Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme dite
    Ferme dite "le petit château", 25 rue Principale, Fribourg. Fribourg - 25 rue Principale - Cadastre : 1812 198 2019 5 34
    Historique :
    Le premier bâtiment constituant la partie habitation a été construite au 16e siècle comme l'indique la date portée sur le linteau de la porte piétonne 1587. Les bâtiments d'exploitation sont certainement construits au 18e siècle. Ils figurent sur le cadastre de 1812.
    Description :
    Cette maison se compose de deux bâtiments sur le même alignement et un bâtiment annexe, un logis et une exploitation et un bâtiment d'exploitation. Le premier bâtiment, un logis, peut être daté de la fin du 16e siècle. L’inscription de 1587 est gravée sur le linteau de la porte piétonne. Les fenêtres poutres moulurées dans toutes les pièces. A l'étage cheminée daté 1796. Dans le prolongement de la partie du 18e siècle. Une chambre à four est construite sur la façade latérale droite. Dans le jardin une fontaine est encore visible. Sur le cadastre ancien il s'agissait d'un bassin. Un second bâtiment
    Titre courant :
    Ferme dite "le petit château", 25 rue Principale, Fribourg.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Bible : Kirchen Postilla
    Bible : Kirchen Postilla Avricourt - Nouvel-Avricourt - en écart
    Description :
    rassemblent les lectures faites durant le culte et sont organisées selon le calendrier liturgique. Elles sont
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Kirchen Postilla, folio le plus ancien, Kirchen Postilla das ist : Auslegung des Episteln und Kirchen Postilla, folio le plus ancien, Kirchen Postilla das ist : Auslegung des Episteln und Kirchen Postilla, folio le plus ancien, Kirchen Postilla das ist : Auslegung des Episteln und Tage des Himelfart Christi/Marc.16. (ascenssion sur le mont des Oliviers, évangile de Marc 16 Himelfart Christi/Marc.16. (ascenssion sur le mont des Oliviers, évangile de Marc 16 .16. (ascenssion sur le mont des Oliviers, évangile de Marc 16). IVR41_20125710239NUC4A
  • Chapelle Notre-Dame des Ermite
    Chapelle Notre-Dame des Ermite Avricourt - rue de la Chapelle - Cadastre : 350
    Historique :
    La chapelle Notre-Dame-des-Ermites, à Avricourt, est érigée en 1749 par le marchand Joseph Nicolas déclarée bien national, une salpêtrière y est installée. Le bâtiment est vendu en 1811, restauré et donné à . La messe y est célébrée le premier samedi du mois et aux fêtes de la Vierge (notice J. Barthelemy , mars 1968). Restauration vitraux remplacés, par l’entreprise OTT frères en 1950. La cloche et le
    Description :
    Petite chapelle non orientée, nef plafonnée formant un rectangle irrégulier. L’entrée et le chœur à trois pans à chevet plat sont saillants. Le chœur est surélevé de deux degrés.La nef est planchéiée. La chapelle est éclairée par quatre verrières, deux dans la nef et deux dans le chœur. Une rose éclaire NOTRE DAME DES HERMITES ET A ETE BATIS EN 1749. Le fronton cintré brisé à volutes supérieures rentrantes abrite une niche à coquille dans laquelle se trouve une statuette de la Vierge. Le tout est sommé d'un
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    convenable. Le calice, les hosties et les autres linges sont apportés chaque fois du presbytère ou de
  • ancienne abbaye de chanoines de Prémontré, actuellement ferme
    ancienne abbaye de chanoines de Prémontré, actuellement ferme Salival - isolé - Cadastre : 2011 12 19, 23 à 27, 34 à 42, 46, 48 à 50, 52, 53
    Historique :
    reconstruite en 1591 par l'abbé Matthieu Pierson comme le rappelle une inscription en remploi à gauche du grand ABBATE RESTAURATA EST 1591". Selon Arthur Benoit, le portail et les deux tours de l'église auraient été reconstruits au 18e siècle par le frère Pierson (Nicolas), architecte de l'ordre des Prémontrés. Les bâtiments conventuels conservés remontent également au 18e siècle (le grand portail sud porte la date 1703, un portail à l'est de la grande cour celle de 1722 et le linteau de la porte du logis abbatial celle de 1749 XVIIIe siècle (mur de clôture, portail d'entrée, logis abbatial). Le mobilier de l'abbatiale vendu comme , Château-Salins, Nancy...)
1