Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

croix de chemin dite croix Jean-Baptiste

Dossier IM54008014 réalisé en 2000

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Dénominations croix de chemin
Appellations croix Jean-Baptiste
Aire d'étude et canton Blâmont - Blâmont
Adresse Commune : Frémonville
Lieu-dit : Croix Jean-Baptiste
Emplacement dans l'édifice située à environ 3 km au Nord-Est de l'église de Frémonville, dans la forêt de Blâmont

D'après la tradition locale, Jean-Baptiste Dubois, revenant de chez un notaire de Blâmont, emprunta des raccourcis. Il aurait été porteur d'une sacoche contenant de l'argent qui ne fut pas retrouvée après l'assassinat. Une seconde tradition prétend que Jean-Baptiste Dubois était en conflit avec un homme, que leur affaire relevait de la justice et que ce dernier, revenant de Lorquin, avait été tué par son ennemi. Celui-ci, ayant été rapidement soupçonné, avait, pour expliquer les tâches de sang de ses habits, déclaré qu'il avait "saigné un cochon". Selon une troisième tradition, ce serait un règlement de comptes entre Jean-Baptiste Dubois et un habitant de Richeval se disputant pour une "histoire de bétail". Le voyageur qui grava un graffiti en 1850 (Valentin Marchal) venait quant à lui de Tanconville situé dans le canton proche de Cirey-sur-Vezouze.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle , porte la date
Dates 1830, porte la date
Auteur(s) Auteur : M.E, sculpteur

typologie : croix d'accident ; socle : droit, de section rectangulaire ; fût : droit, à deux ressauts ; croisillon : croix.

Catégories sculpture, taille de pierre
Matériaux grès, rose
Précision dimensions

h = 240 ; hauteur du socle : 0, 73 ; pr = 48 ; la = 53

Iconographies sainte Marie-Magdeleine
ciboire
crâne
Christ en croix
Précision représentations

Marie-Madeleine agenouillée avec crâne et ciboire ; Christ crucifié

Inscriptions & marques inscription concernant le commanditaire, gravé, sur l'oeuvre, français
date, gravé, sur l'oeuvre
gravé, sur l'oeuvre, initiale
graffiti
Précision inscriptions

inscription relatant un assassinat sur le socle en français : ici a été assassiné / Jean-Baptiste Dubois / cultivateur de Tancon / ville le 17 décembre / 1829 agé de 71 ans / cette croix a été errigé par Catherine / Georges son épouse / an 1830 sa mort n-- / innocente doit peiner / tout les passans de / quel qualités qui / peuvent être en récitan / pour le repos de son âme / un pater et ave ; initiales de la signature sur une des faces latérales du fût : M.E ; graffitis : Valentin Marchal de / Tanconville le / 7 avril 1850.

Précision état de conservation

penchée vers la droite ; manque partie supérieure du croisillon

A_GESTION

GESTION {import cindoc=NATPAL}{lot=0121}{publication MCC=versé 2007/07/09 ; MAJ_GEO_2017-01-20}{PREDOC = canton Blâmont : croix de chemin (61 f.) ; transfert fait le 09/09/05 (PLH) ; intégré à TsftPal le 16/08/06 (PLH)}
(c) Région Grand-Est - Inventaire général