Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église Paroissiale Saint Julien

Dossier IA00036966 réalisé en 1986

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
Vocables Saint-Julien
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Etain
Adresse Commune : Rouvres-en-Woëvre
Cadastre : 1978 B2 454

Eglise construite de 1864 à 1866 (dates portées par le tympan du portail de la nef), par l'architecte diocésain Maxe, de Bar-le-Duc, en remplacement d'une église du 18e siècle, de type halle, qui dépendait de l'abbaye Saint-Paul de Verdun. En partie détruite pendant la guerre 1914-1918, elle est restaurée à l'identique de 1924 à 1932 par l'architecte nancéien Joseph Hornecker et l'entrepreneur Hory. Cependant les voûtes en d'ogives en moellons enduits sont remplacées par des voûtes en brique creuse selon le système Fabre (brevet 1896). Le maitre-autel provient de la maison Pierson de Vaucouleurs (Meuse) et les bancs auraient été fournis par Vallin. Les vitraux sont posés en 1927 par le maitre-verrier Georges Janin. Il réutilise le carton de Jeanne d'Arc conduisant les soldats à la bataille, réalisé pour l'église paroissiale Saint-Denis de Crévic (Meurthe-et-Moselle), réutilisés aussi dans la Meuse pour les églises paroissiales de Bannoncourt, Clermont-en-Argonne et Erize-la-Grande.

L'église est bénite le 26 septembre 1927 (date portée par une inscription dans le choeur).

NB. dossier mis à jour en 2020.

Période(s) Principale : 18e siècle , (détruit)
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1864, porte la date
1924, daté par travaux historiques
1927, porte la date
Auteur(s) Auteur : Maxe Auguste, architecte diocésain, attribution par source
Auteur : Hornecker Joseph,
Joseph Hornecker (12 octobre 1873 - 21 octobre 1942)

Né à Strasbourg Neudorf, il effectue ses études au sein de l'atelier Pascal à l’École des Beaux-Arts de Paris. Diplômé en 1899, il s'installe à Nancy et s'associe avec l'architecte et polytechnicien Henri Gutton. Puis il ouvre en 1907 son agence d'où sont sortis, en autres, les plans de la reconstruction du Grand Théâtre de Nancy, 1907-1919, de villas et de la mairie à Étain (Meuse) dont il est nommé architecte municipal en 1918, la cité ouvrière de Mancieulles. Il établit en 1923 le plan d'alignement et de nivellement du village de Leintrey, entièrement détruit et dresse les plans de l'église.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, signature
Auteur : Horry,
Horry

entrepreneur de maçonnerie, actif 20e siècle


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par travaux historiques
Murs calcaire pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 3 vaisseaux
Couvrements voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
appentis
flèche polygonale
flèche carrée
croupe
Typologies type basilical, tour clocher demi hors-oeuvre en façade, transept, chevet polygonal
Techniques sculpture
vitrail
Représentations symbole chrétien
Précision représentations

sujet : main de dieu, décor néo gothique

vitrail : Jeanne d'Arc menant au combat les soldats

A_GESTION

GESTION {import cindoc=NAT2}{lot=0224}{OpenData=OpenData2016 non modifiés}
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • LURCON Pauline, Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique réalisé dans le cadre du stage de l'Institut national du patrimoine, 2013-2014, Paris, dactylogramme, 202 p

    p.179 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
  • PECHE Valérie (dir), Vitrail commémoratif de la Grande guerre en Meuse : monuments de lumière, Exposition au musée d'art sacré de Saint-Mihiel, , Bar-le-Duc, 1998

    p. 38 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Simon Henri
Henri Simon

Enquêteur de préinventaire en Lorraine


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Rouyer Jean
Jean Rouyer (1914 - 1989)

Prête et chanoine du diocèse de Verdun, professeur puis archiviste du diocèse de Verdun, membre le plus ancien de la Société philomathique de Verdun et de la Société des Naturalistes et Archéologues du Nord de la Meuse, enquêteur du pré-inventaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Jacops Marie-France
Marie-France Jacops

Conservateur en chef du patrimoine à l'Inventaire général de Lorraine


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Guillaume Jacques
Jacques Guillaume

Ingénieur CNRS, chercheur à l'Inventaire Lorraine jusqu'en 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.