Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien presbytère

Dossier IA88030829 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations ferme, presbytère
Aire d'étude et canton Domrémy-la-Pucelle - Coussey
Adresse Commune : Domrémy-la-Pucelle

Ferme dont la structure remonte probablement au 18ème siècle. Propriété d'un ancien vigneron à Domremy, François Maulin, elle est acquise par la commune en 1829 pour y établir un presbytère (ordonnance du 23 avril 1829, autorisant la commune à acquérir une maison). Des travaux sont réalisés en 1830 par l'entrepreneur Claude Chevelle, sous la supervision de l'architecte Mathey, installé à Neufchâteau.

Le presbytère sera abandonné à partir de 1890-1891, car il nécessite des travaux de réparations urgents que la commune tarde à réaliser. Le prêtre, dans l'attente des travaux, a acquis à ses frais, une maison plus confortable dans le village (probablement la maison de manouvriers mitoyennes).

Ce bâtiment sera mis en location à partir de 1907 et vendu en 1924 au chanoine Collin François Marie Joseph, curé de Domremy.

L'organisation intérieure de cette ferme est connu grâce notamment au bail de location de 1907. La ferme est composée d'une cuisine et d'un poêle à la suite, d'une écurie et d'un engrangement à côté. Le logis était surmonté d'un grenier. La maison comprenait déjà des caves. Une chambre à four et une remise se situaient à l'arrière de la maison dans le jardin potager. Le bâtiment abritant la chambre à four est encore visible aujourd'hui. En 1907, la maison comprend trois chambres : deux en rez-de-chaussée et une à l'étage. Le reste de l'étage est consacré à des greniers.

Période(s) Principale : 19e siècle , daté par source
Dates 1774, porte la date

Bâtiment est de plan rectangulaire implanté, à proximité immédiate de l'église paroissiale, et parallèlement à la ruelle. Ferme à deux travées de plan: une travée logis et une travée exploitation. Les ouvertures du logis sont au rez-de-chaussée, à linteau de forme segmentaire délardé, tandis que les linteaux des baies de l'étage sont droits. L'agencement intérieure du bâtiment a pour base l'agence de la ferme du 19ème siècle. La travée exploitation relativement étroite était une écurie et un poulailler. Une cave voûtée est présente sous l'ensemble du logis, l'accès s'effectue depuis le jardin.

Le logis est composé au rez-de-chaussée d'un couloir traversant desservant à gauche la cuisine et le poêle et à droite deux autres pièces. La cheminée présente dans la cuisine porte une inscription. Un placard chauffant était présent au dos de la cheminée.

Annexion de l'usoir , qui est délimité par une haie et une bordure.

Murs calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Typologies ferme

repérage architecture rurale

implantation parallèle
mitoyenne oui
flint segmentaire délardé
mlint pierre
flintchar droit
mlintchar pierre
porte piétonne oui
charri non
flint2 droit
Travée 2
Fonction travée logis; grange
Double logis non
Flamande non
Date 1774
Observations accès cave sur façade postérieure. cave voûtée, dimensions identiques que le logis
Baies particulière oculus
Pierre de fondation non
Mobilier cheminée avec inscriptions taque de cheminée
Annexes oui : au fond du jardin
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - TAUREAU Nadège