Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 10 sur 10 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Chapelle Saint-Blaise de Réchicourt-le-Château
    Chapelle Saint-Blaise de Réchicourt-le-Château Réchicourt-le-Château - place du Général de Gaule - Cadastre : 2019 1 141
    Historique :
    C’est un ermitage qui est à l’origine de la chapelle Saint-Blaise, édifiée en 1880, sur le territoire de Réchicourt. Auparavant, il existait un ermitage entre Moussey et Réchicourt dédié au saint « on y vient, jusqu’au milieu du 20e siècle, faire bénir les semences. Le saint qui apparaît sur le Gondrexange sur les plans de l’architecte Leidig. En 1885, l’ermitage est transféré dans la chapelle. Le
    Description :
    -autel et de deux autels latéraux. Une grille en fonte de fer ferme le chœur, elle est ornée dans la partie inférieure le monogramme de saint Blaise. Dans la nef sont placées 12 statues en terre cuite
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - place du Général de Gaule - Cadastre : 2019 1 141
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Blaise de Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue depuis le chœur. IVR41_20155710596NUC4A Vue du pavement depuis le chœur. IVR41_20155711046NUC4A
  • Présentation du mobilier de l'église paroissiale Saint-Nicolas
    Présentation du mobilier de l'église paroissiale Saint-Nicolas Moussey - rue de Bourdonay - en village - Cadastre : 2015 38
    Historique :
    Le mobilier non étudié de l'église date surtout du 19e et du 20e siècle. Il y a peu de mobilier du 18e siècle, les 6 chandeliers et croix d'autel exposés actuellement sur l'autel majeur, le tableau coquilles en bronze ont disparu en 1944), le crucifix en bois exposé sous le porche gauche. Une partie du carillons, 1 sonnette. (réf. AD57 29J2333). Le confessionnal en chêne est fabriqué en 1955 ainsi que les , remplacement des pièces et tubes manquants. Fabrication d’un nouveau boîtier avec couvercle et le tube central Porté Frères et montés en 1950. Les vitraux de 1882 fabriqués par la maison Champigneulle de Bar-le-Duc
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Le mobilier non étudié de l'église paroissiale de Moussey est composé d’orfèvrerie : 6 chandeliers 2,60m sculptés dans le caractère du 18e, le tout en chêne). Cinq statues en plâtre achetées après 1946 . Ensemble de trois cloches achetées en 1922 chez le fondeur Georges Farnier de Robécourt et remplaçant les Charton et Colin de Nancy. (ref Le patrimoine campanaire de l'arrondissement de Sarrebourg). Documents . Construction du plafond de la nef à la place des lambris. M. Bastien maitre plâtrier à Rixingen (Réchicourt fournis par la maison Champigneulle à Bar le Duc Salvanges pour 7 vitraux celui du chœur beaucoup plus laquelle est placé le tableau des fondations. 1883,factures payées à M Champigneulle de Bar le Duc pour les fabrique doit entourer les fonds baptismaux d’une grille, remettre en état le calice et le ciboire qui ne Claude M le curé de Moussey. Parrain Jean Nicolas Louis cultivateur et maire de Moussey et marraine cloche, je m’appelle Marie Catherine Françoise Louise. J’ai été donnée à l’église, par le zèle et la
    Illustration :
    Vue du mobilier de l'église depuis le chœur. IVR41_20155710364NUC4A
  • présentation du mobilier de l'église paroissiale d'Avricourt
    présentation du mobilier de l'église paroissiale d'Avricourt Avricourt - place de l'Eglise - en village - Cadastre : 2015 161
    Historique :
    Le mobilier non étudié de l'église est attribuable aux 18e, 19e et 20e siècles. . Une partie est . . Le curé desservant la paroisse en 1944 avait fait mettre des objets à l’abri à Foulcrey mais l’église statuaire, les vitraux (1952), le pavement, les boiseries ont été achetés sur les crédits des dommages de guerre, après 1945. Les garnitures du maître autel sont du 20e siècle. Le reste de l’orfèvrerie est . Remise en état du chemin de croix par le peintre Raymond Jaeg (1949). Maison OTT Frères, février 1952
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Le mobilier non étudié de l'église paroissiale d'Avricourt est composé d’orfèvrerie ciboire (1 pour le cierge pascal ; chandeliers en bronze 36cm de haut (2), chandeliers en métal argenté 55 cm de haut (2), chandelier à 3 branches (2), chandelier à 6 branches dont le nœud est formé de cabochons en saint Sébastien le second manque la relique. Burettes en verre (4), une boîte à lunule, deux boîtes à statues en plâtre dans la nef sainte Vierge avec le Christ mourant, saint George, sacré Cœur, sainte d'orgue. Trois vitraux historiés dans le chœur des atelier Ott et 6 verrières dans la nef motifs d'archives : AD 57 29J145 Remise en état du chemin de croix par le peintre Raymond Jaeg (1949). Raymond Jaeg
  • Ensemble des 8 verrières.
    Ensemble des 8 verrières. Réchicourt-le-Château - place de L'eglise - Cadastre : 2019 1 109
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le fabricant
    Historique :
    vitraux en 1951. Avant ces vitraux, le chœur était orné de 5 vitraux à scènes et la nef de 6 vitraux à
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - place de L'eglise - Cadastre : 2019 1 109
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Église Paroissiale Saint-Nicolas de Moussey
    Église Paroissiale Saint-Nicolas de Moussey Moussey - rue de Bourdonay - en village - Cadastre : 2015 38
    Historique :
    . Après la Seconde Guerre mondiale, le chœur est reconstruit, une partie du clocher et la sacristie nord indécemment orné"et pas de sacristie. Au 19e siècle, le toit de l'église est refait, en 1877 on construit le 1882 à la maison Champigneulle de Bar-le-Duc. En 1929, construction d'un porche et d'un nouveau . L'église reçoit un nouveau maître-autel édifié par le marbrier Jaeg. Les autels latéraux et statues sont restaurés. L’église est repeinte, le plafond refait ainsi qu'une partie du clocher. L'église reçoit de se comportaient avant le sinistre". Nouvelle horloge achetée à la maison Didelot de Sarrebourg et rampe en fer de 86kg est fournie par le garage Feltin de Moussey.
    Description :
    l'escalier menant à la tribune d'orgue à gauche et l'entrée de l'église à droite. Le toit à longs pans et . Une partie des murs est en brique. L'ancienne sacristie est reconstruite en brique laitière. Dans le clocher, le plancher refait est en sapin et l'échelle de meunier en hêtre.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    du plafond de la nef à la place des lambris. M. Bastien maitre plâtrier à Rixingen (Réchicourt). 1880 fournis par la maison Champigneulle à Bar le Duc Salvanges pour 7 vitraux celui du chœur beaucoup plus laquelle est placé le tableau des fondations. 1883,factures payées à M Champigneulle de Bar-le-Duc pour canonique la fabrique doit entourer les fonds baptismaux d’une grille, remettre en état le calice et le l’église, par le zèle et la générosité des fidèles sous l’administration de M Perrin Nicolas et Petit Alexis curé de la paroisse. Image du Christ et de la Vierge. Diam 70cm ht 65 donne le do. En ht de la fort abîmées également moins par les obus que par la pluie. 1947, depuis le mois de mai les travaux de travaux ont nécessités le démontage des deux autels latéraux qui quoique non endommagés par faits de plan et dessin pour un banc en table de communion en marbre cadrant avec le futur maître autel qui sera en marbre aussi. En effet, le maître-autel détruit totalement. 1948, constats que la réfection des
    Illustration :
    Porte d'entrée de l'église sous le porche, ensemble face. IVR41_20155710346NUC4A Vue intérieure de l'église depuis le chœur, vue d'ensemble. IVR41_20155710364NUC4A
  • Ensemble des verrières de l'église de Gondrexange
    Ensemble des verrières de l'église de Gondrexange Gondrexange - - en village - Cadastre :
    Inscriptions & marques :
    Signature des vitraux OTT dans le chœur : OTT FRERES Strasbourg, 1949. Signature des vitraux de la
    Historique :
    ateliers Gross et Georges Bassinot de Nancy, de 1956. Ces derniers représentent le martyr des deux -Paul, arrêtées à Angers durant la Révolution et fusillées le 1er février1794. Très rare, cette dans le Maine-et-Loire sur leur lieu d’exécution.
    Représentations :
    Vitraux à scènes représentant le martyre des deux sœurs depuis leur arrestation par les soldats l'armée révolutionnaire française également. Scène dans un décors de motifs géométriques où le bleu domine.
    Description :
    stylisées. Dominance de la couleur bleue. Dans le chœur : deux verrières réalisées par l’Institut royal , avec au centre un calice, un étole une hostie et sur l'autre un agneau mystique sur le livre aux sept
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Verrière de la nef figurant le martyre de Marie-Anne et Odile, arrestation. IVR41_20155710413NUC4A Verrière de la nef figurant le martyre de Marie-Anne et Odile, arrestation. IVR41_20155710436NUC4A Verrière de la nef figurant le martyre de Marie-Anne et Odile, jugement. IVR41_20155710437NUC4A Verrière de la nef figurant le martyre de Marie-Anne et Odile, arrestation. IVR41_20155710438NUC4A
  • ensemble de 9 verrières de l'église de Guermange
    ensemble de 9 verrières de l'église de Guermange Guermange - rue derrière l'Eglise - en village
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble des quatre verrières du chœur, église d'Ibigny.
    Ensemble des quatre verrières du chœur, église d'Ibigny. Ibigny
    Inscriptions & marques :
    FILS DU TONNERRE et SAINT JACQUES LE MAJEUR sur le vitrail de saint Jacques. SAINT CHRISTOPHE sur
    Représentations :
    Christophe porte l'Enfant tenant lui-même le globe. Saint Jacques Majeur tient une lance et un livre, il est auréolé, dans un bandeau est inscrit FILS DU TONNERRE. Le premier vitrail sur le coté gauhe du choeur représente l'agneau sur le livre au sept seau, décor géométrique autour de l'agneau. En face, vitrail
    Description :
    Quatre verrière en verre coloré dans le chœur : facture de OTT frères " fourniture et pose de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • verrière figurée : Crucifixion
    verrière figurée : Crucifixion Avricourt - Nouvel-Avricourt - en écart
    Historique :
    Vitraux posés en 1955 pour remplacer une verrière sur le même sujet détruite durant la seconde
    Description :
    par la Vierge et saint Jean sous un fonds losangé. Au centre le Christ sur la croix, dans la lancette la partie inférieure de la croix et le crâne du Golgotha et dans la rosace le corps du Christ dont le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Chapelle Notre-Dame des Ermite
    Chapelle Notre-Dame des Ermite Avricourt - rue de la Chapelle - Cadastre : 350
    Historique :
    La chapelle Notre-Dame-des-Ermites, à Avricourt, est érigée en 1749 par le marchand Joseph Nicolas déclarée bien national, une salpêtrière y est installée. Le bâtiment est vendu en 1811, restauré et donné à . La messe y est célébrée le premier samedi du mois et aux fêtes de la Vierge (notice J. Barthelemy , mars 1968). Restauration vitraux remplacés, par l’entreprise OTT frères en 1950. La cloche et le
    Description :
    Petite chapelle non orientée, nef plafonnée formant un rectangle irrégulier. L’entrée et le chœur à trois pans à chevet plat sont saillants. Le chœur est surélevé de deux degrés.La nef est planchéiée. La chapelle est éclairée par quatre verrières, deux dans la nef et deux dans le chœur. Une rose éclaire NOTRE DAME DES HERMITES ET A ETE BATIS EN 1749. Le fronton cintré brisé à volutes supérieures rentrantes abrite une niche à coquille dans laquelle se trouve une statuette de la Vierge. Le tout est sommé d'un
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    convenable. Le calice, les hosties et les autres linges sont apportés chaque fois du presbytère ou de
1