Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 777 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • église paroissiale Saint-Louis
    église paroissiale Saint-Louis Haselbourg - rue Principale - en village - Cadastre : 1990 1 158
    Copyrights :
    (c) Région Lorraine - Inventaire général
    Historique :
    L'église paroissiale Saint-Louis est construite de 1850 (date portée et date par source) à 1851 (date par travaux historiques) à l'instigation de l'abbé Dillenschneider par l'entrepreneur Amand Kund dont la croix date de 1733 (étudiée IA47000662). Le mur de clôture a été refait en 1932 (date portée).
    Description :
    soubassement de la façade occidentale en pierre de taille ; tour-clocher en charpente ; sacristie à
    Étages :
    1 vaisseau
    Localisation :
    Haselbourg - rue Principale - en village - Cadastre : 1990 1 158
    Titre courant :
    église paroissiale Saint-Louis
    Vocables :
    Saint-Louis
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Autel Saint Louis de Gonzague
    Autel Saint Louis de Gonzague Guermange - rue de derrière l'Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    L'autel Saint Louis de Gonzague a été construit dans les ateliers Jacquemin de Metz. Il a été érigé autel est de 840 F. soit 672 M. Il reste entendu aussi que la croix dessinée dans la niche d'exposition en 1887 par l'abé Weyland. Extrait du PV d'érection de l'autel " M. Jacquemin s'engage envers monsieur le curé et messieurs les conseillers à exécuter pour leur église ( ...) Un petit autel gothique également en pierre blanche et marbre de couleur dans les fonds pour une petite chapelle attenante à
    Représentations :
    saint Louis de Gonzague
    Description :
    Autel en pierre blanche, de style néo-gothique, rectangulaire d'élévation droite. L'autel a un , noir pour le fond des quadrilobes et rose pour les panneaux. Trois colonnes à fût lisse alternent entre statue en bois peint de Saint Louis de Gonzague .
    Titre courant :
    Autel Saint Louis de Gonzague
    Illustration :
    Autel saint Louis de Gonzague, vue d'ensemble. IVR41_20155710153NUC4A Autel Saint Louis de Gonzague porte du tabernzcle, ensemble face. IVR41_20145733505NUC2A Autel Saint Louis de Gonzague, détail du devant de l'autel et du pavement, ensemble face
    Structures :
    colonne 3
  • monument en mémoire de Jean-Louis Colin,
    monument en mémoire de Jean-Louis Colin, Ley - Mannecourt - en village - Cadastre : 2011 11 74
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Moselle
    Historique :
    son inscription à la mémoire de Jean-Louis Colin, mort en 1817. Il se rapproche des croix de chemin
    Référence documentaire :
    p. 107 Decomps Claire et Gloc Marie, Le canton de Vic-sur-Seille, entre Seille et Madon, Images du , Images du Patrimoine n°269, Paris, 2011, Somogy p. 26-35 Guerbeur (Fabrice), Les croix dans le Saulnois, témoins de la dévotion populaire, In
    Description :
    Haute d'environ 2 m, en grès, la colonne se réfère à un style néo-classique (acrotère du socle
    Titre courant :
    monument en mémoire de Jean-Louis Colin,
    Dimension :
    h 200.0 cm
    Appellations :
    de Jean-Louis Colin
  • tombeau du curé Jean-Louis Poirinne
    tombeau du curé Jean-Louis Poirinne Foulcrey - rue des Lilas
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    signature : Goeury Storhay Blâmont ; épitaphe : "Ici repose le corps de Louis Poirine curé de
    Historique :
    Tombe du curé de Foulcrey décédé en 1893. Sculptée par Goeury Stochay, travaillant à Blâmont.
    Description :
    Tombe à stèle rectangulaire d'élévation verticale surmontée d'un fronton triangulaire de style néo -gothique accosté de deux pinacles à crochet. Une plaque de marbre sur laquelle sont sculptés les objets du
    Titre courant :
    tombeau du curé Jean-Louis Poirinne
    Appellations :
    du curé Jean-Louis Poirinne
  • tombeau à stèle et sarcophage de la famille Michel Louis
    tombeau à stèle et sarcophage de la famille Michel Louis Réchicourt-le-Château - Ratzelach
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Stèle funéraire de la famille Louis premier décédé en 1894 réalisée Petit, marbrier actif à Dieuze.
    Représentations :
    le haut de la dalle, elle est sculptée en haut relief. Le Christ en croix accroché à la croix
    Description :
    stèle en croix fleuronnée reposant sur un socle accosté d’ailerons en volutes est posée à l'extrémité de
    Titre courant :
    tombeau à stèle et sarcophage de la famille Michel Louis
    Dimension :
    Stèle h = 230 La= 65 prof= 32 ; tombeau l = 180 la = 82 h= 85
    Appellations :
    de la famille Michel Louis
  • Immeuble, Magasin de Commerce dit Graineterie Genin Louis
    Immeuble, Magasin de Commerce dit Graineterie Genin Louis Nancy - 2 rue Bénit 52 rue Saint-Jean - en ville - Cadastre : 1972 BY 261
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Immeuble dit "Graineterie Genin Louis" construit de 1900 à 1901 (daté par source et travaux historiques) pour Jules Genin, marchands de grains, et Camille Louis son épouse, par Henri Gutton (1851-1933 fils. La céramique est exécutée par Alexandre Bigot fabricant à Mer (41). Les verrières sont du sont détruits par un incendie. Menacé de destruction en 1973, l'immeuble a été protégé au titre des monuments historiques puis restauré en 1975. L'escalier intérieur du magasin à été détruit. Le décor peint au pochoir des façades a disparu ainsi que la marquise de la porte et les épis de faîtage de la
    Référence documentaire :
    t. 1 p. 40-43 Roussel (Francis), Nancy, architecture 1900, Nancy, éd. Serpenoise, 1992 ROUSSEL
    Description :
    Aisseliers de l'avant toit et combles en charpente. La structure métallique était à l'origine
    Étages :
    3 étages carrés
    Localisation :
    Nancy - 2 rue Bénit 52 rue Saint-Jean - en ville - Cadastre : 1972 BY 261
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Immeuble, Magasin de Commerce dit Graineterie Genin Louis
    Intérêt de l'œuvre :
    à signaler
    Appellations :
    dit Graineterie Genin Louis
    Illustration :
    Niveaux 1-2, avant restauration. IVR41_19755402432V 2, rue Bénit. Niveaux 1-2. Grille de protection mobile, détail. IVR41_19765401949X 2, rue Bénit. Rez-de-chaussée. IVR41_19705400129Z 2, rue Bénit. 3e et 4e niveaux. IVR41_19755402431V 2, rue Bénit. 2e niveau. Frise et éléments de décor métallique. IVR41_19795400130Z
    Couvertures :
    toit à longs pans brisés
  • Architecture rurale de la commune de Bazegney
    Architecture rurale de la commune de Bazegney Bazegney
    Typologie du support :
    A
    Dossier :
    Carte topographique de la partie sud de Bazegney, dressée en 1838 par Grandidier père, architecte
    Diffusion :
    communication libre, reproduction soumise à autorisation
    Auteur :
    AuteurIllustration Grandidier Louis (?)
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Valfroicourt - 135 rue du Void des Saules - en village - Cadastre : 2016 C 626
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    plans dressés par Grandidier, architecte à Mirecourt, par Joseph Liégeois, entrepreneur à Bainville La fontaine-lavoir du Void des Saules a été établie en 1829, à l'emplacement de la source qui existe dans le pâtis, vis à vis de la Maison du Sieur Gerberon, dans le pré du Sieur Maudru. Le bassin , pour 5200 frcs. La statue du lion semble avoir été déposée en 1975, puis à nouveau mars 1997 (?) puis
    Représentations :
    grimaçant. La partie basse de la gueule du lion a été creusée pour permettre le passage du jet de la
    Description :
    , remplissant 5 bassins d'abreuvoir rectangulaires. Seul celui du centre est encore en eau, les autres servent de bacs à fleurs. Sous le jet, deux barres de fer permettent de poser un seau à remplir. La colonne d'alimentation approvisionne aussi trois bassins rectangulaires permettant de laver le linge debout, face à la rue. La partie lavoir est couverte d'une structure en moellons enduits, avec un toit à longs pans et
    Auteur :
    [architecte] Grandidier Louis (?)
    Localisation :
    Valfroicourt - 135 rue du Void des Saules - en village - Cadastre : 2016 C 626
    Dimension :
    l 10.9 m lavoir l 80.0 cm lion h 65.0 cm lion statue de lion (l=80 ; la= 40 ; ht=65) ; lavoir (l=1090)
    Illustration :
    Fontaine-lavoir du Lion à Valfroicourt, vue d'ensemble de trois quarts gauche de la facade Fontaine-lavoir du Lion à Valfroicourt, vue de détail de trois quarts gauche de la facade Fontaine-lavoir du Lion à Valfroicourt, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade Fontaine-lavoir du Lion à Valfroicourt, vue de détail du centre de la facade antérieure Fontaine-lavoir du Lion à Valfroicourt, vue intérieure du lavoir IVR41_20168834165NUC2A Fontaine-lavoir du Lion à Valfroicourt, vue intérieure de la colonne d'alimentation
    Couvertures :
    toit à deux pans croupe
  • puits
    puits Bocquegney - rue de la Chapelle rue du Chateau - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    . (sources : AD88 - 2 O 64/10) supérieure du village qui en est dépourvue, au lieu dit au Mont. Les plans sont établis par de Grandidier
    Précision dénomination :
    à poulie
    Description :
    soigné. La margelle, de forme demi-circulaire en deux blocs (fissure à l'avant), supporte une grande . Une grille de protection en fer avait été fixée à l'avant du puits pour éviter les chutes (encore
    Auteur :
    [architecte d'arrondissement] Grandidier Louis (?)
    Typologies :
    puits à poulie
    Dimension :
    d 105.0 cm puits hors tout h 365.0 cm édicule
  • Ecole primaire supérieure de garçons et école nationale professionnelle puis lycée technique d'Etat, actuellement lycée professionel Paul-Louis Cyfflé
    Ecole primaire supérieure de garçons et école nationale professionnelle puis lycée technique d'Etat, actuellement lycée professionel Paul-Louis Cyfflé Nancy - 1 rue Cyfflé Charles III Abbé Didelot - en ville - Cadastre : 2008 BW 282
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    L'actuel lycée professionnel Paul-Louis Cyfflé est construit à partir de 1925 par l'architecte Jean ambitieux, qui consiste à réaliser un ensemble fermé composé de 6 corps englobant tout l'îlot (partiellement réalisé). Le chantier (1925-1934) se déroule en 3 grandes phases. De mai 1925 à fin 1926 : construction de travaux se limite à la construction du corps central entre 1931 et mars 1934 (corps B), le bâtiment prévu entreprises nancéiennes : Dancelme, puis, à partir de 1930, Chambert. Le rez-de-chaussée du corps B donnant -chaussée du corps B, côté cour Alexandre). Entre 1991 et 1993, le corps C est restructuré : la partie nord -Frédéric Wielhorski (1874-1942) pour la municipalité de Nancy afin d'y accueillir l'école primaire supérieure de garçons, à l'emplacement du couvent de la Visitation (ancienne abbaye de bénédictins Saint l'atelier (IA54002692). De 1928 à 1930, construction d'un 2e corps de bâtiment (corps A) en bordure de la rue Cyfflé à l'emplacement d'une partie de l'ancienne abbaye (dont la chapelle). La 3ème phase de
    Référence documentaire :
    Archives municipales, Nancy, cote : 4 M 192-212 Archives municipales, Nancy, cote : 4 M 192-212
    Escaliers :
    escalier dans-oeuvre escalier tournant à retours avec jour en maçonnerie
    Description :
    est. Il se compose de 3 corps : le corps A sur la rue Cyfflé et deux corps B et C perpendiculaires Le bâtiment s'élève sur une parcelle accusant un fort dénivelé (de 3 à 5 mètres environ) d'ouest en taille. Les corps A et B sont à 4 niveaux d'élévation, le dernier traité en attique avec une galerie de étroites, ornées d'un bossage (niveau 1) et de rudentures rondes (niveaux 2 et 3). L'avant-corps qui marque ) du corps de bâtiment. La façade du corps B sur la cour Alexandre est marquée par 3 avant-corps à pans de style Art déco. Les 2 corps de bâtiment (A et B) reposent sur des pieux Franki. Le corps B IM54010245) ; les 2 corps sont marqués par des avant-corps saillants. La façade du corps A sur la rue donne accès à un vaste vestibule accosté de 2 escaliers droits qui mènent aux 2 parties (Est et Ouest coupés couverts en terrasse ; l'avant-corps central, à ressauts et 2 terrasses, est plus imposant que les la cour Charles III (1 volée centrale droite, puis volées divergentes à retours parallèles), un côté
    Étages :
    3 étages carrés
    Localisation :
    Nancy - 1 rue Cyfflé Charles III Abbé Didelot - en ville - Cadastre : 2008 BW 282
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    , actuellement lycée professionel Paul-Louis Cyfflé
    Appellations :
    Paul-Louis Cyfflé
    Illustration :
    Projet n° 2 (partiellement réalisé) : plan d'ensemble. Encre et crayon, 116 cm x 80 cm, 14 août Corps B, façade sur la cour Charles III : partie centrale, niveaux 1 et 2. IVR41_20115410114NUC2A Projet n° 1 : aménagement de l'école supérieure de garçons dans une partie des bâtiments de Corps A : élévation antérieure sur la rue Cyfllé, détail (1). Encre, 204 cm × 74 cm, décembre 1927 Corps A : élévation antérieure sur la rue Cyfllé, détail (2). Encre, 204 cm × 74 cm, décembre 1927 Corps A : élévation antérieure sur la rue Cyfllé, détail (3). Encre, 204 cm × 74 cm, décembre 1927 Corps A : élévation antérieure sur la rue Cyfllé, détail (4). Encre, 204 cm × 74 cm, décembre 1927 Corps A : élévation antérieure sur la rue Cyfllé, détail (5). Encre, 204 cm × 74 cm, décembre 1927 Corps A : élévation postérieure sur cour, détail (1). Encre, 203 cm × 73 cm, décembre 1927 Corps A : élévation postérieure sur cour, détail (2). Encre, 203 cm × 73 cm, décembre 1927
    Couvertures :
    toit à longs pans
  • Fontaine
    Fontaine Bazegney - place de l'Eglise - en village
    Typologie du support :
    A
    Diffusion :
    communication libre, reproduction soumise à autorisation
    Auteur :
    AuteurIllustration Grandidier Louis (?)
  • Ancien atelier de l'école primaire supérieure de garçons puis du lycée professionel Paul-Louis Cyfflé, actuellement restaurant scolaire
    Ancien atelier de l'école primaire supérieure de garçons puis du lycée professionel Paul-Louis Cyfflé, actuellement restaurant scolaire Nancy - 1 rue Cyfflé Charles III Abbé Didelot - en ville - Cadastre : 2008 BW 282
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    modifié dès 1933, de nouvelles machines y sont installées. Suite à l'aménagement d'un atelier d'imprimerie Atelier de l'ancienne école primaire supérieure de garçons construit de mai 1925 à fin 1926 par l'architecte Frédéric Wielhorski à l'emplacement des jardins du couvent de la Visitation (ancienne abbaye de bénédictins Saint-Léopold IA54003071). L'aménagement intérieur en 2 sections (menuiserie et ferronnerie) est dans une autre partie du lycée (corps B), l'ancien atelier est transformé en restaurant scolaire faire place à un gymnase (architecte Montcuit).
    Localisation :
    Nancy - 1 rue Cyfflé Charles III Abbé Didelot - en ville - Cadastre : 2008 BW 282
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    {import cindoc=NancyArc}{lot=0208-3}{publication MCC=versé 2014/09/17 EP}{BIBLIO=}{ARCHIV=}{TODO =}{SECTEUR= BW îlot G}{PSMV=PSMV ext}
    Titre courant :
    Ancien atelier de l'école primaire supérieure de garçons puis du lycée professionel Paul-Louis
    Illustration :
    Elévations et coupes, détail (1). Encre, 97 cm x 55,5 cm, février 1925. IVR41_20115410051NUC2A Elévations et coupes, détail (2). Encre, 97 cm x 55,5 cm, février 1925. IVR41_20115410052NUC2A Elévations et coupes, détail (3). Encre, 97 cm x 55,5 cm, février 1925. IVR41_20115410053NUC2A Elévations et coupes, détail (4). Encre, 97 cm x 55,5 cm, février 1925. IVR41_20115410054NUC2A Plan d'ensemble. Encre et lavis, 93.5 cm x 71,5 cm, novembre 1931. IVR41_20115410185NUC2A Plan d'ensemble, détail. Encre et lavis, 93.5 cm x 71,5 cm, novembre 1931. IVR41_20115410186NUC2A Elévations et coupes, ensemble. Encre, 97 cm x 55,5 cm, février 1925. IVR41_20115410050NUC2A Vue intérieure durant les travaux. Photographie, 22 cm x 17 cm, 1925-1926
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Bainville-aux-Saules - rue du Petit Ménil - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    La fontaine-lavoir du Petit Ménil est reconstruite en 1829 selon les plans Grandidier (architecte à (architecte à Dompaire) effectue une restauration des captages en 1893. (sources : AD88 - série 2O30/8). Des rapport à la route, et elle n’alimente plus l’abreuvoir et le lavoir. Ces travaux sont réalisés par Jean reprises en ciment sont faites en 2010 (porte la date). La source est à nouveau restaurée en 2015, et le
    Description :
    ), servant de fontaine, et placé en surplomb du lavoir-abreuvoir, à environ 20 mètres. L'eau approvisionne dans les Vosges se situe à Rancourt (cf tableau de repérage : IVR41_20178835693NUC4Y). Le sol autour de ce lavoir à ciel ouvert est pavé et une borne de grès rose protège l'angle des véhicules.
    Auteur :
    [architecte] Grandidier Louis (?)
    Typologies :
    lavoir à ciel ouvert
    Illustration :
    Fontaine-lavoir du Petit-Ménil à Bainville-aux-Saules, vue d'ensemble du lavoir et du puisard en Fontaine-lavoir du Petit-Ménil à Bainville-aux-Saules, vue d'ensemble des abreuvoirs et du lavoir Fontaine-lavoir du Petit-Ménil à Bainville-aux-Saules, vue d'ensemble du lavoir et du rincoir Fontaine-lavoir du Petit-Ménil à Bainville-aux-Saules, vue de détail du rincoir et des abreuvoirs Fontaine-lavoir du Petit-Ménil à Bainville-aux-Saules, vue d'ensemble du puisard
  • Ensemble de deux fontaines - lavoirs - abreuvoirs
    Ensemble de deux fontaines - lavoirs - abreuvoirs Vincey - rue des saules rue du Pincieux - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    l'ancienne rue de la fontaine. En 1826, elle est reposée, selon les devis de Louis Grandidier (architecte de R. Pourchot à Passavent-la-Rochère et de Bastien à Grandvillers. l’arrondissement de Mirecourt). Les travaux sont réalisés par Jean-Baptiste Fort, entrepreneur à Neufchâteau, pour carrefour, selon les plans de Sartory, architecte à Mirecourt. Celui-ci fait aussi érigé la fontaine-lavoir lavoirs de la ville, avec des tuyaux en fonte et en terre cuite. Paulin Victor Rolle, entrepreneur à Damas -lavoir de la rue des Saules a été remplacé et la toiture a été refaite récemment. La toiture du lavoir de la rue du Pincieux a également été modifiée et possède des tuiles mécaniques provenant des tuileries
    Auteur :
    [architecte] Grandidier Louis (?)
    Illustration :
    AD88 - 3P554/4). IVR41_20168833647NUC2A Lavoir de la rue des Saules à Vincey, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade antérieure Lavoir de la rue des Saules à Vincey, vue de la colonne d'alimentation. IVR41_20168833648NUC2A Lavoir de la rue des Saules à Vincey, vue de détail de la pomme de pin surmontant la colonne Lavoir de la rue des Saules à Vincey, vue de détail du mascaron surmontant la colonne Lavoir de la rue du Pincieux à Vincey, vue d'ensemble de trois quarts gauche de la facade Lavoir de la rue du Pincieux à Vincey, vue d'ensemble de la fontaine et de l'abreuvoir Lavoir de la rue du Pincieux à Vincey, vue de détail du sommet de la colonne d'alimentation Lavoir de la rue du Pincieux à Vincey, vue intérieure des bassins. IVR41_20168833654NUC2A Lavoir de la rue du Pincieux à Vincey, vue intérieure des bassins. IVR41_20168833655NUC2A
    Couvertures :
    toit à deux pans croupe
  • reliquaire et bijou
    reliquaire et bijou Guermange - rue derière l'Eglise - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Précision dénomination :
    reliquaire de Saint Louis de Gonzague
    Représentations :
    Vierge à l'Enfant
    Description :
    , forme du reliquaire architecturée néo-gothique, plusieurs éléments vissés. Relique de saint Louis de Gonzague. Dos Vierge à l'enfant. A l'intérieur un bijoux en argent doré, plaqué argent, découpé en forme de croix latine. Y sont rapportés le crâne, le Christ, le titulus et la bélière.
    Dimension :
    l 55.0 mm Dimension du bijou retrouvé à l'intérieur du reliquaire
    Illustration :
    Reliquaire saint Louis de Gonzague et bijou à l'intérieur, avers. IVR41_20155710242NUC4A Bijou en forme de croix conservé à l'intérieur du reliquaire de saint Louis de Gonzague, avers Bijou en forme de croix conservé à l'intérieur du reliquaire de saint Louis de Gonzague, revers
  • Ferme, presbytère n°48
    Ferme, presbytère n°48 Sauville - 5 rue Eglise (de l') - en village - Cadastre : 2014 C 61
    Historique :
    bâtiment appartenant jusque là à Adrien François Louis Dufour, mais ayant déjà servi de presbytère auparavant, est acquis par la commune, pour y rétablir le presbytère. L'agrandissement de la chambre à four de Grandidier fils (architecte à Neufchâteau). Les travaux sont réalisés par le Sieur Courtier couverture) sont effectués en 1861 selon les plans de Louis-Victor Fourquin (architecte à Saint-Ouen-lès -Parey) par Louis Laboureux, plafonnier entrepreneur à Saint-Ouen-lès-Parey et Charles Bazard , charpentier à Sauville. (cf. AD88, 2O475/8). Le bâtiment redevient privé par la suite, et il est acquis en La ferme et presbytère n°48 de Sauville possède une structure remonte au 18e siècle. En l’An 12, le en alignement de la rue est postérieur à la construction de l’église (bâtie vers 1835 par , entrepreneur à Vittel. En 1851, des travaux de réparations variés (sol et huisseries principalement) sont réalisés, selon les plans de Grandidier fils (architecte), par François Etienne et Jean-Nicolas Rombelle
    Parties constituantes non étudiées :
    four à pain
    Étages :
    1 étage carré
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Annexe :
    y loger de desservant de la succursale, appartenant jusque là à Adrien François Louis Dufour de enduits de la façade sur le jardin avec un "mortier composé de 2/3 de sable de la Moselle et 1/3 de chaux derrière de la dite maison contenant 7 ares de terrain avec un puits à l’entrée du jardin, réservoir à presbytère et de l’école, Selon les plans de Grandidier (architecte à Neufchâteau) et attribué à François enduits, et menuiserie, réparation du four et remaniement de la couverture Rénovation attribuée à Louis au moyen : "d’un lattis en cœur de chêne pour lamer à fil droit d’au moins 13 mm d’épaisseur sur 3 cm hydraulique, appliqué en 3 couches" - repose du vantail de la porte d’entrée en chêne, "peinte de 3 couches à Presbytère de Sauville (AD88, 2O472/8) Extrait des dossiers concernant le presbytère de Sauville (an XI- 1861), conservés au Archives Départementales des Vosges (2O472/8) : 1er vendémiaire de l’An12 Nancy pour 6600frcs. Le bâtiment comprend : "une cuisine, un poêle sur le devant une chambre à coté
    Couvertures :
    toit à deux pans
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental des Vosges
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    oculus certainement au-dessus de la pierre à eau. Oculus sous la toiture.
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_7 :
    4
    Auteur :
    [architecte d'arrondissement, architecte] Grand(d)idier Paul Henry Louis [propriétaire] Dufour Adrien François Louis [] Fourquin Louis-Victor [entrepreneur, stucateur] Laboureux Louis
    Description :
    La ferme-presbytère est implantée parallèlement et en retrait par rapport à la rue, devant l'entrée de l'église. Elle est composée de 4 travées : une écurie, une grange, une salle de réunion et un logis en largeur, avec une cuisine et d'un poêle s'ouvrant vers la rue. Des chambres sont aménagées à éclaire à la pierre à eau. Un couloir dans l'axe de la porte piétonne à imposte vitrée sépare le logis de de taille, à linteau segmentaire délardé. La porte charretière est en anse de panier. Un oculus et deux jours rectangulaires éclairent les greniers sous la toiture. Des réduits à cochons étaient placés à l'arrière de l'étable. En avant dans la cour, une chambre à four (détruit) surmontée d'un pigeonnier a été construite, puis agrandie pour retrouver l'alignement de la rue. La façade antérieure de cette annexe a été traitée pour former un pendant au portail d'entrée de l’Église en face. La cour est
    Localisation :
    Sauville - 5 rue Eglise (de l') - en village - Cadastre : 2014 C 61
    Titre courant :
    Ferme, presbytère n°48
  • Ferme n°14
    Ferme n°14 Ahéville - 11 rue de Rabiemont - en village - Cadastre : 2018 B 353
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    La ferme n°14 d'Ahéville a été construite en 1830 par N. Concenty (négociant à Bayonne), selon la / 1830 / LE 10 JUILLET CETTE / PIERRE A ÉTÉ POSÉE / PAR Mr N. CONCENTY / NEGt A BAYONNE". Des mention de la pierre de fondation située à droite de la porte charretière : "SOLI DEO / HONOR ET GLORIA modifications postérieures ont été apportées. Une petite plaque émaillée ovale nominative : "Pierre GRANDIDIER / AHÉVILLE / (Vosges)", a été fixée sur la porte charretière au-dessus de la fente de la boite aux lettres.
    Représentations :
    La pierre de fondation est ornée d'un cadre à volutes affrontées, surmontées d'une coquille et de toiture est surmontée de 2 épis de faitage/girouettes (détruits).
    Description :
    La ferme n°14 d'Ahéville est située dans le village, parallèlement à la rue. Mitoyen, ce bâtiment piétonne, on y entre par la porte charretière. Les étables sont à l'arrière. La cave sous le logis nord est l'imposte vitrées de la chambre prenant le jour sur la rue. Un placard-chauffant se trouve à l'arrière de la cheminée. Un bassin d'abreuvoir a été placé sur l'usoir et une vigne a été plantée en façade antérieure. Le
    Étages :
    1 étage carré comble à surcroît
    Auteur :
    [propriétaire] Concenty N. [propriétaire] Grandidier Pierre
    Typologies :
    Ferme à double logis
    Localisation :
    Ahéville - 11 rue de Rabiemont - en village - Cadastre : 2018 B 353
    Élévations extérieures :
    élévation à travées
    Titre courant :
    Ferme n°14
    Illustration :
    Ferme n°14 d'Ahéville, vue d'ensemble de trois quarts gauche (1976) IVR41_19768804271Z Ferme n°14 d'Ahéville, vue de détail de la pierre de fondation (1976) IVR41_19768804272Z Ferme n°14 d'Ahéville, vue d'ensemble de trois quarts droit IVR41_20188838994NUC2A Ferme n°14 d'Ahéville, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20188838988NUC2A Ferme n°14 d'Ahéville, vue d'ensemble de trois quarts gauche IVR41_20188838987NUC2A Ferme n°14 d'Ahéville, vue d'ensemble de face IVR41_20188838718NUC2A Ferme n°14 d'Ahéville, vue de détail de la pierre de fondation IVR41_20188838989NUC2A Ferme n°14 d'Ahéville, vue de détail de la plaque nominative IVR41_20188838990NUC2A Ferme n°14 d'Ahéville, vue de détail de la porte charretière IVR41_20188838991NUC2A Ferme n°14 d'Ahéville, vue de détail de la corniche et d'une baie des combles
    Couvertures :
    toit à longs pans demi-croupe
  • verrière (4) : coloquintes, verrière figurée décorative
    verrière (4) : coloquintes, verrière figurée décorative Nancy - 1 rue Louis Majorelle - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Matériaux :
    verre transparent verre anglais verre américain double gravé à l'acide
    Référence documentaire :
    T.2, p. 92 Roussel (Francis), Nancy, architecture 1900, Nancy, éd. Serpenoise, 1992 ROUSSEL Francis
    Localisation :
    Nancy - 1 rue Louis Majorelle - en ville
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    {import cindoc=NancyObj} ; {lot=0208-6} ; {publication MCC=versé 1991/12/05} ; {GESTION=Retour de Paris 2004 ; Copié dans NancyObj depuis NATPAL ; lot0208-6 ; obsolete voir Gertrude}
    Emplacement dans l'édifice :
    impostes des fenêtres de la salle à manger
    Titre courant :
    verrière (4) : coloquintes, verrière figurée décorative
    Dimension :
    h = 65 ; la = 95 ; dimensions d'une verrière
  • verrière (2) : monnaie du pape, verrière figurée décorative
    verrière (2) : monnaie du pape, verrière figurée décorative Nancy - 1 rue Louis Majorelle - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Ensemble de 2 verrières réalisées par le maître verrier Jacques Gruber en 1902 ; la partie centrale de la baie du premier palier a été soufflée par une bombe en 1917.
    Référence documentaire :
    T.2, p. 85 Roussel (Francis), Nancy, architecture 1900, Nancy, éd. Serpenoise, 1992 ROUSSEL Francis
    Description :
    Baie du second palier : ensemble de 6 panneaux. Les tiges de monnaies du pape de la baie du premier
    Localisation :
    Nancy - 1 rue Louis Majorelle - en ville
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    {import cindoc=NancyObj} ; {lot=0208-6} ; {publication MCC=versé 1991/12/05} ; {GESTION=Retour de Paris 2004 ; Copié dans NancyObj depuis NATPAL ; lot0208-6 ; obsolete voir Gertrude}
    Titre courant :
    verrière (2) : monnaie du pape, verrière figurée décorative
    Dimension :
    h 270.0 cm 270 h ; 160 la : baie 1er palier ; 51 h ; 20 la : baie 2ème palier (dimensions d'un panneau)
  • puits - pompe à eau - auge-abreuvoir
    puits - pompe à eau - auge-abreuvoir Norroy - 19 rue Saint Georges - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental des Vosges
    Inscriptions & marques :
    La pompe en fonte porte la signature "AUDEMAR-GUYON A DOLE JURA" et le numéro "81" correspondant
    Historique :
    pour 1085 francs. (sources : AD88 - 2O346/9) La pompe, modèle n°81, a été conçue par la fonderie fontaines, selon les plans de Paul Grandidier, fils, architecte, par François Masson, entrepreneur à Norroy d'Audemar-Guyon, fabricant à Dole (Jura), à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle.
    Précision dénomination :
    à noria
    Dénominations :
    pompe à eau
    Description :
    invisible, la pompe à eau en fonte alimentait un bassin rectangulaire en pierre servant d'abreuvoir (aujourd’hui bac à fleur). La pompe à noria était actionnée par une manivelle à roue qui entraînait une chaîne
    Auteur :
    [architecte] Grand(d)idier Paul Henry Louis
    Titre courant :
    puits - pompe à eau - auge-abreuvoir
    Illustration :
    puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Norroy, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20178835168NUC2A puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Norroy, vue d'ensemble depuis l'est IVR41_20178835169NUC2A puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Norroy, vue de détail de la pompe à eau puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Norroy, vue de détail de la signature sur la pompe à eau puits - pompe à eau - auge-abreuvoir à Norroy, vue de détail de la pompe à eau
1 2 3 4 39 Suivant