Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Synagogue de Boulay-Moselle

Ensemble de 13 bandelettes de Torah (mappot)

Dossier IM57030299 réalisé en 2007

Fiche

Dénominations bandelette de Torah
Appellations mappah
Aire d'étude et canton Lorraine
Adresse Commune : Boulay-Moselle
Adresse : 8 rue du pressoir
Lieu de dépôt Commune : Moselle, Metz

Ensemble de 13 mappot réalisées pour des enfants nés entre 1805 et 1986 : 2 avant 1850, 8 dans la seconde moitié du 19e siècle et 3 après la Seconde guerre mondiale. Si aucune n'est signée, elles sont probablement l’œuvre de ministres-officiants.

Les plus anciennes proviennent de l'ancienne synagogue, détruite en 1940, ou d'autres communautés des environs disparues après la Seconde guerre mondiale.

Dates 1829, porte la date
1866, porte la date
1879, porte la date
1880, porte la date
1881, porte la date
1948, porte la date
1953, porte la date
1986, porte la date

Les mappot sont réalisées à partir d'un lange de circoncision, coupé en 4 morceaux cousus bout à bout (sauf la n° 2 qui en comporte 3 et la n° 9 qui en compte 5).

Cette longue bande pouvant atteindre plus de 4 m de longueur est peinte ou brodée d'une inscription en hébreu indiquant le nom religieux de l'enfant avec sa filiation, sa date de naissance dans le calendrier hébraïque et la bénédiction récitée à l'issue de la cérémonie « Qu'il grandisse pour la Torah (l'étude), la houppah (le mariage) et les bonnes actions, amen selah ». D'autres inscriptions en petits caractères sont souvent ajoutées sur le rouleau de Torah : « La torah de Moïse est vérité » ou sous la houppah : « Mazal tov », « Voix d’allégresse et voix de joie la voix du fiancé et la voix de la fiancée » (extrait des bénédictions du mariage). Très commune, cette dernière peut apparaître sous forme abrégée (n° 4 et 9). Ces inscriptions trahissent souvent une certaine maladresse, avec des mots oubliés rajoutés en petits caractères, une multiplication des abréviations à l'extrémité de la bande, ou mêmes des fautes (n° 1 et 5). Sur deux mappot du 19e siècle, le patronyme civil est indiqué en yiddish. Il faut attendre 1881, pour voir apparaître un nom en français (n° 9), pratique systématique au 20e siècle.

Sur le plan technique, 3 mappot sont brodées de fils de soie (1829, 1866 et 1880), toutes les autres étant peintes, avec des couleurs à l'eau. La n° 11 (1948) se distingue par des motifs au pochoirs et la n° 13 (1986) par des couleurs plastifiées à paillettes.

Le décor porte en premier sur les lettres, certaines comme les lamed étant souvent prolongées par une tête d'oiseau, une fleur ou même un petit personnage (n° 4, 7 et 8). Les motifs les plus fréquents sont le rouleau de Torah (7 fois) et le dais de mariage ou houppah (8 fois) illustrant la bénédiction. Parmi les autres thèmes religieux, on citera l'aiguière de lévite (n° 2, 6 et 8), l'étoile de David (n° 5 et 11), l'arche d'alliance (n°7), et plus rarement un objet de culte évoquant la période de naissance de l'enfant (un shoffar sur la n°2), La n° 13 (1986) se distingue sur ce plan par une abondance de motifs juifs (tables de la Loi, mur des Lamentations, pains, coupe et bougie du shabbat...). Deux mappot du 19e siècle présentent des motifs particulièrement originaux : un cheval (n° 5) et un wagon de chemin de fer (n° 10). La n° 7 (1879) traduit la fibre patriotique de la famille avec 3 drapeaux tricolores. Nettement plus récente, la n° 12 (1953) reproduit un petit paysage et multiplie les motifs enfantins (poule avec ses poussins, berceau...).

Mappot non étudiées

Mappah n° 8

Décor : aiguière de lévite

Inscription (hébreu) : « Salma [Salomon] fils de Naphtali le lévi […] le 2 Eloul 640 (1880) […] »

Mappah n° 9

Décor : Rouleaux de Torah, houppah

Inscription (hébreu) : « Merem fils de Yacob […] le 22 Adar 1er 641 (1881) […] » / (français) : « Marcel Cohen né le 9 mars 1881 »

Cette Mappah est particulièrement longue (5 morceaux), l’inscription se termine donc par deux points et un espace vide.

Mappah n° 11

Décor : ornement végétal, couronne, Torah, houppah, magen David

Inscription (hébreu) / (français) : « Bertrand Loeb, 5 janvier 1948 »

Mappah n° 12

Décor : poule avec ses poussins, nourrisson, drapeau israélien, paysage avec rivière et moulin, fleurs, blé, raisin, tables de la loi accostées par 2 lions, Torah avec Tass, houppah surmontant 2 fauteuils de mariage

Inscription (hébreu) : « Haïm fils de Menahem […] 15 Tévet 713 (1953) […] / (français) : « Marc Cerf 2 janvier 1953 » et « Don de Marc »

Mappah n° 13

Décor : Tables de la Loi accostées de lions, fleurs, mur des lamentations, Torah, houppah, tronc pour la Tsedakah (Charité), chandelier, pains tressés, coupe de vin et bougies évoquant le Shabbah

Inscription (hébreu) : « Menahem ben Haïm… » / (français) : « Jonathan Cerf 3 Août 1986 »

Catégories tissu, peinture
Matériaux lin, brodé, peint
Précision dimensions

Longueur : jusqu'à 420 cm. Largeur : 15 à 26 cm

Iconographies pratique religieuse
couronne
étoile de David
chandelier
signe du zodiaque
enfant
cigogne
oiseau
fleur
animal
draperie
Précision représentations

Symbole de la vie juive (rouleau et couronne de Torah, dais de mariage ou houppah...), aiguière de lévite et des temps liturgiques de l'année (loulav)

Drapeaux français et étoiles de David.

Motifs liés à l'enfance

Inscriptions & marques inscription concernant le donateur, hébreu, peint, brodé
inscription concernant le donateur, français, peint
inscription concernant l'iconographie, hébreu, peint
Précision inscriptions

Toute l'inscription traditionnelle est en hébreu. Elle est très souvent accompagnée de citations complémentaires illustrant le décor.

A partir de 1881, le nom civil et la date de naissance de l'enfant sont ajoutés, en-dessous, en français.

Statut de la propriété propriété d'un établissement public, Consistoire israélite de la Moselle
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.