Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Dossier IA55000871 réalisé en 1988

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Jean-Baptiste
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Saint-Mihiel - Saint-Mihiel
Hydrographies Meuse
Adresse Commune : Lacroix-sur-Meuse
Adresse : rue du Général de Gaulle
Cadastre : 2012 AB 207

Situé sur l' emplacement de l'ancienne église de style ogival du XIIe siècle, cet édifice est construit à l'initiative de François Langard, curé de Lacroix-sur-Meuse de 1843 à 1872, sur les plans de M. Maxe, architecte diocésain de Bar-le-Duc, et béni en 1862 par Mgr Rosat, évêque de Verdun. Le bâtiment est abîmé lors de la Première Guerre mondiale et reconstruit en 1918. L'église conserve une pierre tombale provenant du tombeau d'Étienne III de Rosières, seigneur de Lacroix-sur-Meuse, mort en 1739, à l'âge de 86 ans. La chaire à prêcher de style néo-gothique est réalisée grâce à l'abbé François Langard, en 1870. L'église compte une vingtaine de verrières et une trentaine de vitraux, signés Janin, de Nancy. Les peintures des chapelles latérales et du chœur, sont exécutées en 1929 par Duilio Donzelli, peintre, après la restauration du bâtiment.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1858, daté par source
1862, daté par source
Auteur(s) Auteur : Maxe, architecte diocésain, attribution par source
Auteur : Donzelli Duilio,
Duilio Donzelli (1882 - 1966)

Artiste d’origine italienne, il se forme à l’Institut royal des Beaux-Arts d’Urbino après un apprentissage dans un atelier de tailleurs de pierre et auprès d’un artisan décorateur qui lui enseigne l’art de la fresque. Il quitte son pays en 1912 pour rejoindre le Luxembourg. Il y travaille comme sculpteur puis dans les usines sidérurgiques et s’engage dans le Parti communiste. Expulsé du Luxembourg en décembre 1924 à cause de ses orientations politiques, il trouve refuge dans la Meuse et s’y installe. Il œuvre alors comme sculpteur et peintre, réalisant tombeaux, monuments aux morts et décors peints dans les églises à l’aide de ses fils Italo et Dante. En 1940, lorsque les Allemands envahissent la France, il abandonne précipitamment Lacroix-sur-Meuse et part avec sa famille se réfugier à Valence (Drôme) où il finit sa vie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, signature
Auteur : Janin Georges,
Georges Janin (1884 - 1955)

Maitre verrier et peintre, il est né à Woippy (57) en 1884 et décède à Nancy en 1955. Sa famille rejoint Nancy après sa naissance. Dès 1905 il suit une formation auprès de l'École des beaux-arts de Nancy et de son père Joseph lui aussi Maître verrier.Après avoir travaillé dans l'atelier de son père, il ouvre le sien propre en 1909 et fournit de nombreux vitraux dans la ville de Nancy. Par ailleurs, il mène de front une activité de peintre et aquarelliste paysagiste. En 1912 Georges Janin s'associe à Joseph Benoît, ancien collaborateur de son père. L'association dure jusqu'en 1921. Les collaborations aboutissent à la création des vitraux de la Basilique Notre-Dame-de-Lourdes de Nancy et de la Basilique du Sacré-Cœur de Nancy. Georges Janin meurt à Nancy le 7 juillet 1955.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître verrier, signature

L'église a été construite en pierre provenant des carrières de Varvinay-Senonville-La Boude.

Murs pierre
Plans plan allongé
Techniques sculpture
peinture
vitrail
Mesures h : 18.8 m
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental de la Meuse - Gottscheck Mary
Mary Gottscheck

Prestataire au Service Régional de l'Inventaire de Nancy


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Méraud Marion
Marion Méraud

Chargée de l'Inventaire général pour le Département de la Meuse (... - juin 2017)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.