Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église Paroissiale Saint-Jacques à Ibigny

Dossier IA57030145 réalisé en 2016

AD54, H 1451

L’église d’Ibigny a été visitée le 9 octobre 1603 par les députés de monseigneur…évêque de Metz qui ont fait les ordonnances qui suivent. Le curé nettoiera le calice soigneusement cy après si bien que jamais il ne sy trouvera aucune ordure ni crasse principalement au bord, e collateur lui fournisse une nouvelle platine. Les échevins feront provision de deux chandeliers qui auront au moins de bois bien tourné. Les échevins feront faire deux purificatoires chacun desquels sera de la longueur d’une demie feuille de papier et seront d’une bonne toile. On fera refaire les fenêtres et vitres de l’église le cure renouvellera cy après les saintes hosties chacun mois pour le moins. Le sieur curé aussi aura soin que les échevins fassent provision d’un marbre bénît d’autant que l’autel est profané et ne mettra le st sacrement dans le ciboire que premier qu'il n’y ait une pièce de caporal net. On fera provision d’un missel neuf à l’usage de Metz, item d’une nouvelle chasuble.

Visite de l’église d’ibigny 4 sept 1735 par le sieur Dominique Marchal cure de Xouaguesange ordonnons ce qui s’ensuit savoir que les angles de la tour seront rempiétés la toiture de la nef réparée, de même que le plancher, qu’on fera faire deux jours plus grands à la nef. Nous ordonnons aux paroissiens d’être plus assidus au service divin d’envoyer exactement leur enfants à l’école et aux instructions ; continuons à défendre les danses publiques mêlées des deux sexes, la publication des Valentine les veillées nocturnes où garçons et filles s’assemblent.

11mars 1738, Les soussignés prieur et procureur des chanoines réguliers de l’abbaye de Domèvre (…) agissant au nom de leur chapitre (…) étant sur le point de bâtir une église paroissiale audit lieu d’Ibigny avec ses dépendances, tour, sacristie et voulant prévenir toutes les difficultés qui pourraient naître soit pour l’emplacement desdits édifices soit pour l’emploi des matériaux qui se tireront des débris des anciens, transige s’ensuit savoir 1/que la tour du clocher sera joignante le pignon de la nef et servira d’entrée à l’église par deux portes ou arcades qui seront de part et d’autre de la tour laquelle aura 14 pied en quarré hors d’œuvre et aura le coté du couchant à l’alignement du mur du cimetière. Les murs auront 4 pieds dans les fondements jusqu’au rdc jusqu’au 1er étage à 12 pieds de haut. 2 pieds 9 pouce au 1er, 2pied 6 pouces au 2e , 2 pieds 3 pouces au 3e jusqu’à l’entablement. Il y aura une fenêtre de 2 pieds 6 pouces de large sur 4 p de haut au rdc. Deux petites fenêtres d’environ 1 pied de large sur 2 de haut au 1er et second étage du côté du midi au 3e où est le beffroi il y aura deux fenêtres de 3 pieds de large sur 4 pieds 6 pouces de haut au-dessus du beffroi il y aura un entablement de pierre de taille avec un talon renversé. Les murs seront montés à plomb et sans retraite par le dehors. 2/ La nef et le chœur ensemble auront 80 pieds de long sur 32 pieds de large le tout dans œuvre. Les murs collatéraux du chœur et de la nef auront le même alignement à la longueur de 64 pieds jusqu’au diamètre du demi-cercle qui doit terminer le sanctuaire. La nef sera séparée du chœur par une balustrade et une boisure qui servira de retable à deux petits autels à 55 pieds de longueur en sorte que le chœur et le sanctuaire auront 25 pieds de profondeur. Il y aura dans la nef 6 vitraux et 4 dans le chœur haut de 9 pieds sur 4 de large dont l’appui sera à 6 pieds du pavé. Vis-à-vis des trois autels il y aura des petites niches pour servir de piscine et poser les burettes. Elles seront pratiquées dans le mur. Il sera pratiqué une niche plus grande dans un des angles intérieurs de la nef pour y placer les fonts baptismaux sous un petit dôme. 3/ La nef et le chœur seront lambrissées en sapin à la même haute de 20 pieds les planches blanchies d’un côté seulement seront mises à joints recouverts avec une doucine de part et d’autre ou gravé e languette seront attachées aux trois tirants à chaque planche 6 clous. A chaque tirant sera attaché un lien ou bras de longueur suffisante pour former le lambris octogone. Plafond en lambris. La sacristie sera derrière le sanctuaire 10 pieds de prof. Et 8 de haut elle sera gueusée par-dessus et lambrissée par-dessous. Les gueuses seront éloignées l’une de l’autre que de 4 pouces. Il sera pratiqué au fond du sanctuaire une porte en pierre de taille. La tour, l’ossuaire, la sacristie, avec leur porte et arcades, le pavé ou le plancher de la nef, les petits autels, les fonts baptismaux et bancs sont à la charge des habitants aussi bien que le balustre. Les paroissiens sont convenus d’abandonner au sieur curé le moellon et la taille qui proviendront de la démolition de la tour. Tous les débris de la nef seront au profit des dits prieurs et chanoines.

L’an 1741 les maires et communautés d’Ibigny, Richeval et Hablutz étant convoqué pour délibérer de l’état actuel de leur église selon transaction passée entre les prieurs procureurs et chanoines réguliers de Domèvre et les communautés sudistes le 11 mai 1738 les maires,échevins (..) reconnaissent et avouent que lesdits prieurs (…) ont satisfait pleinement suivant le plan pour la réparation et construction de leur église faite aux frais et dépens de la manse canoniale…après en avoir fait la visite ont connus reconnus et déclarés les ouvrages solides et rendus parfait.

Vocables saint Jacques
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Réchicourt-le-Château - canton du département 57
Adresse Commune : Ibigny
Adresse : rue de l'Ecole
Cadastre : 2019 01 9

Une église existe en 1603 . Elle est reconstruite en 1738 (visite AD 54 H1451 cf. texte complémentaire) puis détruite à 45 % en 1944 par les bombardements et rebâtie après 1945 sur les crédits de dommages de guerre. Le clocher achevé en 1951 n’a pas été restitué à l’identique pour des raisons économiques, comme on peut en juger par une description en 1738 : « que la tour du clocher sera joignante le pignon de la nef et servira d’entrée à l’église par deux portes ou arcades qui seront de part et d’autre de la tour laquelle aura quatorze pieds en quarré hors d’œuvre et aura le coté du couchant à l’alignement du mur du cimetière. Il y aura une fenêtre au rez-de-chaussée, deux petites fenêtres aux premier et second étages du côté du midi, au troisième où est le beffroi il y aura deux fenêtres, au-dessus du beffroi il y aura un entablement de pierre de taille avec un talon renversé ». La nef a une couverture en tuile plate, en remplacement des bardeaux partis en fumée. Le mobilier est remplacé en majeure partie par des meubles fabriqués dans les ateliers de Valentin Jaeg après 1945..

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 2e quart 18e siècle
Dates 1738, daté par travaux historiques
1951, daté par travaux historiques

Église à un vaisseau et tour clocher, en béton. L'arc triomphal est en anse de panier. le chœur à 5 pans. Sacristie derrière le chœur, toit à deux pans et croupe.Toit de la nef et sacristie couvert de tuile plate, le clocher de tuile mécanique.

Murs béton crépi
brique silico-calcaire
Toit tuile mécanique, tuile plate mécanique
Étages 1 vaisseau
Couvrements
Couvertures toit à deux pans
toit polygonal
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier droit, en maçonnerie
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.