Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Denys

Châsse de saint Sigisbert

Dossier IM54302042 réalisé en 2015
Dénominations châsse
Appellations de saint Sigisbert
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Lunéville Nord
Adresse Commune : Crévic
Adresse : rue de l'Église
Emplacement dans l'édifice choeur

Châsse de saint Sigisbert réalisée entre la 2e moitié du 19e siècle et la 1ère moitié du 20e siècle.

Sigisbert III, fils du roi d'Austrasie Dagobert, régna de 639 à 656. Inhumé à l'abbaye Saint-Martin-devant-Metz, il fut vénéré dès sa mort. Son corps, ramené à Nancy en 1552 après le siège de Metz par Charles-Quint, trouva une place d'honneur à la primatiale (qui devint cathédrale en 1777). Le corps du saint patron de la ville de Nancy fut brûlé durant la Révolution; les quelques ossements sauvés de la profanation furent canoniquement reconnus par monseigneur d'Osmond en 1803.

Bien qu'en dehors de la ville de Nancy, les reliques les plus importantes de saint Sigisbert soient celles-ci, une côte et un os long, leur arrivée à Crévic n'est pas documentée. Seule une inscription de l'abbé Jean-Claude Aubert (1793-1858), curé à Crévic de 1822 à sa mort, certifiait leur authenticité. Mgr Foulon, évêque du diocèse de Nancy de 1867 à 1882, les fit comparer à celles conservées à la cathédrale; la châsse fut ouverte le 27 janvier 1878 en présence de témoins et elles ont fait l'objet d'une reconnaissance. Elles furent sauvegardées lors des bombardements de septembre 1914.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle, 1ère moitié 20e siècle

Châsse en bronze doré et émaillé. La châsse de type architecturale, figure une chapelle de plan allongé, ouverte par des arcs polylobés. Le couvercle imite une toiture à deux pans ornés de motifs émaillés. La relique est conservée sur un coussin textile.

Catégories fonderie
Matériaux bronze, fondu, moulé, ajouré, doré, émail
verre
Mesures h : 40.0 cm
l : 52.0 cm
la : 26.8 cm
Iconographies décor d'architecture
arc polylobé
colonne
ange
croix latine
rinceau
ornement à forme végétale
Chrisme
Alpha et Oméga
Saint-Esprit
Précision représentations

A chaque angle de la châsse, à l'extérieur, figure un ange agenouillé, portant une ancre, symbole de l'Espérance. Sur les faces, des arcs polylobés, portés par des piles, ornés de motifs végétaux, maintiennent les verres. Sur la face principale, dans un médaillon rectangulaire, se dresse un ange en pied présentant un phylactère. Le couvercle est orné de médaillons circulaires au bord perlé, parmi lesquels figurent le Chrisme entre l'Alpha et l'Oméga et le Saint-Esprit. Une ligne de palmettes occupe la ligne de faîtage, elle est interrompue en son centre par un épi formé d'une croix enhendée, nimbée, accostée de rinceaux.

Inscriptions & marques inscription
Précision inscriptions

transcription : STI SIGISBERTI AUSTRASIAE REGIS ; inscription manuscrite

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette