Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Saint-Remy

Dossier IA54030052 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Saint Remy
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Bayon
Adresse Commune : Brémoncourt
Adresse : rue de l'Église

Une charte, signalée par Henri Lepage, confirmait la donation par la duchesse Berthe, morte vers 1195, de la cure de Brémoncourt à l'abbaye de Belchamp. De cette époque semblent dater l'oculus et la piscine liturgique, situés aujourd'hui à l'est, et le clocher accolé au chevet. Deux fenêtres de style gothique témoignent d'une modification de l'édifice au 15e siècle. La nef a été remaniée probablement aux alentours de 1824, date portée sur le portail d'accès. Lors de ces travaux, l'orientation a été inversée et le clocher repris ; la piscine liturgique, le départ d'un arc roman, un oculus et la cuve qui sert de fonds baptismaux, dans le vaisseau gauche de la première travée de la nef, témoignent de l'orientation primitive. Un incendie dévasta la tour-clocher le 26 août 1863, les travaux, conduits par monsieur Antoine, architecte résident à Lunéville, se terminèrent en 1866.

Période(s) Principale : 12e siècle, 15e siècle, 1er quart 19e siècle, 3e quart 19e siècle
Dates 1824, porte la date
Auteur(s) Auteur : Gross Georges
Georges Gross

Georges Gross reprend cet atelier en 1948, l'atelier de Georges Janin, 12, rue Lionnois, Nancy, qui avait été racheté en 1946 par Charles Krieger. La production de cet atelier fut principalement religieuse et régionale, il était agréé par les Monuments Historiques en cette période où les restaurations à réaliser furent nombreuses. L'atelier ferma en 1960 suite à une faillite.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Mallet Pierre-Dié,
Pierre-Dié Mallet (1895 - 1976)

Pierre-Dié Mallet est un sculpteur, peintre, graveur, enlumineur et héraldiste.

L'artiste lorrain est né à Rambervillers (Vosges) le 31 décembre 1895. Élève de Victor Prouvé, il s'affranchit des canons de l'époque. Passionné d'histoire Lorraine, il réalise de nombreuses compositions religieuses. Il décède à Nancy, le 5 décembre 1976.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, signature

L'église-grange présente un choeur polygonal et une nef à quatre travées. La porte principale, tournée vers la vallée, n'est utilisée que lors de grandes occasions, habituellement l'entrée s'effectue par une porte latérale percée dans le mur nord, en avant de l'arc triomphal. Une porte romane, au centre du choeur actuel, ouvre vers le rez-de-chaussée du clocher. Les autels latéraux ont disparu.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon enduit
Toit ardoise, tuile
Plans plan allongé
Techniques vitrail
Représentations saint Joseph, sainte Jeanne d'Arc, saint Remi, sainte Thérèse d'Avila, sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, symbole liturgique
Précision représentations

Dans le choeur, deux verrières de style néogothique, dues à Émile Richard, Nancy, représentent le baptême de Clovis par saint Remy et saint Joseph avec l'Enfant faisant face à sainte Thérèse d'Avila. Dans la nef, les verrières figurent l'Eucharistie (deux colombes et un calice), l'Espérance (un navire dans la tempête sous une étoile), la Consécration (calice, grappe de raisin, épis de blé, hostie) et évoquent quatre saints à travers des citations et des objets représentatifs : sainte Thérèse de l'Enfant Jésus "Je passerai mon Ciel à faire du bien sur la Terre", Jeanne d'Arc,"Tout ce que j'ai fait de bien pour la France je l'ai fait par la Grâce et d'après l'ordre de Dieu", saint Pierre Fourier, "Ne nuire à personne, être utile à tous" et Jean-Marie Vianney,"Le Bon Dieu m'a choisi pour être l'instrument des grâces qu'Il fait aux Pêcheurs".

La verrière symbolisant la consécration porte l'inscription "Vitraux restaurés en 1952 - l'abbé J. Najean Curé - M. Heriat Victor Marie G. Gross Mre Verrier".

Le maître-autel et son retable, en bois peint et doré, datant de 1725 (provenant des Tiercelins de Bayon), ont été classés au titre des Monuments historiques le 22/07/1983.

Un reliquaire de la Vraie Croix, en bois doré du 18e siècle, et les panneaux sculptés des boiseries du choeur, du 18e siècle, ont été inscrits au titre des Monuments historiques le 14/06/1996.

Pierre-Dié Mallet a réalisé le chemin de croix, tôle de fer peinte dans un style figuratif, avec un cadre en bronze de série, vraisemblablement entre 1930 et 1940. L'ensemble est inscrit au titre des Monuments historiques le 16/12/2015.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette - Monin Jean-Claude
Jean-Claude Monin

bénévole au SRI


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sonrier Marie-Agnès