Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Site d'écluse n° 7
    Site d'écluse n° 7 Réchicourt-le-Château
    Historique :
    restauration dont certaines sont indiquées par une date portée sur le bajoyer. Le site d'écluse comprend une
    Description :
    Le site comprend une écluse, une épicerie et une forge construites à l’origine pour les mariniers et l'entretient du matériel flottant, une maison éclusière et ses dépendances. Le bâtiment qui de halage. Un port publique, le port Saint Blaise complétait le site. La maison éclusière a une éclusière est bâtie sur le même modèle que celle des anciennes écluses n°1 à 6 bien que restaurée au cours du 20e siècle avec des matériaux modernes comme le béton.
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Carte postale ancienne, titre-restaurant, écluse n°7 à Réchicourt-le-Château Date portée sur le bajoyer de l'écluse n°7, 1894, ensemble trois quarts droit Vue depuis l'écluse n°7 sur le port Saint Blaise, ensemble face. IVR41_20135730227NUC2A Plan du site d'écluse n°7 avec le port Saint Blaise. IVR41_20135730168NUC1A
  • Site d'écluse n°9
    Site d'écluse n°9 Moussey
    Description :
    bâtiments sur le même alignement une maison d'habitation, une porcherie et un bâtiment d'exploitation.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Site d'écluse n°9, vue d'ensemble depuis le chemin de halage. IVR41_20135730214NUC2A
  • Ferme Le Moulin
    Ferme Le Moulin Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    Historique :
    La ferme "Le Moulin" possède une structure qui remonte au 3e quart du 17e selon la mention gravée mais illisible sur la pierre au-dessus de la porte charretière "[...] PIERRE [...] IHS 1660". Le moulin la date "1831" gravée sur le linteau de la porte piétonne, au-dessus de la mention peinte "MOULIN D'AINGEVLLE". Le moulin a cessé son activité vers 1940. La pierre sculptée en remploi provient probablement de l'ancien château de Vrécourt. Un autre logis a été ajouté à la limite du 19e siècle et du 20e siècle.
    Représentations :
    Au-dessus de la porte charretière, une pierre de fondation porte la date "1660" gravée et le "PAX DOMINI SVP / ET SVPER HABIT" est gravée. Cette pierre provient probablement de l'ancien château de
    Description :
    La ferme "Le Moulin" est isolée à l’écart du village. Elle est composée d'une partie centrale avec alimente la chute d'eau, le mécanisme du moulin et un logis (cuisine et poêle), où la cheminée et son chambres à l'étage. La cuisine a conservé sa cheminée, sa pierre à eau, une alcôve et des placards. Le chambre à four est surmontée d'un pigeonnier et accolée à une remise agricole. Le jardin potager accolé au logis le plus récent est enclos d'un muret de pierre de taille.
    Localisation :
    Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    Remploi :
    remploi provenant de Vrécourt - ancien château
    Titre courant :
    Ferme Le Moulin
    Appellations :
    Le Moulin
    Illustration :
    Ferme, Moulin, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble depuis le nord. IVR41_20158832436NUC2A
  • ancienne chapelle du couvent de la Congrégation Notre-Dame, puis synagogue de Vic-sur-Seille (détruite)
    ancienne chapelle du couvent de la Congrégation Notre-Dame, puis synagogue de Vic-sur-Seille (détruite) Vic-sur-Seille - Mesny Fontaine d'Alyn - en ville - Cadastre : 1828 G 327
    Historique :
    château, à l'angle des actuelles place Mesny et rue de la Fontaine d'Alyn. En 1829, cette chapelle qu'en a laissée Léon Worms en 1931. A cette date, le bâtiment était encore au moins pour partie de style (aron kodesh) architecturée, en bois peint, surmontée d'une couronne en fer peint. Le mobilier qui comportait aussi quatre superbes lampadaires, était de style Louis XVI. Le rideau de l'arche (parokhet) a été la communauté messine et le retour des premières familles juives au cours de la seconde moitié du 16e siècle dans le sillage de l'armée française, quelques juifs ayant, semble-t-il, suivi les évêques de Metz probable avant le 15e siècle, elle est attestée en 1422, date à laquelle les juifs vivant sur les terres de développée autour de la fourniture aux armées occupe le quartier de la rue des Petites-Salines et y possède : K[eter] T[orah]/ Sh[eviti] ; Ps, XVI,8). Le paroket brodé avait été emporté par les allemands lors
1