Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 64 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • statue de Jeanne d'arc
    statue de Jeanne d'arc Autreville - place de l'église - en village
    Historique :
    La statue de Jeanne d'Arc en pierre a probablement remplacé la statue d'origine en fonte entre 1973 - 1985), selon la signature sur le socle. Cette représentation récente et pastorale de Jeanne d'Arc avec
    Matériaux :
    pierre monolithe
    Précision dénomination :
    de Jeanne d'arc
    Représentations :
    sainte Jeanne d'Arc
    Description :
    La statue actuelle représente sainte Jeanne d'Arc debout en bergère, pieds nus. Elle porte une jupe
    Titre courant :
    statue de Jeanne d'arc
    Illustration :
    Staute de Jeanne d'Arc à Autreville, vue de détail de la statue. IVR41_20168833762NUC2A Statue de Jeanne d'Arc à Autreville, vue de détail du socle IVR41_20168833763NUC2A Statue de Jeanne d'Arc à Autreville, vue d'ensemble de trois quarts gauche. IVR41_20168833761NUC2A Statue de Jeanne d'Arc à Autreville, vue de détail de la signature IVR41_20168833769NUC2A
  • monument à Jeanne d'Arc
    monument à Jeanne d'Arc Nancy - place Lafayette - en ville
    Inscriptions & marques :
    donnant l'identité du modèle (gravé, sur le socle, face antérieure) : Jeanne d'Arc / 1412 - 1431
    Historique :
    En 1883, un premier projet de statue en l'honneur de Jeanne d'Arc fut mis en place par Louis cet effet une Jeanne debout, en armure, tenant son épée contre sa poitrine et la tête levée vers le Jeanne debout selon un dessin du sculpteur Charles Jacquot (1865-1930). Cette hypothèse fut rejetée en monument du 18e siècle. En 1889, la nouvelle version d'une statue équestre de Jeanne d'Arc par Emmanuel dégageant le visage de Jeanne. Il fut fondu par la maison Thiebaut frères, à Paris. Rapidement, un comité Saint-Jean (actuelle place Maginot) (cf. Badel, les transformations de la place Saint-Jean dans Immeuble
    Observation :
    {bibliographie=LEROY Oswald, Jeanne d'arc à Domremy. Son histoire. Guide du pélerin à Domremy et 2012.£ JARRASSE Dominique, Osiris et Jeanne d'Arc à Nancy, une préfiguration de l'Union sacrée, dans Le
    Représentations :
    Portrait d'une femme à cheval, Jeanne d'Arc avec son étendard.
    Description :
    représente Jeanne d'Arc brandissant son étendard. Elle occupe le centre d'un petit square entouré d'un garde mais non poli avec un décor épannelé (une pierre sur deux) et de concrétions. Il abrite à sa base une
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    relire terrain ; lot0208-6 ; obsolete voir Gertrude} ; {bibliographie=LEROY Oswald, Jeanne d'arc à
    Titre courant :
    monument à Jeanne d'Arc
    Appellations :
    à Jeanne d'Arc
    Catégories :
    taille de pierre
  • Église Paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens d'Assenoncourt
    Église Paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens d'Assenoncourt Assenoncourt - rue pricipale - en village - Cadastre : 2017 40 édifice isolé à la croisée des différentes rues du village. 1814 E 68
    Historique :
    jusque 1758, date de la pierre de fondation : "La première pierre de cette église a été posée par Jean date du 18e siècle. L'église sous l'invocation de saint Pierre-aux-Liens, fêté le 1er aout. La légende Thierry 1er), en 969. Saint Pierre aux Liens est aussi réputé pour préserver des voleurs.
    Représentations :
    Pierre sculptée représentant la main de saint Pierre et la clef du paradis ainsi qu'une corde en
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    bandeaux de pierre de taille, les premiers percés d’oculi, le dernier d’une baie en plein cintre et de bas-relief représentant la main de saint Pierre tenant la clef du paradis. La nef est couverte en
    Titre courant :
    Église Paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens d'Assenoncourt
    Vocables :
    Saint-Pierre-aux-Liens
  • salle paroissiale dite espace Saint-Jean
    salle paroissiale dite espace Saint-Jean Nancy - Place Maginot - en ville - Cadastre : 2006 BY 287
    Historique :
    le nom d'espace Saint-Jean. Elle est rénovée en 2019.
    Titre courant :
    salle paroissiale dite espace Saint-Jean
    Vocables :
    Saint-Jean
  • Ancienne église Paroissiale Saints-Pierre-et-Paul, actuellement immeuble
    Ancienne église Paroissiale Saints-Pierre-et-Paul, actuellement immeuble Saint-Avold - 2 rue de la Salle place Paul Collin rue de la Mertzelle - en ville - Cadastre : 1837 D1 260, 261, 262 2007 06 121, 116
    Référence documentaire :
    Hoffmann, Roland, Fouille de sauvetage sur le site de l'église Saints-Pierre-et-Paul, DRAC, Avril 1988 Hoffmann, Roland, Fouille de sauvetage sur le site de l'église Saints-Pierre-et-Paul, DRAC, Avril p. 5-21 METZGER, Denis, KUNZLER, Jacques. L'ancienne église paroissiale Saints-Pierre-et-Paul . L'ancienne église paroissiale Saints-Pierre-et-Paul. Etude historique et essai d'interprétation. Les cahiers p. 13-28 JACOPS, Marie-France. Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de , JACOPS, Marie-France. Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul de Saint-Avold au p. 175-194 GUISARD, Denis. Redécouverte de l'ancienne église paroissiale Saint-Pierre-et-Paul de -Seille), juin 1994, n°2, GUISARD, Denis. Redécouverte de l'ancienne église paroissiale Saint-Pierre-et
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    Jacques, L’ancienne église paroissiale Saints-Pierre-et-Paul. Etude historique et essaie d’interprétation l’église Saints-Pierre-et-Paul, DRAC, Avril 1988 ; Guisard Denis, Redécouverte de l’ancienne église paroissiale Saints-Pierre-et-Paul de Saint-Avold dans les Cahiers Lorrains, 1994, n°2, p. 175-194}
    Titre courant :
    Ancienne église Paroissiale Saints-Pierre-et-Paul, actuellement immeuble
    Vocables :
    Saint-Pierre
    Illustration :
    Ancienne église paroissiale Saints-Pierre-et-Paul, actuellement immeuble IVR41_20105710341NUC2A
  • église paroissiale Saint-Pierre et saint-Stanislas puis saint Pierre n°1, magasin militaire, puis église paroissiale Saint-Pierre n°1 puis chapelle du séminaire puis église orthodoxe russe Saint-Nicolas
    église paroissiale Saint-Pierre et saint-Stanislas puis saint Pierre n°1, magasin militaire, puis église paroissiale Saint-Pierre n°1 puis chapelle du séminaire puis église orthodoxe russe Saint-Nicolas Nancy - rue du maréchal de Lattre de Tassigny rue du Docteur Heydenreich - en ville - Cadastre : 1865 C 1089 1972 BL 220
    Historique :
    procédure judiciaire. Jean-Baptiste Jacquiné, ingénieur au corps royal des ponts (1799- ?), Pierre-Nicolas Jean-Nicolas Jennesson, architecte (1686-1755) eut l'autorisation en 1729 de construire à ses frais , une église, annexe de l'église paroissiale Saint-Nicolas pour les habitants du faubourg Saint-Pierre alors en plein extension démographique. Commencée le 24 avril 1736 (1ère pierre posée par les filles de alors le vocable Saint-Pierre-Saint-Stanislas, Jennesson y fut enterré en 1755. Devenue cure en 1762 parcelle située en face que fut construite par l'architecte Vautrin la nouvelle église Saint-Pierre consacrée en 1885. En 1888, la propriété de l'ancienne église Saint-Pierre fut transférée au séminaire suite. L'architecte Jean-Marie Collin présenta en 1962 un projet de transformation en bibliothèque
    Observation :
    {bibliographie=ASTIC-RECHINIAC, Isabelle. Jean-Nicolas Jennesson (1686-1755), un architecte dans son temps / dir. Pierre Sesmat. Mém. master 2 : Hist. Art : Nancy 2 : 2007. ; BADEL, Emile. Ancienne église Saint-Pierre à Nancy. Journal de la société d'archéologie lorraine et du Musée historique lorrain , 1889, p. 22-23. FIEL, Pierre. Le cinquantenaire de la consécration de l'église Saint-Pierre-Saint -Stanislas : l'ancienne église Saint-Pierre. L'Eclair de l'Est, 21 juin 1935. MARCHAL, Abbé. Notice historique et descriptive sur le faubourg et la paroisse Saint-Pierre de Nancy. Bulletins de la société -Pierre-Saint-Nicolas}
    Murs :
    pierre de taille
    Auteur :
    [architecte] Jennesson Jean-Nicolas [ingénieur] Jacquiné Jean-Baptiste [architecte] Dosse Pierre-Nicolas [architecte] Collin Jean-Marie [commanditaire] Jennesson Jean-Nicolas
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Pierre et saint-Stanislas puis saint Pierre n°1, magasin militaire, puis église paroissiale Saint-Pierre n°1 puis chapelle du séminaire puis église orthodoxe russe Saint-Nicolas
    Vocables :
    Saint-Pierre-Saint-Stanislas Saint-Pierre
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis le clocher de l'église paroissiale Saint-Pierre n°2. IVR41_20145411275NUC4A Vue d'ensemble depuis le clocher de l'église paroissiale Saint-Pierre n°2. IVR41_20145411277NUC4A
  • église Saint-Joseph de l'abbaye des Prémontrés Saint-Joseph puis temple Saint-Jean
    église Saint-Joseph de l'abbaye des Prémontrés Saint-Joseph puis temple Saint-Jean Nancy - place Maginot - en ville - Cadastre : 1865 F 1176 2006 BY 282
    Historique :
    de 30 pieds sur la place. Les travaux commencés en 1713 sur les plans de Jean Betto furent Saint-Sébastien d'en faire une succursale. Elle prit le nom de temple Saint-Jean en référence au dendrochronologique). Le temple fut inauguré le 12 juillet 1807. Situé dans le quartier Saint-Jean à la fonction
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    . Construit en calcaire (moellon enduit pour les gouttereaux et les tours, pierre de taille d'un calcaire grossier pour le soubassement, pierre de taille de type calcaire de Norroy pour la façade, chaîne d'angle intérieures en moellon enduit sont scandées par la présence de pilastres en pierre de taille d'ordre composite pierre s'inscrit dans le mur de la façade (à gauche) et permet d'accéder jusqu'aux combles. Le choeur au
    Auteur :
    [architecte] Betto Jean
    Titre courant :
    église Saint-Joseph de l'abbaye des Prémontrés Saint-Joseph puis temple Saint-Jean
    Vocables :
    Saint-Jean
  • abbaye de bénédictins Saint-Clément puis collège de Jésuites actuellement hôtel de région
    abbaye de bénédictins Saint-Clément puis collège de Jésuites actuellement hôtel de région Metz - quartier Pontiffroy - place Gabriel Hocquard place Saint-Clément - en ville - Cadastre : 2009 07 303, 359, 361, 418, 423, 424, 425
    Contributeur :
    Henry Jean-Yves
    Historique :
    portail de l'église conventuelle. Les travaux sont menés par les architectes Jean Spinga (1641-1724) puis Lapierre (1660-1715) (on ne connait pas précisément la part de chacun), le tailleur de pierre Pierre Le Moyne, les charpentiers Jean Gombert et Jean Etienne. Les bâtiments conventuels étaient disposés autour
    Description :
    soulignées par des bandeaux moulurés au niveau des assises de baies, par des corniches en pierre et des d'arêtes au rez-de-chaussée du corps nord. 2 escaliers intérieurs : en pierre à retours, avec jour de plan pierre à balustres carrés, l'escalier sud une rampe en fer.
    Auteur :
    [architecte] Spinga Jean [tailleur de pierre] Le Moyne Pierre [charpentier] Gombert Jean [charpentier] Etienne Jean
  • jeux d'orgues
    jeux d'orgues Gondrexange - rue de L’Église - Cadastre : 2019 1 374
    Inscriptions & marques :
    Inscription sculptée sur l’œuvre : Jean Pierre/A/Rambervillers/1862,. Inscription concernant les
    Historique :
    Les orgues datent de 1862 inscription sculptée sur l’œuvre : Jean Pierre/A/Rambervillers/1862 et
    Description :
    console centrale porte une inscription gravée :l JEAN PIERRE/A/Rambervillers/1862.
    Auteur :
    [facteur d'orgues] Jeanpierre Jean-Nicolas
  • Fontaine Mesdames
    Fontaine Mesdames Remiremont - place du palais abbatial place Mesdames - en ville
    Historique :
    l’ancien palais abbatial est entreprise, selon les plans de Jean-Baptiste Perrin, architecte de la ville , par Pierre Sauret, entrepreneur à Remiremont pour 2160 francs. Le conseil municipal demande alors à
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    abbatial. Elle est composée d'un bassin circulaire en pierres de taille avec un vase campane en fonte au
    Auteur :
    [architecte] Perrin Jean-Baptiste [entrepreneur] Sauret Pierre
  • Sculpture (1% artistique)
    Sculpture (1% artistique) Blâmont - 25 rue Traversière - en village - Cadastre : 2019 AD 155
    Matériaux :
    pierre
  • Ferme n°38
    Ferme n°38 Bulgnéville - 154 rue Sainte-Anne - en ville - Cadastre : 2017 D 617 2017 D 618
    Historique :
    , des pierres entre ciel et terre). Les façades du pavillon ont été réenduites dans les années 1990, et
    Référence documentaire :
    Les Récollets de Bulgnéville. Des hommes, des pierres entre ciel et terre. Jean-Marc Lejuste. Les Récollets de Bulgnéville. Des hommes, des pierres entre ciel et terre 2013. Bulgnéville : Maison familiale
    Représentations :
    . La façade antérieure du logis est soulignée par des bandeaux en pierre de taille séparant les niveaux
    Description :
    de pilastres et surmontée d'une corniche moulurée. Au-dessus une pierre est mise en valeur, sans . L'usoir est enclos par un muret de pierre qui délimite un jardin devant le logis. Une carte postale du
  • fontaine et monument à Jacques Callot
    fontaine et monument à Jacques Callot Nancy - place de Vaudémont - en ville
    Catégories :
    taille de pierre
  • orgue (n°1) (grand orgue)
    orgue (n°1) (grand orgue) Vaucouleurs - rue Jeanne d'Arc - en ville
    Contributeur :
    Monin Jean-Claude
    Historique :
    laquelle l' instrument fut profondément transformé par Jean-François Vautrin ; en 1866-1867, il fut reconstruit par Jean-Frédéric Verschneider, de Puttelange ; c' est l' instrument actuel qui fut, en 1886-1888 belge Jean Gomrée mais ils restèrent inachevés ; les éléments décoratifs en fonte du buffet furent
    Auteur :
    [facteur d'orgues] Gomrée Jean [facteur d'orgues] Vautrin Jean-François [facteur d'orgues] Verschneider Jean Frédéric
    Localisation :
    Vaucouleurs - rue Jeanne d'Arc - en ville
  • salle des fêtes actuellement gymnase de l'école dite Institution Sainte-Rose puis école Saint-Dominique
    salle des fêtes actuellement gymnase de l'école dite Institution Sainte-Rose puis école Saint-Dominique Nancy - 25 rue des Tiercelins Drouin - en ville - Cadastre : 1972 BD 202 2008 BD 202
    Historique :
    Salle des fêtes aménagée au rez-de-chaussée du corps de bâtiment construit par l'architecte Pierre
    Description :
    travée sur la rue Drouin et 1 travée d'angle oblique revêtue de pierre de taille et marquée par deux
    Auteur :
    [architecte] Le Bourgeois Pierre
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Clézentaine - rue de la Grande Fontaine - en village - Cadastre : 2016 AA 16
    Historique :
    entrepris en 1836, selon le devis de Charles Beaurain, architecte à Epinal, par Jean Joseph Bayard . Cette halle est parallèle au chemin. Les 16 poteaux de chêne reposent sur des dés en pierre, et 4 auges en pierre. Deux des anciennes auges en bois, en meilleur état, sont remployées et placés à l’extrémité des auges de pierres, qui proviennent des carrières de Rambervillers. En 1863, la Grande refait. La pierre de taille vient de Domptail, les moellons de Clézentaine, et les tuiles mécaniques de
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    un édicule en pierre de taille. L'eau est acheminée par deux conduites aux deux bornes fontaines en fonte (celle au sud a disparu) placées aux extrémités de 6 bassins rectangulaires en pierre. Le puisard poteaux de bois isolés du sol par un dé en pierre, et sur la chambre de source. Le sol est pavé. Le lavage du linge devait se faire sur des planches ou des pierres à laver (disparues).
    Auteur :
    [entrepreneur] Bayard Jean Joseph
    Dimension :
    haut sur le gouttereau (coté chemin) et 3,01m du coté opposé ; Les dés en pierre sous les poteaux : l =40cm, la=40cm, h=70cm ; Et les 4 auges en pierre : l=4m, la=1m, h=0,5m.
    Illustration :
    Grande Fontaine de Clézentaine, vue intérieure du puisard et des bassins en pierre
  • le mobilier de l'abbaye Saint-Clément
    le mobilier de l'abbaye Saint-Clément place Saint-Clément
    Contributeur :
    Henry Jean-Yves
    Description :
    , composé de 4 blocs de pierre (calcaire, grès) taillé symbolisant la diversité géologique de la région
    Catégories :
    taille de pierre
  • ensemble de trois hôtels puis pensionnat de Mademoiselle Mersey puis école dite Institution Sainte-Rose actuellement école Saint-Dominique
    ensemble de trois hôtels puis pensionnat de Mademoiselle Mersey puis école dite Institution Sainte-Rose actuellement école Saint-Dominique Nancy - 9-13 rue du Manège 25 rue des Tiercelins Drouin - en ville - Cadastre : 1830 A 753, 757, 758 1865 A 1082, 1083, 1085 à 1092 1972 BD 200, 201, 202 2008 BD 200, 201, 202
    Historique :
    1910-1911 sous la direction de l'architecte nancéien Pierre Le Bourgeois (1879-1971) : le corps B est
    Référence documentaire :
    tome I, p. 94 Pierre Le Bourgeois BATTISTIN, Alexia. Pierre Le Bourgeois architecte (1879-1971 p. 199 Nos écoles de Nancy MONTACIE, Jean, MOULIN, François. Nos écoles de Nancy. Nancy : Ed
    Description :
    motifs de volutes. Les escaliers E et B possèdent un dallage en pierre de taille (orné de cabochons ronds en pierre noire pour le corps B, dalles hexagonales sur le palier du premier étage de l'escalier E
    Auteur :
    [architecte] Le Bourgeois Pierre
  • chantiers de construction et de réparation de bateaux des frères Mourlon
    chantiers de construction et de réparation de bateaux des frères Mourlon Pierre-la-Treiche - Quart de Sable - rue de l'étang - en village - Cadastre : 2014 143-144
    Historique :
    Pierre-la-Treiche, il fonctionne de 1911 à 1934. Le second chantier, installé au "Quart de Sable" a dont le Pierre-la-Treiche construit en 1949 (réf. IM54300638).
    Description :
    (détails de ces ouvrages dans références documentaires provenant des AM de Pierre-la-Treiche). Un pertuis
    Localisation :
    Pierre-la-Treiche - Quart de Sable - rue de l'étang - en village - Cadastre : 2014 143-144
    Illustration :
    Hangar du chantier de construction de bateau des Frères Mourlon à Pierre-La-Treiche, ensemble trois Atelier et bureau des chantiers de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche Atelier de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche, ensemble face Atelier et bureau des chantiers de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche Atelier et bureau des chantiers de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche Hangar des chantiers de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche, élévation Bureau des chantiers de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche, élévation Atelier des chantiers de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche, élévatin Atelier et bureau des chantiers de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche Atelier de construction de bateau des frères Mourlon à Pierre-la-Treiche, vue de l'intérieur
  • puits
    puits Mattaincourt - rue du Général leclerc - en village
    Historique :
    mai 1620 / St Pierre Fourier / ressuscita une petite fille / noyée dans ce puits". Ce miracle est Pierre Fourier, avant qu'elle ne rejette de l'eau par la bouche et ne retrouve la vie. (cf. Marie-Hélène
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    l'ancienne Cure (actuellement musée Saint-Pierre-Fourier). Il s'agit d'un puits à margelle circulaire
    Auteur :
    [personnage célèbre] Fourier Pierre
1 2 3 4 Suivant