Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Gorgon

Dossier IA54003007 réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Vocables saint Gorgon
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Tomblaine
Adresse Commune : Varangéville
Adresse : rue Jean Jaurès
Cadastre : 2011 AB 149

Les moines de l'abbaye bénédictine de Gorze (Moselle) élevèrent un prieuré à la fin du 8e siècle sur le territoire de Varangéville ; l'église prieurale, consacrée en 1057, connut des aménagements au cours du 12e siècle. Le commanditaire de l'église-halle actuelle, est Jean de Lorraine, prieur de Varangéville de 1508 à 1545. Le chantier se déroula rapidement mais la tour de façade projetée, comme l'indiquent le diamètre des premières piles et la taille des contreforts extérieurs, ne fut pas achevée, aussi la tour de l'église romane fut conservée hors-oeuvre et servit de clocher jusqu'à la Révolution. La façade présente encore des caractéristiques de l'architecture flamboyante (pinacles frisés et nervures) mais aussi des éléments de la première Renaissance en Lorraine (simplicité des formes géométriques et chapiteaux des pilastres) ; ainsi le chantier du portail, réalisé en continu, peut être daté vers 1530. La chapelle du Saint-Sépulcre, située au nord, est contemporaine de la construction de l'église, contrairement aux deux autres chapelles. Une quatrième chapelle disparue avait été érigée au sud.

Entre 1772 et 1774, eurent lieu des travaux de réfection de la toiture, initialement plus pentue, ainsi que la démolition de la partie de la tour inachevée et l'érection du petit campanile.

La restauration de la façade, des murs et des vitraux a pris fin en octobre 2016 après quatre ans de travaux.

Période(s) Principale : 1ère moitié 16e siècle, 3e quart 18e siècle
Secondaire : 3e quart 18e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1518, porte la date
1528, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Lorraine (de) Jean,
Jean Lorraine (de) (1498 - 1550)

Jean de Lorraine, second fils du duc de Lorraine René II et frère du duc Antoine, promis dès son plus jeune âge à la carrière ecclésiastique, fut évêque de Metz, Toul et Verdun et titulaire d'évêchés français. Il possédait en commende l'abbaye de Gorze et donc le prieuré de Varangéville. Il reçut le chapeau de cardinal le 28 janvier 1518.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, attribution par travaux historiques

Le cimetière s'étend au nord de l'ancienne église prieurale, aujourd'hui église paroissiale. L'église-halle, de plan rectangulaire, sans transept, possède une nef de trois vaisseaux dont le vaisseau central est plus large, à huit travées et un chœur pentagonal. Les piles qui reposent sur des bases octogonales, reçoivent les arcs et les nervures en pénétration directe sans chapiteau. Les voûtes présentent le même motif en étoile avec liernes et tiercerons. Seize baies à remplages flamboyants, de rythmes et formes variables, éclairent l'édifice. La sacristie donne sur le chœur au sud. Le portail principal à l'ouest s'ouvre sous un arc brisé entre des contreforts.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
Toit tuile, ardoise
Plans plan allongé
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies église-halle
États conservations bon état
Techniques sculpture
vitrail
Représentations Annonciation, Visitation, Couronnement de la Vierge, Assomption, nativité, Jésus cloué sur La Croix, Ascension, Adam, Eve, saint Nicolas, personnage biblique
Précision représentations

Un fragment d'une verrière du 16e siècle représente l'Ascension du Christ. La verrière de 1925, occupée par la légende de saint Nicolas, est l’œuvre de Jacques Gruber. Les cinq baies du chœur offrent des scènes de l'Ancien Testament, une baie au nord figure des scènes de la vie du Christ et de la Vierge, l'ensemble est réalisé par Pierre Chevalley en 1958.

Le 21/08/1905, ont été classés au titre des Monuments historiques, l'ancien retable de l'autel Saint-Gorgon et ses statues, une statue en pierre du 13e siècle d'un saint évêque, une statue en bois du pape saint Urbain, du 14e siècle, le groupe en pierre, d'une Vierge à l'Enfant, assise, allaitant, accompagnée de deux anges céroféraires du 14e siècle et la Mise au tombeau, ensemble de onze personnages en pierre du 14e siècle.

Une statue d'une Vierge à l'Enfant, assise, en pierre du 15e siècle, classée au titres des Monuments historiques le 21/08/1905, a été volée en 1980.

Les sept verrières du chœur, datant du début du 16e siècle, ont été classées au titre des Monuments historiques le 09/09/1905.

Le groupe d'une Vierge de pitié, en bois du 16e siècle, a été classé au titres des Monuments historiques le 05/12/1905.

La statue d'une Vierge priant, dite "Vierge du calvaire", en bois du 17e siècle, a été classée au titre des Monuments historiques le 05/12/1905.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections classé MH, 1907/07/04
classé MH, 1987/07/27
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle - Chrétien Anne - Laumon Annette - Gottscheck Mary
Mary Gottscheck

Prestataire au Service Régional de l'Inventaire de Nancy


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sonrier Marie-Agnès