Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église Paroissiale Saint-Martin de Fribourg et grotte Notre-Dame de Lourdes

Dossier IA57030143 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

AD 57 10AL1281, projets des travaux de constructions à l'église de Fribourg par Leidig, architecte d'arrondissement

Travaux exécutés pour la construction d’une tour, des murs du cimetière et pour la reconstruction de l’’escalier de l’église 1882 architecte Leidig. On a fait au lieu des simples coins en maçonnerie pour la tour 4 angles et 2 corniches et au

lieu des jambages des portes et fenêtre en pierre de taille toutes ces parties de la construction de la tour en moellons piqués. Dessins du projet (voir illustration)

Archives de la fabrique de Fribourg. 1851, réparation de la partie de toiture de l’église qui borde le chemin à partir du clocher et en montant vers le chœur sur une longueur de 11 m. Il est reconnu que cette partie de toiture contient à peu

près 112 m carrés qu’il faut réparer le plus tôt possible. On se servira de tuiles plates placées un lattis qui recouvrira tous les anciens bardeaux que l’on ne dérangera pas. 5300 tuiles, 60 planches de lattis et de gouttières, 54 tuiles double, 2 jours pour remanier le lanternon de la tour.

Des fissures sont apparentes sur le pignon de l’église parce que la

construction de charpente de la tour est mal construite elle est trop haute et

pas assez large. La tour est un permanent danger Le pignon d l’église est à

démolir et à faire une neuve élévation c’est mieux de construire une tour en

moellon et couverture en ardoises (rapport d’inspection de Leidig 1878)

Vocables Saint Martin
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Réchicourt-le-Château - canton du département 57
Adresse Commune : Fribourg
Adresse : rue Principale
Cadastre : 2018 02 97

L'église se situe dans la partie haute du village premier noyau d'un ancien village fortifié. Église construite en plusieurs phase, chœur et sacristie 16e siècle, nef et tour 1er niveau 17e siècle, prolongement de la nef, tribune début 19e siècle, reconstruction de la tour, 1881. A Fribourg, en 1340, Pierre de Beaufremont, vicaire général de l’évêché de Metz, fait construire un château à Fribourg au lieu-dit « Les Talbourg » pour protéger le voie Metz-Tarsal-Sarrebourg. Jusqu’au XVIIe siècle, les habitants de Fribourg se rendent dans une chapelle castrale dédiée à sainte Marguerite. Siège d’une châtellenie, Fribourg n’a pas de ban propre, mais s’étend sur le territoire des villages voisins de Mettrequin et de Binsing. En 1622, les églises paroissiales de ces deux villages sont détruites, leurs matériaux servent à la construction d’une nouvelle église à Fribourg. Le chœur voûté d’ogives est pourvu d’une nef et d’une tour au XVIIe siècle lors de sa transformation en église paroissiale. En 1804,« la belle tour de l’église menaçant ruine, est abattue, la nef allongée de 6 m ». A la même date, on construit la tribune. En 1881, une nouvelle tour est élevée réutilisant le premier étage de l’ancienne, ainsi que le porche par l'architecte d'arrondissement Leidig (réf. texte libre, AD 57/10AL1281). Il refait aussi l'escalier d'accès à l'église. Le plafond de la nef et la toiture de la tours sont reconstruits après 1945. La couverture était en bardeaux à l'origine. La grotte Notre-Dame de Lourdes est aménagée à coté de l'église en 1938. De l'église médiévale il reste le chœur voûté d'ogives et la sacristie.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 2e quart 20e siècle
Dates 1622, daté par travaux historiques
1804, daté par travaux historiques
1881, daté par travaux historiques, porte la date
1938, daté par travaux historiques
1945, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Leidig
Leidig

Architecte communal à Sarrebourg dans la seconde moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Église orientée à vaisseau unique, chœur voûté d'ogives, 2 sacristies, chevet plat, tour-clocher. Sous bassement et chaîne d'angle en pierre de taille de grès. Une sacristie de plan carré derrière le chœur, toit à trois pans, une sacristie, plus ancienne collée au chœur voûtée d'ogives, toit en appentis. Nef plafonnée avec poutres apparentes en bois, arc triomphal brisé. Tribune avec balustre en bois ajouré. La chapelle sainte Marguerite forme le chœur actuel avec la sacristie de droite. Dans le chœur sur les bas côtés, deux fenêtres divisées en deux lancettes trilobées ont des tympans à mouchettes et une rose à polylobé éclaire le fond. Dans la nef les fenêtres à arc brisé, trumeau divisa, 2 lancettes cintrées surmontées d'un oculus (2), 2 deux lancettes avec double cintre et deux oculi et deux fenêtres cintrées. Le toit de la nef à longs pans est couvert de tuile mécanique, la flèche polygonale de la tour demi hors œuvre est couverte d'ardoise. Un escalier d'accès à l'église qui est située en hauteur est refait par Leidig en 1882 (réf. texte complémentaire).

Murs grès moyen appareil
calcaire moellon crépi
Toit ardoise, tuile mécanique
Plans plan allongé
Étages 1 vaisseau
Couvrements voûte plate
voûte d'ogives
Couvertures toit à longs pans
flèche polygonale
appentis brisé
Escaliers escalier dans-oeuvre
escalier de distribution extérieur
Autres organes de circulations rampe d'accès
Typologies église
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.