Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Abbaye de prémontrés

Dossier IA00126960 réalisé en 1981

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • four à pain
    • ouvrage fortifié
Genre de chanoines de Prémontré
Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées four à pain, ouvrage fortifié
Dénominations abbaye
Aire d'étude et canton Neufchâteau - Neufchâteau
Adresse Commune : Pargny-sous-Mureau
Lieu-dit : Mureau
Cadastre : 1810 E7 1490 A 1513 ; 1976 E7 858, 864, 865

Abbaye de prémontrés fondée avant 1149 (datation par travaux historiques), sans doute par des moines venus de l'abbaye de Septfontaines (Haute-Marne). Bâtiments inachevés en 1157-1158 (datation par travaux historiques). Edifice endommagé pendant la guerre de Cent Ans, fortifié par une grosse tour en 1384 ou peu après (datation par travaux historiques). Nouvelle fortification par un retrait fort et clos de murs en 1393 (datation par travaux historiques).

Bâtiments en ruine, restaurés après 1582 (datation par travaux historiques). Cloître reconstruit en 1600 (datation par travaux historiques), sous l'abbatiat d'Eric de Lorraine. Bâtiments cités en ruine en 1607, 1622, 1624, comportant une tour à fonction défensive vers 1630. Démolition de la tour avant 1638 (datation par source). Cloître remanié en 1644 (datation par source). Jardins conçus de 1653 à 1656 (datation par source), par maître Pol, de Bourlemont (attribution par source). Charpente du bassin des fontaines du cloître posée en 1659 (datation par source), par Lapointe, maître charpentier à Pargny (attribution par source). Construction de la porterie en 1683 (datation par travaux historiques). Reconstruction du corps de logis et restauration de l'église de 1683 à 1685 (datation par source et par travaux historiques), par Antoine Pirot et Mathieu la Paix, maîtres maçons à Liffol-le-Grand (attribution par source). De 1692 à 1695 (datation par source et par travaux historiques), rétablissement de l'aile du dortoir par Joseph Salmon, maître architecte à Goussaincourt et Simon la Barre, architecte à Neufchâteau (attribution par source), peut-être sur des plans de Thomas Mordillac, abbé et architecte (attribution par travaux historiques). Menuiseries du dortoir et de l'église posées en 1695 (datation par source), par Claude Villaume, menuisier à Pargny et Toussaint Lhotel, menuisier à Grand (attribution par source). Ferronneries de l'église et du nouveau bâtiment (sic) posées en 1708 et 1714 (datation par source), par Gilbert Etienne, serrurier à Commercy (attribution par source). A partir de 1713 (datation par travaux historiques), construction du nouveau bâtiment (aile des réfectoires ?) par Guillaume Molnot dit La Fontaine, architecte à Rangeval (Meuse), (attribution par travaux historiques). En 1716 (datation par source), remplacement de la vieille tour d'entrée par une nouvelle.

Reconstruction, à partir de 1716 (datation par source) du bâtiment faisant face à l'entrée. Reconstruction du cloître, d'ordre dorique, en 1718 (datation par source), par Jean-Pierre d'Eglise dit Belhumeur, architecte (attribution par source). En 1735 (datation par source), reconstruction du portail de l'église par Antoine Malbert, architecte (attribution par source). De 1765 à 1767 (datation par source), importante restauration de l'église par Jacques Gauthier, entrepreneur à Fréville (attribution par source). Edifice ayant fait l'objet d'une description minutieuse en 1770 par l'architecte François Nicolas Lancret.

Abbaye supprimée en 1790, bâtiments détruits par la suite, à l'exception du corps de porte, de 2 arcades du cloître, une ferme étant construite à l'est de ces vestiges. Marques de tâcheron.

Période(s) Principale : 12e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 14e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 16e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 17e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 18e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1149, daté par travaux historiques
1157, daté par travaux historiques
1384, daté par travaux historiques
1393, daté par travaux historiques
1582, daté par travaux historiques
1600, daté par travaux historiques
1638, daté par source
1659, daté par source
1683, daté par travaux historiques
1695, daté par source
1713, daté par travaux historiques
1716, daté par source
1718, daté par source
1735, daté par source
Auteur(s) Auteur : Pol, dit(e) de Bourlémont,
Pol , dit(e) de Bourlémont

maitre Pol de Bourlémont conçoit les jardins de l'abbaye de Pargny-sous-Mureau 1653-1655


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
jardinier, attribution par source
Auteur : Lapointe,
Lapointe

maitre charpentier à Pargny sous Mureau milieu XVIIe siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
charpentier, attribution par source
Auteur : Pirot Antoine,
Antoine Pirot

maitre maçon à Liffol-le-Grand en 1683


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, attribution par source
Auteur : La Paix Mathieu,
Mathieu La Paix

maçon à Liffol le Grand en 1683


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, attribution par source
Auteur : Salmon Joseph,
Joseph Salmon

maitre architecte à Goussaincourt (Meuse) ; intervient à Pargny-sous-Mureau en 1692-1695


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : La Barre Simon,
Simon La Barre

maitre architecte à Neufchâteau ; intervient à Pargny-sous-Mureau en 1692-1695


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Mordillac Thomas Thomas, dit(e) frère Mordillac,
Thomas Mordillac Thomas , dit(e) frère Mordillac (vers 1650-1660 - 1721)

Frère convers de l'ordre de Prémontré. Sa présence est attestée en 1681, 1682 et 1683 à Étival (Vosges). En 1686, il est l'architecte de la reconstruction de l'abbaye Saint-Paul de Verdun (Meuse). Il participa aussi probablement à la restauration du monastère de Mureau (1692-1693) ainsi qu'à celui d'Étival (1696 à 1704) tous deux dans les Vosges Il commença la reconstruction en 1705 de l'Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle) mais son oeuvre fut achevée par Nicolas Pierson. Il meurt en août 1721 à l'Abbaye de Jovilliers (Meuse)

cf. BONNET Philippe, Les constructions de l'ordre de Prémontré en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Droz, Genève, 1983, VIII-281 p. (Bibliothèque de la Société française d'archéologie, 15.)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, (?), attribution par travaux historiques
Auteur : Vuillaume Claude,
Claude Vuillaume

menuisier à Pargny-sous-Mureau fin XVIIe siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
menuisier, attribution par source
Auteur : Lhotel Toussaint,
Toussaint Lhotel

menuisier à Grand fin XVIIe siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
menuisier, attribution par source
Auteur : Etienne Gilbert,
Gilbert Etienne

serrurier à Commercy début XVIIIe siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
serrurier, attribution par source
Auteur : Molnot Guillaume, dit(e) Fontaine,
Guillaume Molnot , dit(e) Fontaine

architecte à rRangeval(Meuse) , intervient à Pargny sous Mureau début XVIIIe siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Eglise d' Jean-Pierre, dit(e) Belhumeur,
Jean-Pierre Eglise d' , dit(e) Belhumeur

architecte début XVIIIe siècle, actif à Pargny-sous-Mureau


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Malbert Antoine,
Antoine Malbert

Antoine Malbert, architecte à Vesoul est à l'origine de la construction de plusieurs édifices religieux en Franche-Comté et en Lorraine. Il établit les plans de la reconstruction de l'abbaye Saint-Benoît avec Jean Gautier.

Antoine Malbert travailla aussi en Haute-Seille en 1737 (édifice protégé) à l'abbaye de Pairis (canton d'Orbey dans le Bas-Rhin) et dans divers édifices prémontrés (Pargny-sous-Mureau) et Pierre Mangin, sculpteur surtout connu pour ses réalisations à Pont-à-Mousson.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Gauthier Jacques,
Jacques Gauthier

entrepreneur à Busson (Haute-Marne) à la fin du XVIIIe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Pour l'ouvrage fortifié, les parties fortifiées n'ont pas été étudiées.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée, élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
appentis
toit en pavillon
croupe
demi-croupe
États conservations vestiges
Techniques sculpture
Représentations ordre dorique
Précision représentations

sujet : ordre dorique ; support : portail du corps de porte

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • BONNET Philippe, Les constructions de l'ordre de Prémontré en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Droz, Genève, 1983, VIII-281 p. (Bibliothèque de la Société française d'archéologie, 15.)

    Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Malinverno Bruno - Roussel Francis - Guillaume Jacques
Jacques Guillaume

Ingénieur CNRS, chercheur à l'Inventaire Lorraine jusqu'en 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.