Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église Paroissiale de la Nativité Notre-Dame, Azoudange

Dossier IA57030139 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Nativité Notre-Dame
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Réchicourt-le-Château - canton du département 57
Adresse Commune : Azoudange
Adresse : rue pricipale
Cadastre : 2018 49 ; 1814 E 185

Église sous l'invocation de la Nativité Notre-Dame. Une première église est certainement édifiée au 17e siècle, détruite pendant la guerre de Trente ans, l'actuelle est édifiée au début du 18e siècle et ranimée au 19e siècle. Le clocher est construit vers 1840 , il était couvert de bardeaux à l'origine. En 1851 les murs qui menaçaient de s'effondrer sont consolidés et restaurés (date portée sur la façade latérale droite). L'église était planchéiée encore en 1855 date de travaux au plancher. En 1881 un nouveau plancher est installé par le menuisier de Desseling Gérard Auguste qui fabrique aussi 6 bancs neufs. Aujourd'hui le sol est couvert de granito avec mosaïque. Des travaux de peintures sont effectués en 1956. Joseph Denny, architecte de la seconde reconstruction y a fait quelques travaux après 1945. Il y avait une station de chemin de croix en 1906 (visite canonique). La chaire a été démontée et vendue en 1977.

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle , daté par travaux historiques
Secondaire : 19e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1851, porte la date

Église : orientée, et plafonnée avec chœur à cinq pans. Une sacristie fait saillie derrière le chevet. Le chœur est surélevé d'un degré par rapport à nef, l'arc triomphal est à linteau droit, il était peint à l'origine avec des anges portant des encensoirs de part et d'autre d'un œil dans un triangle trinitaire. La nef est éclairée par deux fois trois fenêtre en plein cintre. Le chœur par deux fenêtre sur les bas-cotés. A l'entrée une tribune en bois avec un le garde corps ajouré repose sur deux colonnes en bois. Le plafond de la nef est peint dans un cadre rectangulaire. Dans la partie centrale est peinte une colombe du saint Esprit autour de laquelle sont représentées plusieurs têtes d'angelots. Les deux coté du plafond de la nef sont aussi peints de médaillons dont l'iconographie reprend les litanies de la Vierge ; monogramme mariale amorti d'une croix. Le plafond du chœur a une iconographie liée aux mystères eucharistiques en cohérence avec les vitraux (7 médaillons). Sur les murs du chœur également peints, les peintures sont en partie recouvertes de badigeon , celles encore visibles sont liées aux instruments de la Passion : monogramme du Christ, croix, couronnes d'épines et cœur aux trois clous. Sur des photographies anciennes nous distinguons les motifs peints sur l'ensemble des 5 pans du chœur : croix tréflées, des calices et le monogramme du Christ. Sur une photographie ancienne le plafond de la nef était peint entièrement et des lambris de mi-hauteur recouvraient les deux coté de la nef. La tour clocher de plan carré servant d’entrée a deux étages séparés par une chaîne de pierres. La porte d'entrée du porche est en plein cintre. La tour-porche est couverte d'un bulbe et flèche polygonale amortie d'une croix latine aux extrémités tréflées et supportant un coq en métal doré. Le toit de la nef est couvert de tuile mécanique; le clocher et la flèche sont couverts d'ardoise.

Murs calcaire moellon crépi
grès pierre de taille
Toit tuile mécanique, ardoise
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte plate

Couvertures toit à longs pans
bulbe
flèche polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre
Techniques
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.