Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église paroissiale Sainte-Madeleine

Dossier IA54030082 réalisé en 2014

Fiche

Œuvres contenues

Vocables Sainte Madeleine
Dénominations église paroissiale
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Lunéville Nord
Adresse Commune : Valhey
Adresse : place de l'Église

Selon Henri Lepage, un édifice existait au 12ème siècle, puis Valhey, annexe d'Einville, fut érigé en cure le 25 septembre 1576 à la prière de Catherine de Valhey, veuve d'André des Porcelets de Maillane, seigneur des lieux, laquelle donna pour dotation une maison pour servir de logement au curé. La piscine liturgique, visible dans le choeur actuel, pourrait provenir de cet édifice construit au 16ème siècle. En 1866, le bâtiment fut détruit pour laisser place à une nouvelle église qui aurait été édifiée sur les plans de l'architecte Léon Vautrin. La tour et la flèche furent reconstruites en 1900 d'après le devis établi par l'architecte lunévillois Émile Fromont.

L'église subit peu de dégâts au cours de la Première Guerre mondiale, Nicolas Armand, architecte à Lunéville fut sollicité pour établir le constat des dommages, il a peut être dirigé les travaux de restauration.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle

L'église-halle, de style néo-gothique, possède une tour-porche, elle est composée d'une nef de trois vaisseaux à trois travées voutées sur croisées d'ogives et d'un choeur polygonal éclairé par trois baies. Le maître-autel qui provient de l'édifice précédent, est attribué au sculpteur et doreur Jean Bailly de Damas-aux-Bois (Vosges). Les autres éléments du mobilier datent du 19e siècle.

Murs grès pierre de taille
moellon enduit
Toit tuile, ardoise
Plans plan allongé
Techniques vitrail
peinture
Représentations sainte Marie-madeleine, Crucifixion, Apparition à Madeleine
Précision représentations

Les verrières sont l’œuvre de l'atelier Höner, Nancy. Dans le choeur sont représentés sainte Marie-Madeleine, le Sacré-Coeur et la Vierge au Sacré-Coeur. Dans la nef, les scènes figurant dans un médaillon sur un fond de grisaille, appartiennent à l'iconographie de sainte Madeleine : le Repas chez Simon, le Christ avec saintes Marthe et Madeleine, la Crucifixion, la première apparition du Christ, sainte Madeleine en ermite et les Ravissements pendant sa pénitence à la Sainte-Baume (les anges la soulevaient de terre sept fois par jour et la transportaient au paradis où elle entendait les chœurs célestes).

Une huile sur toile figurant saint Nicolas, du peintre lunévillois Jean-Baptiste Hilaire, datée de 1820, a été offerte par Jean Malgras.

L'ensemble maître-autel, tabernacle, exposition et statuettes, en bois décapé et verni, daté des environs de 1720, a été classé au titre des Monuments historiques le 22/07/1983.

Une châsse reliquaire en laiton doré du 19e siècle a été inscrite au titre des Monuments historiques le 16/01/2009.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette - Gottscheck Mary
Mary Gottscheck

Prestataire au Service Régional de l'Inventaire de Nancy


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Sonrier Marie-Agnès