Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
L'Inventaire général du patrimoine culturel

Objectifs et champ d'action

L’Inventaire général a pour mission d’effectuer un recensement et une étude systématique, de l'ensemble du patrimoine architectural et mobilier, "de la petite cuillère à la cathédrale ", selon le propos d’André Malraux en 1964. Ce travail doit être suivi d’une médiation auprès du public selon une seconde formule du ministre « recenser, étudier, faire connaître ».

S’intéressant au patrimoine public ou privé, non gardé, c’est-à-dire situé hors les musées, les archives et les bibliothèques, il n’entraîne pas de prescriptions réglementaires et répond à un triple objectif

  • accroître la connaissance scientifique
  • diffuser les résultats auprès d’un public diversifié
  • nourrir la réflexion en matière d'aménagement du territoire

A l’issue des opérations d’Inventaire général, chaque intervenant public ou privé dispose des moyens d’avoir une lecture hiérarchisée de son environnement patrimonial. Il peut prendre, en connaissance de cause, les décisions de conservation, de restauration, de valorisation ou de destruction du patrimoine culturel. Si l’élément patrimonial, édifice ou collections d’objets, disparait, il reste documenté et cette documentation est transmise et consultable par tous, il peut ainsi nourrir la recherche scientifique alors même qu’il a disparu.

Lumière sur

École, mairie et salle des fêtes de Guermange anciennement presbytère et école.

AD54, 1Q315 /2. Biens à Guermange Ventilation des biens provenant de Custine fils condamné.

Nous, Joseph Olivier architecte à la commune de Dieuze…Dominique Petitjean cultivateur à Guermange…pour faite l’évaluation et la ventilation des tous les biens appartenant ci devant à Custine fils afin de regler les causes qui arrivent à la nation ainsi qu’à la commune réintégrée. En premier ferme tenue par le citoyen Arnette laissée à bail le 23 juin 1785 pour 9 ans.

Chap 1er

Ancienne maison nommée château. Ce bâtiment est placé au milieu d’une place au bas d’une butte il est formé par un parallélogramme. Au couchant et joignant le mur d’enceinte est adossé un autre bâtiment de 57 pieds de long sur 20 de largeur composé au rdc d’une cuisine cabinet ensuite et petite écurie, un 1er et second étage de trois chambres à chacun grenier au-dessus. Les murs des deux bâtiments sont très anciens encore en état en raison de leur grande épaisseur toutes les autres parties sont en mauvais état. La charpente est en chêne, la couverture en tuiles plates. Prévoit la destruction des tourelles et murs d’enceinte.

Vu la pénurie de bâtiment à Guermange on pourrait sans inconvénient former deux toises du bâtiment ci-dessus. Le premier comprendrait toute la masse avec terrain au nord et levant et partie au midi jusqu’au prolongement de la ligne à

ce bâtiment adossé au couchant. Les portes et jours qui communiquent de au bâtiment ajouté seront bouchées il sera avant à démolir deux tourelles et trois du mur d’enceinte. Art 3 Le second lot comprendra le bâtiment ajouté à celui-ci-dessus au couchant dont le pignon entre les deux sera mitoyen les portes de communication de ce lot au premier seront bouchées la porte et croisée donnant sur la cour au levant seront également bouchées .

Chap 2 bâtiment neuf

Ce bâtiment est formé par un parallélogramme de 102 pieds de long sur 44 de large non compris les deux pièces ajoutées saillant de 22 pieds de largeur il est formé au rdc de 7 chambres, 5 cabinets séparés l’un de l’autre par une cloison en madriers. Il n’y a qu’un mur de refends dans le milieu dans toute la longueur du bâtiment où sont adossées les cheminées et ne s’élève que jusqu’au plancher inférieur du premier étage. Les petits bâtiments ajoutés à chaque extrémité de celui-ci sont composés au rdc de chacun deux chambres et cabinet ensuite le premier étage ne forme que les greniers. Tous les pourtours des murs de ces bâtiments sont en maçonnerie de brique, les châssis des portes et croisées en charpente de chêne, la couverture au-dessus du grand bâtiment est en ardoises au levant et au couchant en essins et celles des ajoutés en tuiles creuses. Au-dessous du grand bâtiment est 4 caves voutées séparées dans le milieu par un passage aussi vouté. Toutes les parties qui composent ce bâtiment sont en bon état. Le long de la face au couchant est un grand hangars sous lequel est placé la terrasse et descente de cave.

Chap 3 Bâtiment servant ci devant de remise bergerie et écurie. Ce bâtiment est placé au midi de celui-ci-dessus 20 toises, 4 pieds de long sur 8 toises quatre de largeur, composée d’une bergerie au couchant de 4 écuries de toute la largeur, une grange dans le milieu et à l’extrémité au couchant est un petit logement de berger de 14 pieds de long sur 12 pieds de large. Le long et la face nord règne un hangar de 14 pieds de largeur sur toute la longueur supporté par 16 poteaux. Au levant est un hangar de 48 pieds de long sur 19 de large sous lequel est un puits et un réduit à porcs. Tous les murs sont construits en maçonnerie de brique, les châssis des croisées et porte sont en charpente de chêne, la couverture est en essins le tout bâti solidement et en bon état.

Chap 4 .Batiment servant de maison de ferme. Il est placé à peu de distance de celui dessus et sur la rue au levant. Il a 24 toises et 5 pieds de longueur sur huit toises trois pieds de largeur. Formé au midi d’un logement de fermier composé d’une cuisine, poêle, chambre de domestique sur le derrière et deux petits cabinets deux écuries de chevaux et vaches une grange et un banon ensuite de cette partie et au-devant une autre partie séparée par un mur de pignon formé de deux chambres de domestiques, une grande écurie de toute la largeur, deux remises et réduits à porcs, latrines et escaliers sur la face au nord. Tous les murs de pourtour et pignon de cette dernière partie sont en briques, les barges de porcs et croisées sont en charpente de chêne. La couverture en tuile creuse. Le tout en bon état. Les murs du pourtour et la première partie du logement du fermier écurie et grange sont en dâles (cloison) les séparations planchers et couvertures de vieille construction. Sur le derrière de ce bâtiment au couchant règne un grand hangar sous lequel est placé six réduits à porcs en mauvais état.

Ensuite des réduits est une cour ou usoir assez étendu

Chap 8 Jardin verger

Ces jardins sont placés au nord du ci-devant château aboutissant au levant au grand chemin de Zommange à Dieuze au couchant sur le ruisseau du réservoir allant au midi sur le pré du réservoir et sur le chemin qui sera formé pour communiquer aux dis jardins et prairies. Pour communiquer aux différentes partions (6) de jardins et prés il sera formé un chemin dont l’embranchement prendra sur celui ouvert par la commune au levant à 14 toises de l’angle et la palissade du pré au-devant du neuf bâtiment chapitre deux .

Jardin du château. Dans le jardin du château placé le long du chemin au midi.

Il se trouve une portion au levant et donnant sur la rue appartenant à la nation dans laquelle il se trouve deux loges en octogone de 10 pieds de diamètre construite en maçonnerie de chaux et sable avec porte, croisée, corniche en pierre de taille recouvertes en essins le tout en mauvais état.

En savoir plus…