. L’inscription de 1587 est gravée sur le linteau de la porte piétonne. Les fenêtres poutres moulurées dans toutes les pièces. A l'étage cheminée daté 1796. Dans le prolongement de la partie du 18e siècle. Une chambre à four est construite sur la façade latérale droite. Dans le jardin une fontaine est encore visible. Sur le cadastre ancien il s'agissait d'un bassin. Un second bâtiment
    Titre courant :
    Ferme dite "le petit château", 25 rue Principale, Fribourg.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • ciboire-ostensoir de la chapelle de Romécourt
    ciboire-ostensoir de la chapelle de Romécourt Azoudange - Romécourt - isolé
    Historique :
    Ce ciboire ostensoir d'Ancien régime n'est plus visible actuellement, données reprises dans le
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    un soleil. Le pied est circulaire à ressaut avec un décor ajouré de feuille d'eau ciselé, le nœud
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ferme, 133 rue de Lorraine.
    Ferme, 133 rue de Lorraine. Avricourt - 133 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 2 324
    Historique :
    sur le linteau de la porte piétonne ainsi que les initiales NS et C.M. Mais elle a été reconstruite en
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Ferme à deux travées de plan. La porte piétonne ouvre sur un couloir traversant desservant le logis
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Maison, 58 rue des Halles, Avricourt
    Maison, 58 rue des Halles, Avricourt Avricourt - 58 rue des Halles - en village - Cadastre : 2019 2 445
    Historique :
    d'obus aux environs immédiats de la propriété et sur la propriété l'endommage. Le bâtiment a été de plus
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    prolongée sur sa partie droite au XIXe siècle avec la construction d’une travée d’exploitation. D'après le bâtiments annexes, porcherie et hangar à bois en brique et moellon sont détruits en 1944. Le toit était
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Église Paroissiale Saint-Rémi de Foulcrey
    Église Paroissiale Saint-Rémi de Foulcrey Foulcrey - rue grande rue - Cadastre : 2018 01 161
    Historique :
    , celui-ci décide de garder la tour et remploie les encadrements de fenêtres de la nef, d’où le contraste , dont la voûte en berceau brisé accentue visuellement la perspective vers le chœur. La voûte a été posée d’Angers est posée en 1957. Pendant la reconstruction de l'église après 1944, le culte est assuré dans bancs en chêne. Valentin Jaeg réalise aussi le dallage de l’avant chœur, du chœur et des marche devant le banc de communion en Comblanchien Rose de la Serrée (il réalise également l'essentiel du mobilier
    Description :
    . Le toit de la nef est à deux pans, celui du chœur à croupe polygonale. Le clocher est couvert d'une à fronton demi-cercle chaînage en grès.Le nef est éclairée par 8 vitraux et le chœur par 4 verrières . Valentin Jaeg réalise aussi le dallage de l’avant chœur, du chœur et des marche devant le banc de communion
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Église de Foulcrey, vue depuis le chœur. IVR41_20155730159NUC2A
  • Maison de manouvrier, 69 route de Romécourt, Azoudange.
    Maison de manouvrier, 69 route de Romécourt, Azoudange. Azoudange - - 69 route de Romécourt - en village - Cadastre : 1 173
    Historique :
    Maison construite au 18e siècle, elle figure sur le plan de 1814.
    Description :
    mouluré. Le logis a trois pièce en profondeur dont une cuisine centrale, une gerbière au-dessus de la porte piétonne et certainement une petite écurie sur l'arrière. Le toit est couvert de tôle.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • statues de la Vierge à l'Enfant et de saint Joseph
    statues de la Vierge à l'Enfant et de saint Joseph Azoudange - Romécourt - isolé
    Description :
    Deux statues en bois peint polychrome posées sur un socle en bois sur le gradin du maître-autel, de quelque chose dans sa main gauche qui a disparu certainement le lys.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Chapelle du château de Romécourt, maître-autel, statue de saint Joseph, ensemble face Chapelle du château de Romécourt, maître-autel, statue de la Vierge, ensemble face Chapelle du château de Romécourt, maître-autel, statue la Vierge et de saint Joseph, ensemble face
  • Église Paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens d'Assenoncourt
    Église Paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens d'Assenoncourt Assenoncourt - rue pricipale - en village - Cadastre : 2017 40 édifice isolé à la croisée des différentes rues du village. 1814 E 68
    Historique :
    L'existence d'une église à Assenoncourt est attestée depuis le 13e siècle. Après les destructions liées aux guerres des 16e et 17e siècle, le chantier de reconstruction commence en 1713 et se poursuit hissées dans le clocher en remplacement de celles prises par les allemands durant la Première guerre mondiale pour récupérer le bronze. Après les bombardements de la Seconde guerre mondiale, la toiture de la , ce qui est assez rare dans ce secteur. Le mobilier en bois de l'église est en partie classé MH et date du 18e siècle. L'église sous l'invocation de saint Pierre-aux-Liens, fêté le 1er aout. La légende raconte qu'un homme possédé par le démon fut guéri en touchant une chaine ayant attachée le saint apôtre pendant son martyr. Le miracle aurait eu lieu en présence de l’évêque de Metz, Diodoric (appelé aussi
    Description :
    cintre percées dans chaque mur gouttereau de la nef et deux dans le chœur fournissent un éclairage naturel suffisant. Le clocher hors-œuvre, de plan carré, s’élève sur trois niveaux séparés par des bandeaux de pierre de taille, les premiers percés d’oculi, le dernier d’une baie en plein cintre et de fenêtres géminées sur le côté. L’unique décor est concentré sur la porte à encadrement mouluré pourvue d’un tuile mécanique ; le clocher et la flèche polygonale à égout retroussé, en ardoise. L'église a conservé son pavement d'origine, dans le chœur et l’avant-chœur, composé de dalles noires et blanches formant
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • clôture de chœur
    clôture de chœur Assenoncourt - - en village - Cadastre :
    Description :
    . Une porte centrale formées de 2 panneaux carrés ouvre sur le chœur. Les dessins se répondent ils sont
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Église Paroissiale Saint-Adelphe à Languimberg
    Église Paroissiale Saint-Adelphe à Languimberg Languimberg - rue Principale - Cadastre : 2019 1 72
    Historique :
    nouvelle porte en chêne à l'entrée, l'église est repeinte, les vitraux et fenêtres réparés, le clocher est
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue intérieure depuis le choeur. IVR41_20155710386NUC4A
  • Ferme, 50 rue de l’Église, Azoudange.
    Ferme, 50 rue de l’Église, Azoudange. Azoudange - - 50 rue de L’Église - en village - Cadastre : 1 140
    Historique :
    Cette ferme est reconstruite au 19e siècle, avant 1814 puisqu'elle figure sur le cadastre ancien (IVR41_20195730380NUC2A, parcelle 116). La date gravé sur le linteau d ela porte charretière, 1711 indique la date d'une
    Description :
    Ferme à trois travées de plan plus une travée en appentis correspondant à une petite écurie. Le sur le pignon et chambres à l'étage. La porte piétonne ouvre sur un couloir traversant éclairé par qu'un seul bâtiment à l'origine avec le 51 rue de l’Église (réf. )
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • ferme n°13 de la commune d'Assenoncourt
    ferme n°13 de la commune d'Assenoncourt Assenoncourt - 73 rue principale - en village - Cadastre : 2013 1 206 1814 225
    Description :
    ferme de trois travées de plan composée d'une exploitation à deux travées et d'un logis. Le logis a segmentaires délardés ont une agrafe. Le logis a deux travées d'élévation. La porte piétonne est surmontée d'un en ciment. Le toit est couvert de tôle ondulée.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Église Paroissiale de la Nativité Notre-Dame, Azoudange
    Église Paroissiale de la Nativité Notre-Dame, Azoudange Azoudange - rue pricipale - en village - Cadastre : 2018 49 1814 E 185
    Historique :
    et ranimée au 19e siècle. Le clocher est construit vers 1840 , il était couvert de bardeaux à nouveau plancher est installé par le menuisier de Desseling Gérard Auguste qui fabrique aussi 6 bancs neufs. Aujourd'hui le sol est couvert de granito avec mosaïque. Des travaux de peintures sont effectués
    Description :
    Église : orientée, et plafonnée avec chœur à cinq pans. Une sacristie fait saillie derrière le chevet. Le chœur est surélevé d'un degré par rapport à nef, l'arc triomphal est à linteau droit, il était trinitaire. La nef est éclairée par deux fois trois fenêtre en plein cintre. Le chœur par deux fenêtre sur les bas-cotés. A l'entrée une tribune en bois avec un le garde corps ajouré repose sur deux colonnes en bois. Le plafond de la nef est peint dans un cadre rectangulaire. Dans la partie centrale est de la Vierge ; monogramme mariale amorti d'une croix. Le plafond du chœur a une iconographie liée aux , des calices et le monogramme du Christ. Sur une photographie ancienne le plafond de la nef était croix latine aux extrémités tréflées et supportant un coq en métal doré. Le toit de la nef est couvert de tuile mécanique; le clocher et la flèche sont couverts d'ardoise.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Église paroissiale de la Nativité Notre-Dame à Azoudange, vue sur la tribune depuis le chœur Église paroissiale de la Nativité Notre-Dame à Azoudange, vue sur la tribune depuis le chœur Église paroissiale de la Nativité Notre-Dame à Azoudange, vue sur la tribune depuis le chœur
  • Église Paroissiale saint Luc à Gondrexange
    Église Paroissiale saint Luc à Gondrexange Gondrexange - rue de L’Église - en village - Cadastre : 2019 1 374
    Historique :
    droite, au pied du portail indique : CETTE PREMIER PIERRE A ÉTÉ POSÉE LE JUIN 1745 PAR...DERBE ET N (Ad57 29J2371). Elle reçoit alors un beffroi pour y abriter 3 cloches confectionner en chêne par le , l’autel latéral saint Joseph, les boiseries du chœur, le confessionnal et les fonts baptismaux sont abîmés fut effectuée pour mettre le contenu à l'abri de intempéries. A l'époque de la libération, le 31 octobre 1944, Gondrexange fut le théâtre d'un bombardement aérien et, la population dut évacuer les lieux 29J1861) Le chœur abrite des boiseries et des stalles en bois sculpté de la fin du 18e siècle. Pavement en céramique Villeroy et Boch mis en place en 1884 : " Etats des frais occasionnés par le pavage de
    Description :
    surmonté d'un fronton triangulaire amorti d'une croix latine. Nef et chœur plafonnés et peint. Le pavement chaque fenêtre. Nef éclairée par 6 fenêtres en plein cintre et chœur par 4. Boiseries et stalles dans le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    remplacer celle détruite par un incendie le 25 mars 1840. Charles Joseph Pierre fondeur de cloche demeurant Cirey sur le prix de l’adjudication des travaux de reconstruction de l’église de Gondrexange. Payé à Gondrexange à l’honneur de vous adresser ci-joint le certificat de réception définitive des travaux. 1er la nef et sur le chœur. Gros fers forgeage des châssis des vitraux des croisées du clocher.
    Illustration :
    Intérieure de l'église, vue sur la tribune et l'orgue depuis le chœur. IVR41_20155710430NUC4A
  • église paroissiale Sainte-Catherine
    église paroissiale Sainte-Catherine Provenchères-sur-Fave - Le Village - rue du Château - en village - Cadastre : 1989 B 345
    Historique :
    cette période, le troisième niveau est ajouré sur trois faces de doubles baies géminées à billettes et murées lors des transformations qui ont commencé en 1712 (date portée par le linteau de la porte latérale reconstruite à l'est de celle-ci, la tour située sur le choeur devenant tour-porche. C'est de cette campagne de travaux que date la surélévation du clocher, son double bulbe à lanternon (classé MH) et le porche néo verrières (étude, IM88003872), les cloches (baptême le 13/6/1925), les statues qui surmontent le fronton du ). Le double dôme de la tour a été recouvert de bardeaux de chêne jusqu'en 1961, puis d'ardoises et
    Localisation :
    Provenchères-sur-Fave - Le Village - rue du Château - en village - Cadastre : 1989 B 345
  • anciens communs de la maison Warren, actuellement immeuble
    anciens communs de la maison Warren, actuellement immeuble Nancy - 4 rue de la Salpêtrière - en ville - Cadastre : 1830 D 154 1865 D 718, 719 1972 BW 204 2008 BW 204
    Historique :
    sur l'arrondissement de Château-Salins [s.n], [s.d.]. Manuscrit : le garde-corps aurait été transféré de Lorraine, chargé par le duc Léopold de créer une salpêtrière à Nancy en 1703. Le bâtiment est Révolution (le marquis de Custine), il est vendu comme bien national en 1795, tout comme le corps de logis principal (IA54003423). Dans le troisième quart du 19e siècle, l'architecte nancéien Léon Vautrin (1820-1884 ) le transforme en immeuble de rapport, où il habite à partir de 1873 : suppression des allèges de fenêtres du premier étage, création d'un balcon au-dessus de la porte cochère dont le garde-corps durant la Révolution dans l'église paroissiale de Château-Salins, et vendu vers 1871 à Vautrin
    Référence documentaire :
    Notes historiques sur l'arrondissement de Château-Salins HADOT, E. Notes historiques sur l'arrondissement de Château-Salins. [S.l] : [s.n], [s.d]. 103 p., ill. Manuscrit
  • Eglise Paroissiale Saint-Pantaléon
    Eglise Paroissiale Saint-Pantaléon Commercy - rue de la Paroisse - en ville - Cadastre : 1970 AB 342
    Historique :
    Première mention de l' église en 1033. Eglise reconstruite de 1560 (date portée par le portail) à 1575. Rattachée au château haut par un passage couvert en 1708. Tour clocher exhaussée en 1711. Vers
1