Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Carnet de dessins d'Alfred Lévy à la prison Charles III de Nancy puis au camp d'internement d'Ecrouves

Dossier IM54304078 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations dessin
Aire d'étude et canton Région Lorraine
Adresse Commune : Lorraine

Ce cahier d'écolier dont la couverture porte l'inscription "Mars 1944, Ecrouves", assorti d'une énorme chaîne noire, a été rempli de croquis dessinés par Alfred Lévy, après la grande rafle des 2 et 3 mars 1944, lors de sa détention à la prison Charles III de Nancy, puis au camp d'internement d'Ecrouves, antichambre de la déportation vers les camps d'extermination nazis. L'artiste lui-même parvint à s'échapper d'Ecrouves, grâce à des soutiens extérieurs - épisode relaté dans le carnet - et confia ce carnet en 1962 au rabbin Simon Morali de Nancy.

Réalisé in situ avec des moyens de fortune, il s'agit d'un témoignage unique sur la vie quotidienne des internés, avant leur déportation. Outre des scènes collectives, il comporte un grand nombre de portraits de prisonniers juifs, souvent légendés, notamment ceux du président de l'UGIF, Gustave Nordon (1877-1944) et du grand rabbin Paul Haguenauer (1871-1944), déportés le 13 avril par le convoi 71 vers Auschwitz et immédiatement assassinés. Apparaissent aussi les noms suivants : Levy Daniel, F. Zivy, Brunswick, le marchand d'épices Aron, Khan, Georges, Ginsburger et Blum.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1944, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Nancy
Lieu d'exécution Commune : Écrouves
Auteur(s) Auteur : Lévy Alfred,
Alfred Lévy (1873 - 1965)

Architecte décorateur de l'entreprise Majorelle de Nancy, auteur en 1944 d'un carnet de croquis lors de sa détention à la prison Charles III de Nancy, puis au camp d'Ecrouves. Auteur du premier monument aux déportés de la synagogue de Nancy (détruit).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dessinateur, signature

Le support utilisé est un cahier d'écolier de format à l'italienne vendu par la société mutuelle des instituteurs et institutrices de la Moselle. Il contient 17 pages de croquis au crayon, un seul ayant été rehaussé d'aquarelle, sans doute a posteriori. La couverture porte une grosse chaîne noire à l'encre ou à l'aquarelle, les lettres du titre "Ecrouves" étant tracées en noir et rehaussées au crayon rouge.

Les scènes collectives représentent la vie précaire des prisonniers juifs lors de leur internement à la prison Charles III de Nancy, puis leur transfert au camp d'internement d'Ecrouves et l'évasion de l'auteur. L'ensemble comporte aussi de nombreux portraits sur le vif, pour certains légendés.

Catégories dessin
Matériaux papier, crayon, aquarelle, encre
Mesures h : 18.0 cm
la : 23.5
Iconographies Deuxième guerre mondiale
prison
chaîne
évasion, portrait, portrait collectif
Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, manuscrit, français
inscription concernant le destinataire, imprimé, français
Précision inscriptions

Inscription manuscrite sur la couverture du cahier : "Mars 1944 / Ecrouves" / légendes des dessins.

Mention imprimée sur le cahier : "Vendu au profit de la Société de Secours mutuel des Instituteurs et Institutrices de la Moselle et des orphelins de l'enseignement primaire".

Références documentaires

Bibliographie
  • [Exposition. Nancy, Musée lorrain. 2009]. Les Juifs et la Lorraine, un millénaire d'histoire partagée : catalogue / dir. Claire Decomps, Eric Moinet. Paris : Somogy. Nancy : Musée lorrain, 2009. 368 p.

    Cat. 169, p. 229, ill. p. 101 (Réd. C. Decomps) Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.