Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écuries seigneuriales dites Ritterstall, Fénétrange.

Dossier IA57030465 réalisé en 2020

Fiche

Appellations Ritterstall, écurie seigneuriale
Dénominations écurie
Aire d'étude et canton Fénétrange - canton du département 57
Adresse Commune : Fénétrange
Adresse : 10 rue Stams
Cadastre : 2020 8 14 ; 1813 G 513

Les écuries seigneuriales appelées Ritterstall dit la Bergerie sont édifiées en 1602 (source H. Gide). C'est le duc de Croy époux de Diane de Dommartin qui en ordonne la construction. Les armes du duc de Croy étaient gravées au-dessus de la porte d'écurie cintrée (en partie détruites à la Révolution). Les écuries servent pour le stockage des grains et du fourrage, aux logement des chevaux des troupes de passage et des garnisons des compagnies de cavalier. Dans le terrier de 1719 elles appartiennent au duc de Lorraine. Sur le plan de 1713 le bâtiment est nommé Le Reyter Stal et les poteaux porteurs sont dessinés au nombre de 5 de chaque coté, parallèlement à la rue. On y devine un avant toit et une petite partie saillante est représentée à l'extrême gauche du bâtiment.

Les écuries sont louées en 1745 par Jacob et Thomas Wolff, bouchers, mais elles sont très souvent occupées par les chevaux des troupes de passage. A la demande des habitants qui étaient obligés de loger les chevaux de guerre une nouvelle écurie seigneuriale est construite en 1746 derrière la Temple. Le manège en bois qui servait à la garnison était sur l'emplacement actuel de l'église luthérienne. Ces nouvelles écuries seigneuriales prennent alors le nom de Ritterstall. Les écuries situées dans la rue Stam sont alors appelées Stamsgassestall. Au 19e siècle, les écuries sont louées par la ville mais la commune "se réserve des places dans les écuries des bâtiments à louer pour les chevaux militaires en cas de passage et elle se réserve même le même droit en cas de cantonnement, mais si ces cantonnements se prolongeaient au-delà d'un mois il sera fait déduction aux locataires du montant de leur loyer pour tout le temps que durera l’occupation." En 1832, "sera le locataire de l'écurie et du grenier du bâtiment connu sous le nom de Stamsgasse-Stal (...) de maintenir le bail d'une partie des dits greniers et écuries pour les fourrages et chevaux de la brigade de gendarmerie de cette ville. Désignation des immeubles à louer : un bâtiment contenant grenier et écurie connu sous le nom de Stamsgasse-stall sis à Fénétrange en la rue dite Stamsgasse. Loué à Jean-Adam Hohstein, aubergiste.(...) en 1859 c'est Henri Lerch, aubergiste qui est locataire" (AD57, 2O204).

Les écuries qui appartiennent à la ville (après 1789) sont régulièrement entretenues et réparées, en 1832, par exemple, la toiture est refaite entièrement : Réception et compte définitif des ouvrages que le sieur Jean Wilheim de Fénétrange (maître charpentier) a exécutés en réparation aux deux écuries seigneuriales de la ville de Fénétrange par suite de l’adjudication qui lui a été passée par devant Mr le sous-préfet de l’arr de Sarrebourg le 30 avril 1832. Mémoire d’ouvrage fait pour la commune de Fénétrange par Dominique Juncker maître maçon à Berthelming. Savoir aux écuries militaires de la ville de Fénétrange, réparé les toitures, fourni 450 tuiles, 15 tuiles creuses pour la faîtière, 250 clous dits à grenier…

Elles servent de caserne pour les pompiers au 20e siècle. Elles ont fait l'objet d'une restauration en 2019 dans le but d'une restitution d'origine et pour en faire un lieu de stockage.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 1ère moitié 18e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 1ère moitié 21e siècle

Les anciennes écuries seigneuriales de la ville de Fénétrange sont situées dans la rue Stam. C'est un bâtiment de plan rectangulaire, la façade postérieure s'appuie sur les anciens remparts, elle n'a aucune ouverture. La façade antérieure avait certainement à l'origine trois portes une charretière cintrée et deux portes d'écurie dont une est aujourd’hui dénaturée et ouvre sur un poste électrique et la seconde, au centre du bâtiment a un encadrement en pierre de taille de grès, elle est chanfreinée, surmontée d'un blason en pierre servant d'agrafe qui était gravé et a gardé des menuiseries anciennes en bois. A coté de la porte charretière une ouverture rectangulaire a été ajoutée au 20e siècle. Le bâtiment abrite des écurie au rez-de-chaussée et des greniers à l'étage. Les écuries sont éclairées par des petites fenêtre avec encadrement en chêne, linteau droit au nombre de 4. Quatre gerbières permettent de rentrer le fourrage. Un auvent abritait l'avant du bâtiment à l’origine. Le toit est à long pan couvert de tuile plate. La maçonnerie en moellon calcaire crépis à la chaux. La charpente en chêne et sapin.

Murs calcaire moellon enduit
grès pierre de taille
bois
Toit tuile plate
Plans plan rectangulaire régulier
Couvertures toit à longs pans pignon découvert
Techniques sculpture
Représentations arme
Statut de la propriété propriété de la commune de Fénétrange

Annexes

  • documents d'archives

    B6083 1663

    La grande écurie nommée Ritter Stall située à la Stamgas a été louée à Laurent Müller.

    AD54, 8B195, 1711

    Les grandes écuries dépendantes du château ditte Ritterstall sont situées en ladite ville. La grande muraille de la dite écurie du coté du fossé doit au-dedans et tout du long rem-pierrer elle est pleine de trous qu'il convient aussi de boucher pour en éviter la ruine. En la muraille du devant six des fenêtres et une poterne en bois sont à mettre à neuf ou à rénover aussi la même muraille être pourjettée et crépis à neuf tout du long. La dite écurie est sans pavé ni bouchage à la réserve d'un bout de pavé resté. Il n'y a plus aucun plancher au-dessus les sommiers bons à réserve de quelque uns qui ont été coupés ce qui ne peut se reconnaître au juste les dites écuries estantes occupées en magasin et remplies de foin. A l'égard de la toiture qui est de tuiles plates, le marnage de la dite toiture est bon à la réserve de quelques pièces de petite conséquence à réparer.

    AD54 B 11765 Pied terrier de 1720 : bâtiments appartenant à son Altesse royale : « Une grande écurie située en la rue dite Stamgass bâtie sur le mur de la ville. La longueur sur la rue est de 97 pieds la largeur de 32.

    1720, Au domaine particulier de SAR le château de Fénétrange , corps de logis, chapelle, bâtiments murailles et fossés appartenances et dépendances. Les tours joignant la ville à la réserve d’une tour quarrée qui appartient au domaine de Salm et à sa dite AR dans la ville de Fénétrange deux maisons et une grande écurie dite RitterStall, l’une des dites maisons appelée la maison de Dreiss et l’autre des Rhingraff de Kirburgen…La grande écurie située en la rue dite Stamsgass bâtie sur le mur de la ville joignant en haut vers le midi la maison des héritiers d’Hans Peters Klein d’autre joint la grange de Jacob Marin. La longueur sur la rue est de 97 pieds sa largeur de 32.

    AD57 2O204/2

    1832, location des écuries Rittersthal, réserve de la commune d’y placer des chevaux militaires en cas de passage, si le cantonnement se prolonge au-delà d’un mois il sera fait une déduction au locataire. Désignation des immeubles à louer, un bâtiment contenant grenier et écurie connu sous le nom de Ritterstall sis à Fénétrange sur le chemin dit Grundlacheweg. Un autre bâtiment contenant aussi un grenier et écurie connu sous le nom de Stamsgassestall sis à Fénétrange en la rue dite Stamgasse.

    Visite de 1832, à l’écurie à l’intérieur de la ville, couverture terminée sur les deux pans au nord mais pas encore à l’extrémité et pignon. Les poutres en chêne seront remplacées par du sapin. Couverture en tuiles plates neuves sur lattis neufs et vieux. Tuiles creuse neuves posées à bain de mortier et fixées par d’anciens clou sur le faîte. Mortier de chaux hydraulique à la face extérieure sur la rue.

    1844, bail pour les écuries seigneuriales, un bâtiment composé d’un grenier et écurie connu sous le nom de Ritterthal, un autre composé d’un grenier et d’une écurie sous le nom de Stamsgasssthal …la commune se réserve à placer les chevaux militaires en cas de passage et se réserve le même droit en cas de cantonnement.

Références documentaires

Périodiques
  • Seilly Marie-Paule, Fénétrange (Moselle). Rue de l'Hospice.[compte-rendu] , in Archéologie médiévale, Année 1994,24, pp. 390-391

(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.