Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église Paroissiale Saint-Antoine-de-Padoue, à Hertzing

Dossier IA57030144 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

AD 57 10AL 1365

Travaux à l’église d’Hertzing en 1877 et 1879, dons des habitants. Réparations pour plus de 6000 mark. Compte définitif pour les réparations à l’église de Hertzing, signé par l’architecte communal Leidig, octobre 1884 : reconstruction du toit, nécessaire du moment que l’ouragan avait enlevé le toit, ainsi que les 6 fenêtres, on a ajouté crépi pour tous les côtés de la tour et du pignon. Pendant l’exécution il s’est trouvé d’autres travaux plus nécessaires et l’on s’est contenté de faire les côtés sud et est

de la tour pour ne pas augmenter les dépenses. Tuiles creuses et tuiles plates à fournir. Flèche, ardoise. 6 fenêtres de la nef 1,20 sur 2,80 en grisaille y compris l’armature en grillage. 76,04 m2 de crépi en granit, en chaux sable de rivière et ciment de portland pour les murs de la tour vers le mauvais temps.

AD 57 21J1267. Questionnaire de 1948,

église bien endommagée par la guerre, toit refait, vitraux à faire. Toiture réparée. Réparations nécessaires : réparation du clocher, du plafond (un gros trou et le reste tâché), des vitraux et des murs. Autels en assez bon état. Un confessionnal à droite de l’entrée en bon état, le baptistère ne sert pas, bancs de communion très bien, chaire à prêcher idem, une station brisée par la guerre mais réparable, bancs de la nef assez bien, vitraux brisés, pas de cierge pascal, petit harmonium convenable. Sacristie sèche et assez grande, fenêtres armées de barreaux, porte en bois bonne serrure, armoires assez grandes. En 1950, la réparation du clocher est faite, plafond surtout fort endommagé à l’entrée à faire, vitraux à réparer, deux stations manquantes et ½ douzaine de stations, des petites croix manquent ou sont détériorées1954 clocher et toiture reconstruit reste murs intérieurs et plafond de sacristie. En 1959, les réparations sont terminées, il reste à faire la peinture. Vitraux sont neufs.

Vocables Saint-Antoine de Padoue
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Réchicourt-le-Château - canton du département 57
Adresse Commune : Hertzing
Adresse : rue de L'Eglise
Cadastre : 2018 01 57

Église paroissiale Saint-Antoine de Padoue à Hertzing. On y vénère les reliques de saint Antoine de Padoue, conservées dans un buste-reliquaire à l’église paroissiale.Des cultes locaux et originauxConstruite au 18e siècle, elle a conservé de cette période sa tour porche ouverte sur trois côtés, dispositif assez inhabituel dans la région. En 1868 la flèche et la tours sont reconstruites. L'architecte d’arrondissement Leidig y entreprend des travaux en 1877 et 1879. Sérieusement endommagée par un ouragan en 1884, elle est réparée par J. Ernst, l’architecte de l’arrondissement : toiture est refaite et les vitraux du chœur sont changés (réf. texte AD 57, 10AL 1365). Après la Seconde Guerre mondiale,, en 1948, suite aux dégâts occasionnés par les bombardements de nombreux travaux sont exécutés : toiture et vitraux de la nef notamment, réparation du clocher, et du plafond (gros trou et tâches). En 1959, les travaux sont terminés, toiture et vitraux neufs (réf. texte libre, AD57 21J267). Les vitraux du chœur datent de 1877, ils sont restaurés par Théophile Bohl de Haguenau, en 1923.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 4e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 4e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Ernst Joseph,
Joseph Ernst

Architecte de l'arrondissement de Sarrebourg de 1887 à 1918, auteur des temples de Sarrebourg en 1890, d'Abreschviller en 1901, Dieuze en 1903-1904.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte d'arrondissement, attribution par travaux historiques
Auteur : Leidig
Leidig

Architecte communal à Sarrebourg dans la seconde moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Atelier ou école : BOHL Théophile
Théophile BOHL

Maître verrier travaillant à Haguenau (67) entre 1892 à 1935


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Église orientée, une tour clocher-porche, une nef, un chœur à 5 pans, une sacristie sud du chœur. Escalier à 8 degrés convexes en pierre de taille de grès pour accéder au porche. Tour à deux étages, percés sur chaque face de deux lucarnes en plein cintre, en grès. Le premier niveau abrite le porche dont deux arcades ont été fermées. Nef plafonnée, arc triomphal en plein cintre encadré de deux pilastres à chapiteaux moulurés. Fenêtre en plein cintre. Accès à l’église par une porte aux encadrements moulurés en pierre de taille de grès. Toiture de la nef à deux longs pans, du chœur à croupe polygonale, tour, flèche polygonale à égout retroussé. Couverture en tuile mécanique plate. Flèche couverte d’ardoise. Chaîne d’angle, encadrement des baies, sous bassement de l’église et de la tour en pierre de taille de grès. Pavement de l’avant-chœur et du chœur céramique Villeroy et Boch de Mettlach (Sarre). Église éclairée par 6 verrières dans la nef et 4 dans le chœur.

Murs grès pierre de taille
calcaire moellon enduit
Toit ardoise, tuile mécanique
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte plate
Couvertures toit à longs pans croupe polygonale
flèche polygonale
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies église

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de Moselle, Saint-Julien-lès-Metz : 10 AL 1365
  • Archives départementales de Moselle, Saint-Julien-lès-Metz : 21J1267
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Barthelemy
Barthelemy

Abbé Barthélemy a effectué un pré-inventaire en 1974


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.