Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise Paroissiale Saint-Pantaléon
    Eglise Paroissiale Saint-Pantaléon Commercy - rue de la Paroisse - en ville - Cadastre : 1970 AB 342
    Historique :
    Première mention de l' église en 1033. Eglise reconstruite de 1560 (date portée par le portail) à 1575. Rattachée au château haut par un passage couvert en 1708. Tour clocher exhaussée en 1711. Vers
  • Eglise paroissiale de l'Assomption
    Eglise paroissiale de l'Assomption Donnelay - rue Principale rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1828 E 518 1988 1 241
    Historique :
    l'architecte Otto Saupp de Château-Salins. La nef et le choeur sont partiellement reconstruits en 1900 après de nombreuses discussions entre la commune, le curé, l'administration et les architectes. En 1897, l'architecte Erb de Morhange est chargé d'établir plans et devis, en limitant autant que possible le coût des travaux. Ceux-ci sont acceptés par le conseil municipal puis ajournés suite aux plaintes du curé qui exige comprennent le rehaussement de la nef, l'adjonction d'un petit transept, la réfection du choeur et celle de la
    Référence documentaire :
    p. 90 Decomps Claire et Gloc Marie, Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon, Images du Patrimoine, Paris, 2011 DECOMPS (Claire) et GLOC (Marie), Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon
    Représentations :
    le portail est encadré par des pilastres supportant un fronton classique ; les culots des arcs de
    Description :
    supérieurs, le reste de l'église est en moellon enduit. La tour est couverte d'une flèche polygonale en ardoise et la nef et le choeur d'une toiture à longs pans et croupes en tuile mécanique. Construite sur un voûtes d'arêtes, le choeur d'une voûte d'ogives à lunettes. La sacristie comporte un étage.
  • Église paroissiale Saint-Denys
    Église paroissiale Saint-Denys Crévic - rue de l'Église
    Historique :
    représentation du château, demeure familiale depuis le début du 15e siècle, détruite lors du conflit, et les De l'ancienne église, il ne subsiste que le chœur du 15e siècle. Les registres paroissiaux mentionnent que le 10 mai 1663, Didier Simonin laboureur demeurant à Grandvezin (hameau de Crévic) fut inhumé fut reconstruite au 18e siècle. La première pierre a été posée le 29 mai 1751 par trois frères, Joseph , qui a béni ladite pierre. L'église achevée a été bénite le 14 novembre 1751 par Jean-François Marulier plaque funéraire de Dominique Simonin, décédé en 1740, a été encastrée dans le mur gouttereau sud . Richard Pierson, architecte à Lunéville a établi en 1809 le devis estimatif de la réfection générale de arêtiers) a été réalisée en 1894 selon le devis de Fromont, architecte à Lunéville. La tribune a été à Nancy, et inauguré le 28 février 1904. Le bois de Crévic, fut le théâtre de combats lors de la ). Les vitraux ont été installés lors de travaux de réfection en 1921; celui du choeur, offert par le
    Précisions sur la protection :
    du 19e siècle, a été inscrite au titre des Monuments historiques le 23/12/1981. Cette statue est une
    Représentations :
    Dans le choeur, les deux lancettes de la verrière centrale, "Don de Monsieur le Maréchal Lyautey occupent le centre du quadrilobe dans la partie supérieure de la verrière. Les armoiries du duché de commune, rompent le motif répétitif de la grisaille des huit autres verrières.
    Description :
    autels latéraux datent du 18e siècle. Le chemin de croix, huile sur toile, signé Marquis 1859, a été
    Illustration :
    Vue de la nef vers le choeur IVR41_20155430591NUC2A
  • Eglise paroissiale Saint-Michel
    Eglise paroissiale Saint-Michel Maizières-lès-Vic - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1824 H 210 1988 1 49
    Historique :
    de Neuviller et décimateur de la paroisse. En 1737 (date portée sur l'arc triomphal) la nef et le , dite de la confrérie du Rosaire, ouvrant sur le côté sud du choeur, est le seul élément alors conservé de l'ancienne église (elle portait le millésime 1624). La tour-clocher est érigée à partir de 1739 , l'ancienne chapelle du Rosaire est reconstruite par Claude Jacob, entrepreneur à Château-Salins, sous la à 1918). Tout le mur nord de la nef a enfin été reconstruit au milieu du 20e siècle.
    Référence documentaire :
    p. 84-85 Decomps Claire et Gloc Marie, Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon, Images du Patrimoine, Paris, 2011 DECOMPS (Claire) et GLOC (Marie), Le canton de Vic-sur-Seille, entre
    Représentations :
    le portail occidental est surmonté d'une croix ; les culots de retombée des arcs de la voûte du
    Description :
    chapelle également voûtée d'ogives. La nef et le choeur sont couverts d'une toiture à longs pans et croupes
    Illustration :
    Vue intérieure depuis le choeur IVR41_20115710030NUC4A
1