Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Vierge

Dossier IA00036594 réalisé en 1986

Fiche

Œuvres contenues

Vocables de l'Assomption-de-la-Vierge
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Fresnes-en-Woëvre - Fresnes-en-Woëvre
Adresse Commune : Saulx-lès-Champlon
Lieu-dit : Adresse : 15 rue principale
Cadastre : 1978 A 426
Précisions anciennement commune de Saulx-en-Woëvre

Église détruite par les Suédois en 1636 au cours de la guerre de 30 ans, reconstruite en 1660. En 1770 tour clocher et portail, reconstruits en 1844. Détruite pendant la guerre de 1914-1918, reconstruite de 1927 à 1929, sur les plans d'André César-Millery, architecte à Nancy, par l'entrepreneur François Buschiazzo, d'Hannonville-sous-les-Côtes (Meuse), bénédiction le 10 octobre 1929. Sculptures du portail de Duilio Donzelli. Bénédiction de trois cloches, fondues dans les ateliers de G. Farnier à Robécourt (Vosges), le 20 mai 1929

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 18e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1844, porte la date, daté par source
1929, daté par source
Auteur(s) Auteur : César André, dit(e) César-Millery,
André César , dit(e) César-Millery (1886 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Donzelli Duilio,
Duilio Donzelli (1882 - 1966)

Artiste d’origine italienne, il se forme à l’Institut royal des Beaux-Arts d’Urbino après un apprentissage dans un atelier de tailleurs de pierre et auprès d’un artisan décorateur qui lui enseigne l’art de la fresque. Il quitte son pays en 1912 pour rejoindre le Luxembourg. Il y travaille comme sculpteur puis dans les usines sidérurgiques et s’engage dans le Parti communiste. Expulsé du Luxembourg en décembre 1924 à cause de ses orientations politiques, il trouve refuge dans la Meuse et s’y installe. Il œuvre alors comme sculpteur et peintre, réalisant tombeaux, monuments aux morts et décors peints dans les églises à l’aide de ses fils Italo et Dante. En 1940, lorsque les Allemands envahissent la France, il abandonne précipitamment Lacroix-sur-Meuse et part avec sa famille se réfugier à Valence (Drôme) où il finit sa vie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, attribution par source
Auteur : Farnier Georges,
Georges Farnier (1885 - 1964)

Dernier fondeur de la fonderie de Robécourt (Vosges) de 1919 à 1939, successeur de son père Ferdinand.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, attribution par source

L’église est composée d'un unique vaisseau s’ouvrant sur un chœur d’une largeur inférieure, doté d’une abside à pan coupé. Ce vaisseau est précédé d’un espace barlong divisé en trois parties, avec au centre l’entrée de l’édifice, au nord, l’accès au clocher et au sud, les fonts baptismaux. La sacristie n’est pas incluse dans la masse de l’édifice mais s’en détache en saillie sur le flanc nord. Composée symétriquement de part et d’autre de l’axe du clocher, la façade de l’église de l’Assomption-de-la-Vierge reçoit l’ensemble du décor architectural. Le pignon du porche repose ainsi sur deux modillons en forme de tête d’ange, lointain souvenir de l’art baroque. Une colombe du Saint-Esprit, traitée en haut-relief occupe sa partie sommitale, à la naissance de la croix monumentale qui prend place sur toute la hauteur du clocher, la hampe se dressant entre les deux abat-sons. Deux colonnes aux chapiteaux de type corinthien soutiennent un linteau où est gravée l’inscription « Ave Maria » qui renvoie à la dédicace de l’église. Le tympan est orné d’une mosaïque représentant la Vierge à l’Enfant entourée d’anges, signée du monogramme GM. Deux niches sont placées de part et d’autre de l’entrée. Elles abritent deux statues en calcaire de saint Paul et saint Pierre, datant de la première moitié du XIXe siècle.

Murs calcaire moellon enduit
calcaire pierre de taille
béton
brique creuse
Toit tuile mécanique, ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvertures toit à longs pans croupe
flèche polygonale
Typologies tour clocher dans-oeuvre en façade, chevet polygonal
États conservations bon état
Techniques sculpture
vitrail
peinture
Représentations tête d'ange croix colombe Vierge à l'Enfant saint Pierre saint Paul
Précision représentations

Têtes d'angelot ailées

Précision dimensions

Non prises.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • LURCON Pauline, Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique réalisé dans le cadre du stage de l'Institut national du patrimoine, 2013-2014, Paris, dactylogramme, 202 p

    Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Meuse - Markiewicz Odile - Jeanson Stéphanie
Stéphanie Jeanson , né(e) Blondy

chargée de l'Inventaire pour le département de la Meuse (août 2017- ...)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.