Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale saint-Nicolas

Dossier IA54030087 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint-Nicolas
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Lunéville Nord
Adresse Commune : Hoéville
Adresse : Grande Rue

D'après Henri Lepage, l'église a été érigée en cure le 26 mai 1681 (de cette période semble dater une niche ou piscine liturgique) et reconstruite en 1750. Les plans dressés par Léon Vautrin en 1866, attestent de travaux importants : rehaussement des murs latéraux, agrandissement des fenêtres de la nef, réfection de la charpente, de la couverture de la nef et du clocher. Lors de la Première Guerre mondiale, l'église a été endommagée, charpentes et couvertures ont disparu, les travaux de réparation ont vraisemblablement été effectués par l'architecte André Durieux en 1920, la date 1923 est gravée sur le portail.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle, 2e moitié 19e siècle, 2e quart 20e siècle
Dates 1750, porte la date
1923, porte la date
Auteur(s) Auteur : Durieux André,
André Durieux (1889 - 1947)

Architecte à Nancy, 62 rue de la côte, André Durieux a exercé comme architecte à Clamart en 1912-1914 et exercé par la suite la fonction d'architecte de la ville de Remiremont (Vosges). En Meurthe-et-Moselle il a travaillé à de nombreux plans d'aménagement : Bouxières-sous-Froidmont, Brin-sur-Seille, Hoéville et surtout dans les villages de Lesménils et Fey-en-Haye, respectivement détruits à 98 et 100 %. Les notices qu'il a rédigées pour expliquer ses plans comptent parmi les plus riches d'observations d'ordre historique et même sociologique. Il était manifestement moins reconnu comme architecte que comme urbaniste. En effet, il a constaté les dommages des églises de la plupart des communes dans lesquelles il est intervenu et semble avoir, au moins pour l'église de Lesménils, longuement étudié un projet de reconstruction mais on lui a préféré Schreiner et Criqui pour l'église de Bouxières-sous-Froidmont, Criqui pour les églises de Brin-sur-Seille, Lesménils et Fey-en-Haye.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par travaux historiques
Auteur : Vautrin Claude-Léon, dit Léon
Claude-Léon, dit Léon Vautrin (1820 - 1884)

Claude-Léon Vautrin, dit Léon Vautrin, est né le 17 septembre 1820 à Laloeuf (anciennement département de la Meurthe). Après un séjour comme commis chez l'architecte nancéien Charles Vivenot de 1845 à 1849, il est reçu à l'examen d'architecte en 1849. Il s'installe à son compte à Nancy au cours de l'année 1851. Architecte diplômé de l’École des Beaux-Arts de Nancy et de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, il est surnommé "l'architecte aux cent vingt églises". Il exerça son art principalement en Lorraine d'abord par des édifices civils puis dans la seconde moitié du 19e siècle, surtout par la construction d'églises, jusqu'en Chine via l'édification de la cathédrale de Canton. Il décède accidentellement le 11 novembre 1884 à Frouard.

cf Thiébaut P. Un architecte néo-gothique méconnu, Léon Vautrin. Mémoire de maitrise : Nancy II, 1984.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Lemoine André,
André Lemoine (1889 - 1962)

Né à Lunéville en 1889 et décédé en 1962, dessinateur, peintre et verrier dont l'atelier était localisé rue Charles III à Nancy (54). Ancien directeur artistique des Verreries Delatte, il a imaginé un perfectionnement des vitraux blancs, à la mode depuis 1925, en utilisant des verres prismatiques dits "verres-soleil" qui réfractent les rayons incidents dans la direction convenable et qui sont disposés en éventail. Il est récompensé aux Expositions Universelles de 1925 et 1937 à Paris. Il a signé de nombreuses réalisations dont en 1931, les vitraux de l'église Saint-Nicolas de Giraumont, ceux de la chapelle du Groupement des étudiants catholiques (37 cours Léopold à Nancy), une partie des verrières du siège des Fonderies de Pont-à-Mousson, la grande galerie de Nancy-Thermal.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître verrier, signature
Auteur : Pinta Henri,
Henri Pinta (1856 - 1944)

Né le 15 juin 1856 à Marseille, Henri Pinta, peintre français, lauréat du Prix de Rome en 1884, fut élève d'Alexandre Cabanel, il s'était spécialisé dans la peinture d'inspiration religieuse. Il est mort le 18 octobre 1944 à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, signature

L'église-grange possède une tour-porche. La nef à quatre travées se poursuit par une travée de choeur, voutée en berceau et une petite abside à trois pans; de chaque côté, se situe une sacristie.

Murs calcaire pierre de taille
moellon enduit
Toit tuile, ardoise
Plans plan allongé
Techniques vitrail
sculpture
peinture
Représentations La Samaritaine au puits, saint Nicolas
Précision représentations

Les verrières du choeur et du mur nord de la nef, réalisées en deux temps, sont l’œuvre d'André Lemoine. Dans le choeur, datées de 1923, elles figurent la parabole du Semeur et la Samaritaine au puits, scènes surmontant chacune deux symboles des évangélistes. Trois verrières, de 1937 et 1938, illustrent la vie du titulaire de l'église : saint Nicolas distribuant ses biens aux pauvres, dotant les jeunes filles à marier et élu évêque de Myre.

L'intérieur de l'église à l’exception du plafond, est recouvert de peinture : au faux appareil sur l'ensemble des murs s'ajoutent des fleurettes sur l’encadrement des baies, des croix sur l'arc triomphal et un bandeau à la périphérie supérieure. Deux panneaux de fleurs stylisées, au pochoir, surmontent les autels latéraux.

Les quatorze stations du chemin de croix, réalisées sur des toiles marouflées, par Henri Pinta (1856-1944), en 1925, sont encadrées par un motif de tresse en gypserie. La quatorzième station, endommagée par la proximité d'un poêle, a été restaurée grâce à une levée de fonds menée par les étudiants de Sciences Po Nancy dans le cadre du Plus grand musée de France en 2017-2018.

Sur l'autel latéral nord, une statue en pierre, représentant la Vierge à l'Enfant, est signée V. Huel, Nancy sur le socle; son pendant, saint Nicolas et les enfants, semble dû au ciseau du même sculpteur.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette - Gottscheck Mary
Mary Gottscheck

Prestataire au Service Régional de l'Inventaire de Nancy


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Monin Jean-Claude
Jean-Claude Monin

bénévole au SRI


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sonrier Marie-Agnès