Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur

Dossier IA54030059 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Jacques-le-Majeur
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Bayon
Adresse Commune : Einvaux
Adresse : rue Principale

Henri Lepage mentionne un édifice existant au 18ème siècle. En février 1843, après avoir constaté l'état menaçant ruine de la vieille église, le conseil municipal délibéra sur les deux projets de reconstruction dressés par l'architecte Humbert. L'édifice achevé fut bénit le 23 juillet 1844 par Mgr Jean-Sébastien Dieulin, vicaire général du diocèse de Nancy. L'autel latéral nord a conservé sa pierre d’autel avec au revers l'inscription "B.A. MENJAUD EV DE NANCY 1846". Plusieurs campagnes de réfection furent nécessaires pour réparer les dommages causés lors de la Seconde Guerre mondiale.

Dates 1846, porte la date

L'église-halle présente une nef de trois vaisseaux et trois travées. Le choeur hémi-circulaire est couvert d'une voûte en cul-de-four, percée d'une verrière ovale. La nef est éclairée par de grandes baies latérales en plein-cintre. Le couvrement est réalisé en plâtre sur lattis. Les autels latéraux et retables en bois, recouvert d'une peinture faux marbre, forment un ensemble homogène du 19e siècle.

Murs calcaire pierre de taille
grès pierre de taille
moellon enduit
Toit tuile, ardoise
Plans plan allongé
Techniques vitrail
Représentations saint Nicolas, saint Charles Borromée, saint Vincent de Paul, sainte-famille, Présentation de la Vierge au Temple
Précision représentations

Dans la nef, les verrières figurent la Présentation de la Vierge au Temple "Donné pat la Congrégation des Demoiselles et des Dames de la paroisse", Charles Borromée distribuant la communion à un malade "Généreusement offert par les paroissiens soussignés Ch. Mathieu curé, Ch. Dumont, propriétaire, Ch. Bruyère avocat, Ch. Breton constructeur. La famille Bailly cultivateur", la Sainte Famille, le Sacré-Coeur, saint Vincent de Paul "Donné par M. Paul Rouyer et Marie Richard son épouse", saint Nicolas et les trois enfants, verrière avec l'inscription "a naufragio et incendiis libera nos 1887". Georges Bassinot, Nancy, a effectué des réparations sur les verrières de saint Nicolas et de la sainte Famille en décembre 1947.

Dans le choeur, la verrière zénithale, signée "Félicité Richard 1912" reproduit un tableau du 18e siècle, L’Apothéose de saint Pierre Fourier, accroché dans l'église Saint-Caradeuc à Donzy (Nièvre) où exista un couvent de religieuses de la Congrégation Notre-Dame au 17e siècle (PM58001400). Les légères variantes concernent les anges et les nuées qui entourent le bienheureux.

Une statuette-reliquaire de saint Pierre Fourier en bois peint et doré, début 18e siècle, a été inscrite au titre des Monuments historiques le 27/06/1974. L'authentique le qualifie de "bienheureux".

Une statue de la Vierge à l'Enfant, pierre sculptée, du 18e siècle, a été classée au titre des Monuments Historiques le 04/12/1991.

Ont été inscrits au titre des Monuments historiques le 23/12/1994 : une peinture sur toile représentant le Christ en croix, du milieu 19e siècle dans un cadre en bois doré, premier quart 18e siècle avant 1729, les autels latéraux et leurs retables, en bois peint du 19e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette - Monin Jean-Claude
Jean-Claude Monin

bénévole au SRI


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sonrier Marie-Agnès