Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale de l'Assomption-de-la-Vierge

Dossier IA54030112 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Assomption de la Vierge
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Blâmont
Adresse Commune : Montreux
Adresse : rue de l'Église

D'après les cartes postales anciennes, l'église, détruite lors de la Première Guerre mondiale, présentait un clocher d'époque médiévale et une nef du 18e siècle. A l'issue du conflit de 1914-1918, elle fut reconstruite sur les plans des architectes Jean Lauthe et Théo Clément par l’entreprise H. Masson et bénite le 18 août 1924. Les vitraux ont été réalisés en 1923 par le maître-verrier nancéien Jacques Gruber.

Après la Seconde Guerre mondiale, la réparation des dommages de l'église a été confiée à Jean-Roland Belin.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates 1924, daté par source
Auteur(s) Auteur : Lauthe Jean,
Jean Lauthe (10/04/1884 - 05/05/1969)

Fils de Jean-Antoine Lauthe et de Marie-Joseph Meltier, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts en 1903 où il est élève de Senès. Mobilisé lors de la Première Guerre mondiale, il est nommé sous-lieutenant au 3e génie Cie 3/51 en 1918. Architecte DPLG, membre de la SADG à Nancy, il prend part à la reconstruction de la Lorraine. Il s’associe à l’architecte Clément et tous deux ont une agence à Saint-Mihiel. En Meurthe-et-Moselle, il restaure l’église de Nonhigny et reconstruit les églises de Montreux, Harbouey et Viéville-en-Haye et probablement l’église de Leyr. En 1924, il construit sa maison au Vésinet. En 1925, il construit un immeuble à l'angle des rues Edmont About et Emile Gebhart à Nancy. Jean Lauthe n'est probablement venu en Meurthe-et-Moselle que pour la durée de la Première Reconstruction. Il a rédigé quelques rapports pour les commissions cantonales de dommages de guerre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Clément Théodore,
Théodore Clément (1884 - 1937)

Architecte belge, ancien élève de l'école de Saint-Luc, membre de la société centrale des architectes belges, il a collaboré avec l'architecte Lauthe à l'élaboration des projets de construction des églises d'Harbouey et Montreux. En 1925, Clément s’installe au Vésinet où il réalise plusieurs villas. En 1934, il fonde la revue L’Arche (1934-1936). En 1935, il est toujours mentionné comme architecte au Vésinet. Au cours de sa carrière, il a également été actif sur la Côte d’Azur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Belin Jean-Roland,
Jean-Roland Belin (28 07 1909 - )

Architecte de la Deuxième Reconstruction, il a travaillé entre 1947 et 1954 à la réparation des églises d'Harbouey et Montreux. Il fut maire de Blâmont de 1966 à 1983.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques

L'église-grange présente une nef de trois travées, délimitées par des colonnes engagées aux chapiteaux décorés de motifs géométriques ; elles supportent les arcatures en plein cintre encadrant les baies. Le chœur polygonal, percé de quatre baies, est circonscrit par la table de communion. L'ensemble du mobilier a été réalisé par Jules Cayette : le maitre-autel, la table de communion, les autels latéraux, la chaire à prêcher située dans la nef et la balustrade de la tribune. Ce mobilier homogène se caractérise par des lignes géométriques, des colonnes courtes et massives, et un décor de mosaïque.

Les chapelles votives situées de part et d'autre du clocher-porche, donnent à la façade une assise importante. Le portail est surmonté d'une archivolte aux dimensions monumentales, soutenue par de courtes colonnes et ornée d'un rang de cercles en méplat.

Murs grès pierre de taille
moellon enduit
béton
Toit tuile
Plans plan allongé
Techniques vitrail
Représentations calvaire Assomption Education de la Vierge Fuite en Egypte Annonciation Adoration des bergers Jésus et les docteurs sainte-famille
Précision représentations

Les verrières, signées jacques Gruber 1923, représentent dans le chœur : les Noces de Cana, le Calvaire, l'Assomption et la Pentecôte. Dans la nef sont figurés : la Sainte Famille, Jésus et les docteurs, la Fuite en Égypte, l’Éducation de la Vierge, l'Annonciation et l'Adoration des bergers.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette - Mazerand Michel
Michel Mazerand

Enquêteur du pré-inventaire à l'Inventaire général de Lorraine.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sonrier Marie-Agnès