Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancienne synagogue de Dieuze (détruite)

Dossier IA57030105 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations synagogue
Aire d'étude et canton Lorraine
Adresse Commune : Dieuze
Adresse : Adresse inconnue

La présence de juifs à Dieuze semble remonter aux années 1700, avec 2 hommes mentionnés en 1705, dont un sur place depuis quatorze ans. En 1721, une seule famille est citée sur la liste des 73 familles autorisées à résider dans le duché de Lorraine, nombre qui passe à quatre en 1753 et 1762. Après l'émancipation, la communauté se développe fortement dans la première moitié du 19e siècle, passant de 55 personnes en 1908 à 167 en 1840.

Un premier lieu de culte est aménagé dans une maison particulière vers 1757. Agrandi en 1812 et 1832, il est également utilisé par des familles réparties sur quatorze communes des environs (Gélucourt, Kerprich, Bourgaltroff et Domnon...) d'où la création d'un éphémère poste de rabbin rétribué par l’État entre 1831 et 1849, rapidement transformé en simple poste de ministre-officiant.

En 1897, le consistoire de la Moselle vend l'ancienne synagogue de Gélucourt et affecte la recette à la communauté de Dieuze pour l'aider à construire un nouvel édifice. Le terrain est acquis en 1900 et la synagogue élevée, en style néo-roman (Rundbogenstyl) par l'entrepreneur Kemp, sur les plans de l'architecte de Sarreguemines Anton Molz, la sculpture de l'arche sainte étant confiée à Auguste Will.

Inaugurée le 26 juillet 1907, la synagogue est endommagée par des bombardements en 1915 et détruite par les nazis durant l'été 1940, en même temps qu'un très grand nombre d'autres édifices juifs de la région.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , (détruit)
Dates 1907, daté par source
Auteur(s) Auteur : Molz Anton,
Anton Molz (1855 - 1912)

Né à Coblence en 1855, Anton Molz est architecte de la ville de Sarreguemines et l'arrondissement de 1885 à sa mort en 1912 à Saverne. Il intervient pour construire ou modifier plusieurs édifices religieux de l'Est de la Moselle (églises catholiques de Dommelay, Juvelize, Lambach, église protestante de Philippsbourg, synagogues de Bitche et Dieuze ...)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte communal, attribution par source
Auteur : Kemp, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Will Auguste,
Auguste Will

Ce sculpteur implanté à Dieuze est surtout connu pour ses monuments funéraires. Il est aussi l'auteur de l'arche sainte de l'ancienne synagogue de Dieuze (détruite).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source

En l'absence d'autres documents, seule la façade occidentale de la synagogue est connue grâce à une série de photographies anciennes. Accostée de deux tourelles coiffées de bulbe en ardoise, rappelant les deux colonnes du Temple, elle présentait un portail néo-roman, avec des chapiteaux feuillagés. Le tympan supportait un verset hébraïque très fréquent sur les synagogues de cette époque "car Ma maison sera appelée une maison de prière pour tous les peuples" (Isaïe 56,7) et la date 1907 à la fois en hébreu et en français. Le caractère israélite de l'édifice était souligné par les tables de la Loi amortissant le pignon.

Murs pierre pierre de taille
Toit ardoise
États conservations détruit
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural symbole religieux
Précision représentations

les tables de la Loi

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 3F502
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 8° G II 1 (1-4)
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11024
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 7V15
  • Archives départementales de Moselle, Saint-Julien-lès-Metz : 7AL128
  • Archives départementales de Moselle, Saint-Julien-lès-Metz : 12Z36
  • Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11101
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.