Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Chandelier d'autel modèle n°4 (2 exemplaires)

Dossier IM54301468 réalisé en 2014
Dénominations chandelier d'autel
Numérotation artificielle 4
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Bayon
Adresse Commune : Blainville-sur-l'Eau
Adresse : rue du Maréchal Leclerc
Emplacement dans l'édifice sacristie
choeur

Chandeliers d'autel, réalisé au cours de la 2e moitié du 19e siècle ou de la 1ère moitié du 20e siècle.

Une paire identique a été étudiée à l'église Saint-Jean-Baptiste à Vigneulles (IM54301429), une paire, présentant même pied et même bobèche, mais munie d'une tige, a été étudiée dans la chapelle Don Bosco à Nancy (IM54301794).

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle, 2e moitié 20e siècle

Paire de chandeliers d'autel en bronze doré, montés sur tige d'enfilage. La bobèche est ajourée.

Catégories fonderie
Matériaux bronze, en plusieurs éléments, fondu, moulé, ajouré, doré
Mesures h : 25.0 cm
l : 20.0 cm
Iconographies Samson triomphant du lion
Samson massacrant les Philistins
Samson détruisant le temple des Philistins
feuille d'acanthe
rinceau
animal fabuleux
feuille
pomme de pin
Précision représentations

Le pied tripode est porté par trois pattes de fauve surmontées de feuilles d'acanthe; sur chaque face, se déploient deux animaux fabuleux ailés, séparés par des rinceaux. Une bague au décor végétal assure la transition vers la bobèche hémisphérique où se déroulent trois scènes de la vie de Samson : Samson tuant le lion, Samson combattant un Philistin ou menaçant son beau-père et Samson détruisant le temple de Dagon après la trahison de Dalila. Ces scènes sont sommées de deux inscriptions latines : l'une, De forti egressa est dulcedo (Du fort est sortie la douceur), Livre des Juges, 14, 14, correspond à l'énigme que posa Samson aux Trente convives lors de son mariage. La seconde, Ecce vicit leo de tribu Juda (Voici le lion de la tribu de Juda, celui qui a vaincu), Apocalypse 5, 5, rappelle que Samson peut être considéré comme une préfiguration du Christ triomphant des forces du mal et de la mort.

Inscriptions & marques inscription, sur l'oeuvre, latin, coulé
Précision inscriptions

transcription : DE FORTI EGRESSA EST DULCEDO / ECCE VICIT LEO DE TRIBU JUDA ; inscription sur la bobèche

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • Réau, Louis. "Iconographie de l'art chrétien : tome 2 - iconographie de la Bible I- Ancien Testament". Paris : Presses universitaires de France, 1956. 470 p., ill.

    p. 238-248 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : U ICONO
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle - Chrétien Anne - Laumon Annette