Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Abdon

Décor peint du bras sud du transept de l'église de Thillot

Dossier IM55008524 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations peinture monumentale
Aire d'étude et canton aire d'étude du département 55 - Fresnes-en-Woëvre
Adresse Commune : Thillot
Adresse : rue de l'église
Emplacement dans l'édifice bras sud du transept

Œuvre réalisée par Duilio Donzelli et son fils Dante entre 1927 et 1939. On ne trouve ni signature, ni mention dans les archives permettant de dater ce décor.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Donzelli Duilio,
Duilio Donzelli (1882 - 1966)

Artiste d’origine italienne, il se forme à l’Institut royal des Beaux-Arts d’Urbino après un apprentissage dans un atelier de tailleurs de pierre et auprès d’un artisan décorateur qui lui enseigne l’art de la fresque. Il quitte son pays en 1912 pour rejoindre le Luxembourg. Il y travaille comme sculpteur puis dans les usines sidérurgiques et s’engage dans le Parti communiste. Expulsé du Luxembourg en décembre 1924 à cause de ses orientations politiques, il trouve refuge dans la Meuse et s’y installe. Il œuvre alors comme sculpteur et peintre, réalisant tombeaux, monuments aux morts et décors peints dans les églises à l’aide de ses fils Italo et Dante. En 1940, lorsque les Allemands envahissent la France, il abandonne précipitamment Lacroix-sur-Meuse et part avec sa famille se réfugier à Valence (Drôme) où il finit sa vie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par analyse stylistique

Au-dessus de la fausse niche accueillant une statue de la Vierge, ont été peintes les armes de l'évêque de Verdun, Monseigneur Ginisty. La voûte, qui devait être ornée d'un ciel bleu-violet avec au centre un soleil entouré d'un anneau étoilé et tout autour de rinceaux végétaux, a été recouverte d'un badigeon blanc. Sur fond rouge, l'entourage de la partie haute du vitrail se compose de fleurs de lys et d'une croix au sommet. Sous la baie, le panneau de grisaille est consacré à un ange gardien : il est figuré ailes déployés et bras largement ouverts, penché en avant vers une personne qui émerge en partie basse (peut-être est-elle allongée). De part et d'autre se trouvent deux écus indiquant qu'il s'agit d'un ange gardien.

Catégories peinture murale
Matériaux
Précision dimensions

Non prises.

Iconographies lys
Ange gardien
Inscriptions & marques armoiries, peint
inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

"D’Azur à un roc d’Argent mouvant de la pointe, sommé d’une touffe de genêts,butinées par cinq abeilles d’or et surmontée d’une croix d’or de St-Affrique, accostée à dextre d’une étoile rayonnante d’argent et à senestre des Armes de Jeanne d’Arc. – chapeau d’évêque – devise : [illisible] : armes de Monseigneur Ginisty, au-dessus de l'autel du Sacré-cœur.

"Ange de Dieu" "Soyez mon gardien" : sur le panneau en grisaille, sur les écus à droite et à gauche de l'ange.

États conservations mauvais état
oeuvre dissimulée
Précision état de conservation

Des fissures à combler traversent le panneau en grisaille, la voûte a été recouverte d'un badigeon blanc, on devine la voûte céleste qui se trouvait en-dessous.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de la Meuse ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Jeanson Stéphanie
Stéphanie Jeanson , né(e) Blondy

chargée de l'Inventaire pour le département de la Meuse (août 2017- ...)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.