Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 3361 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fort dit Batterie de l'Eperon
    fort dit Batterie de l'Eperon Frouard - - isolé - Cadastre : 2017 H 23 emprise non délimitée
    Historique :
    Ouvrage annexe du fort de Frouard, situé à 1400 m au Nord-Est, dit batterie de l'Eperon conçue à la manière d'un fort (fossés revêtus et flanqués ; casernements....) à éléments tactiques indépendants, mais relié stratégiquement au fort de Frouard, dont elle assure, un complément d'action lointaine de renforcement, contemporains de ceux réalisés au fort de Pont-Saint-Vincent (étudié : IA54000007 ) interviennent entre 1894 et 1897. Adjugés aux entrepreneurs Jean Marlaud et Auguste Nanquette (auteurs de la au fort de Pont-Saint-Vincent), 4 canons de 12 culasse et 5 canons-révolvers, pour le flanquement des
    Dénominations :
    fort
    Auteur :
    [entrepreneur] Marlaud Jean
    Titre courant :
    fort dit Batterie de l'Eperon
  • fort d'Ecrouves
    fort d'Ecrouves Écrouves - Bois de Mortemoselle - isolé - Cadastre : 2017 A 5 Emprise non délimitée
    Historique :
    ; 0908385 ; 6846063) dans la roche correspondante au passage du plan incliné reliant le chantier du fort au de contrescarpes maçonnées. En 1880, la dotation du fort est de 42 pièces (24 de rempart, 6 mortiers nombre de 4) règnent au pied du versant Ouest du cavalier. En 1887, ou peu après, le fort d'Ecrouves prend la dénomination officielle de fort Desaix (1768-1800), général du Premier Empire. Les premiers ; 6847677), située au Nord-Ouest du fort. Son captage, induit la construction d'une station de pompage et concourent ainsi à une alimentation permanente de la citerne du fort. Une seconde campagne de renforcement de l'intervalle fort d'Ecrouves-fort de Bruley, en retrait du saillant Nord-Est. Des coffres de l'occupant allemand. Désaffecté comme ouvrage défensif bien avant 1963, le fort d'Ecrouves et ses terrains 1996, l'ensemble de l'ouvrage, incluant glacis et terrains extérieurs au fort, formait une emprise
    Référence documentaire :
    Conseil de préfecture de Meurthe-et-Moselle. Génie militaire. Place de Toul. Construction du fort
    Précision dénomination :
    fort de ceinture
    Dénominations :
    fort
    Titre courant :
    fort d'Ecrouves
    Appellations :
    dit fort d'Ecrouves, puis fort Desaix
    Illustration :
    Bloc d'entrée depuis le Sud-est : porte d'accés au fort (murée), orifices des chaines du pont-levis Bloc d'entrée, partie Sud de l'entrée du fort, vue intérieure : chambre de troupe avec créneaux de prise à hauteur de l'entrée princiaple du fort. IVR41_20075403855NUC2A ), débouché de l'entrée principale du fort dans la première cour (à droite). IVR41_20075403858NUC2A
  • fort de Domgermain
    fort de Domgermain Domgermain - plateau - isolé - Cadastre : 2017 F 922
    Historique :
    marque de fabrique "Jaunetz à Sarreguemines". En 1880, le fort de ceinture de Domgermain comporte : 24 fort est dénommé fort Brune, en l'honneur du maréchal d'Empire. Un pose de communication optique est (flanquement des abords du fort Charles Martel ou de Blénod), le remplacement des 3 caponnières Sud-Ouest . Le fort est transformé, antérieurement à 1938, en dépôt de munitions, affectation qui sera à nouveau Nationale. Entre 2000 et 2006, le fort de Domgermain est devenu propriété de la commune.
    Précision dénomination :
    fort de ceinture
    Dénominations :
    fort
    Titre courant :
    fort de Domgermain
    Appellations :
    fort Brune
    Illustration :
    -diamant est comblé), au premier plan, à droite, entrée de guerre du fort. IVR41_20075403917NUC2A Cour Est : revers du bloc d'entrée du fort, vue vers l'Est. IVR41_20075403904NUC2A
  • Fort du Vieux Canton.
    Fort du Vieux Canton. Villey-Saint-Étienne - - chemin du Pré Amand - isolé - Cadastre : 2010 E 12
    Historique :
    Antoine et Boyer, le fort du Vieux Canton (appellation d'après un toponyme cadastral) présente la courant de l'année 1944. Déclassé entre 1960 et 1963, le fort du Vieux Canton est remis, le 19-01-1971, au
    Précision dénomination :
    fort de ceinture
    Dénominations :
    fort
    Titre courant :
    Fort du Vieux Canton.
    Appellations :
    fort du Vieux Canton.
  • fort de Frouard dit fort Drouot
    fort de Frouard dit fort Drouot Champigneulles - - isolé - Cadastre : 2010 C 37
    Historique :
    la réalisation de magasins sous roc. En 1894, le fort est équipé d'un circuit d'éclairage électrique canons-revolvers. Une partie de l'escarpe du fort est reconstruite en 1924. le fort de Frouard offre la
    Précision dénomination :
    fort d'arrêt fort d'occupation
    Dénominations :
    fort
    Titre courant :
    fort de Frouard dit fort Drouot
    Illustration :
    Entrée du fort, vue prise depuis le corps de garde du ravelin. IVR41_20075403906NUC2A Porte d'entrée du fort, vue de face. IVR41_20075403907NUC2A
  • Fort de Lucey ou du Plessis-Praslin
    Fort de Lucey ou du Plessis-Praslin Lucey - - - isolé - Cadastre : 2010 F 529 Emprise non délimitée
    Historique :
    entre le 3-07-1875 et le 31-12-1878 par l'entrepreneur François Dourlet, l'ouvrage alors isolé (le fort de Bruley situé à 3500 m au Sud-Est n'est pas construit) est organisé en fort d'arrêt (sur plan carré d'une batterie annexe (actuel fort de Trondes) située à 2200 m en bordure Ouest du plateau de Lucey travaux d'édification du fort Saint-Michel à Toul, a facilité l'emploi de pierre d'Euville ou de le bon état de conservation actuel des ouvrages maçonnés. Dans son état originel, le fort de Lucey ont 2 conséquences : l'inclusion du fort de Lucey au polygone fortifié de Toul et sa constitution en . Formant l'un des ouvrages principaux de la défense de Toul, le fort de Lucey reçoit des visiteurs de le guerre de Russie, en 1912. Entretenu par l'autorité militaire jusqu'en 1940, le fort de Lucey
    Référence documentaire :
    fort de Lucey Vignettes, 1880
    Précision dénomination :
    fort de ceniture fort d'arrêt
    Dénominations :
    fort
    Titre courant :
    Fort de Lucey ou du Plessis-Praslin
    Appellations :
    fort de Lucey ou du Plessis-Praslin
  • Chapelle Saint-Jean-Baptiste
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste Laumesfeld - Hargarten - R.D. 60d - en écart - Cadastre : 1973 D2 253
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • statue de saint Jean-Baptiste
    statue de saint Jean-Baptiste Foulcrey - route de Cogney - en village - Cadastre : 2015 359
    Représentations :
    saint Jean-Baptiste
    Description :
    Statue en bois peint de saint Jean-Baptiste posée au sommet du petit autel en bois à l’entrée de la
    Titre courant :
    statue de saint Jean-Baptiste
    Illustration :
    Chapelle Saint-Joseph, statue de saint Jean-Baptiste, ensemble trois quarts droit Staue de saint Jean-Baptiste, vue d'ensemble. IVR41_20155710607NUC4A
  • église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Lusse - Le Village - le Centre - en village - Cadastre : 1989 A 843
    Contributeur :
    Henry Jean-Yves
    Historique :
    , étant trop exiguë, un nouvel édifice a été construit en 1830 par l'entrepreneur Jean Joseph Geylin de
    Auteur :
    [entrepreneur] Geylin Jean-Georges
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • tombe de Jean-Baptiste Jardin
    tombe de Jean-Baptiste Jardin Ibigny - RD 90
    Historique :
    premier décédé, Jean-Baptiste Jardin.
    Titre courant :
    tombe de Jean-Baptiste Jardin
    Appellations :
    tombe de Jean-Baptiste Jardin
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Vitrimont - rue Courtot de Cissey
    Contributeur :
    Enqueteur Monin Jean-Claude
    Description :
    console composée d'éléments de la grille de communion due à Jean Prouvé. La pierre tombale du recteur Vatican II. La grille de communion, réalisée par Jean Prouvé, en fer forgé martelé et peint, alterne épis
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint Jean-Baptiste
    Illustration :
    Grille de communion de Jean Prouvé IVR41_20175454583NUC2A
  • église paroissiale saint-Jean-Baptiste
    église paroissiale saint-Jean-Baptiste Colroy-la-Grande - Devant l'Eglise - chemin de Devant l'Eglise - en village - Cadastre : 1988 B 681
    Contributeur :
    Henry Jean-Yves
    Titre courant :
    église paroissiale saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • Église Paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Église Paroissiale Saint-Jean-Baptiste Vathiménil - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1948 G 204
    Historique :
    1841 à la réception définitive de travaux de reconstruction de l'église par Jean-Claude Casagne
    Auteur :
    [entrepreneur] Casagne Jean-Claude
    Titre courant :
    Église Paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • Eglise Paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Eglise Paroissiale Saint-Jean-Baptiste Metzervisse - Grand'rue - en village - Cadastre : 1978 1 78
    Titre courant :
    Eglise Paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Saint-Jean-Baptiste
  • église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Barisey-la-Côte - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 2011 ZL 49
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
  • église paroissiale de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste
    église paroissiale de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste Bathelémont-lès-Bauzemont - rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 2011 E1 123
    Contributeur :
    Enqueteur Monin Jean-Claude
    Représentations :
    saint Jean-baptiste Les verrières de J. Benoît, Nancy, réalisées en 1925, présentent la vie de saint Jean-Baptiste sur lequel est couché l'Agneau mystique, verrière du Prêche de saint Jean-Baptiste, possède huit sainte Jeanne : l'Annonce faite à Zacharie, la Visitation, la Nativité avec l'imposition du nom de Jean, le Prêche dans le . L’oculus de la façade occidentale est décoré d'une verrière représentant Jeanne d'Arc. A noter que le livre
    Titre courant :
    église paroissiale de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste
    Vocables :
    Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste
    Illustration :
    église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste, vue d'ensemble IVR41_19785402652Z église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste, vue de la nef et du choeur IVR41_20175430009NUC2A église de la Décollation-de-Saint-Jean-Baptiste, vue de la nef depuis le choeur
  • chapelle Saint-Jean-Baptiste puis chapelle Saint-Nicolas
    chapelle Saint-Jean-Baptiste puis chapelle Saint-Nicolas Remiremont - place Mesdames - Cadastre : non cadastrée car détruite
    Historique :
    la rue de Franche-Pierre. Construite au XVe siècle d'abord sous le vocable de Saint-jean-Baptiste
    Titre courant :
    chapelle Saint-Jean-Baptiste puis chapelle Saint-Nicolas
    Vocables :
    saint Jean-Baptiste
    Illustration :
    Emplacement de la chapelle Siant-Nicolas (ici appelée encore Saint-Jean) IVR41_20208803042NUC2A
  • Maison de Jean-Baptiste Noël, chancelier du chapitre de Remiremont (1727-1792).
    Maison de Jean-Baptiste Noël, chancelier du chapitre de Remiremont (1727-1792). Remiremont - 10 rue Franche Pierre - en ville - Cadastre : 2020 AB 109
    Historique :
    au 77 Grand Rue (alors Faubourg de Neuviller). Une fois le départ de Jean-Baptiste-Amé Noël, la Cette maison dont l'architecte demeure inconnu a été édifiée au milieu du XVIIIe siècle pour Jean -Baptiste Noël (1727-1792), chancelier du Chapitre de Remiremont. À la Révolution, celui-ci est nommé arrêté, condamné et est mort sur l’échafaud Révolutionnaire. La maison est ensuite passée à son fils Jean -Baptiste-Amé Noël (1763-1853) qui a été le premier maire élu de Remiremont puis notaire impérial. Il a
    Représentations :
    frontales. Sur la colline frontale du portail figure la devise latine de Jean-Baptiste Noël : « Felicitatis
    Auteur :
    [habitant célèbre] Noel Jean-Baptiste
    Titre courant :
    Maison de Jean-Baptiste Noël, chancelier du chapitre de Remiremont (1727-1792).
  • Maison de François Delorme receveur du Chapitre de Remiremont puis maison de Jean-Baptiste Noël.
    Maison de François Delorme receveur du Chapitre de Remiremont puis maison de Jean-Baptiste Noël. Remiremont - 77 rue du Général de Gaulle - en ville - Cadastre : 2017 AL 13
    Historique :
    elle est propriété de Jean--Baptiste Noël, fils de Jean-Baptitse Noel, de Delorme beau-frère et reste
    Auteur :
    [habitant célèbre] Noel Jean-Baptiste
    Titre courant :
    Maison de François Delorme receveur du Chapitre de Remiremont puis maison de Jean-Baptiste Noël.
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Pleuvezain - Grande Rue - en village - Cadastre : 2012 AA 45
    Historique :
    transformée en lavoir couvert selon les plans de Mathey fils, architecte à Neufchâteau, par Jean-Baptiste Fort abreuvoirs existants, selon les devis et plans de Jean Mirguet, tailleur de pierre et appareilleur à Favières
    Auteur :
    [entrepreneur] Fort Jean-Baptiste [tailleur de pierre] Mirguet Jean