Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Synagogue de Forbach

Ensemble de 17 bandelettes de Torah (mappot)

Dossier IM57030371 réalisé en 2017
Dénominations bandelette de Torah
Appellations mappah
Aire d'étude et canton Lorraine
Adresse Commune : Forbach

Ensemble de mappot réalisées pour des enfants nés entre 1839 et 1976 : 3 au 19e siècle (1839, 1846 et 1886) et 14 au 20e siècle dont une en 1913 et une en 1948, les autres étant postérieures à 1950. Seules deux d'entre elles (les n° 4 et 8) mentionnent le lieu de naissance de l'enfant : Mirecourt en 1913 et Forbach en 1955. Une seule mentionne le lieu d'exécution, Forbach (n° 8). Cette mappah se distingue aussi, ce qui est rarissime par la précision de la date de réalisation de la mappah, à la suite de la date de naissance, ce qui permet de savoir que l'enfant avait alors 3 ans et 5 mois.

Aucune mappah n'est malheureusement signée, alors que cela est relativement fréquent après la seconde guerre mondiale. En revanche, on peut noter plusieurs ensembles de la même main (n° 6 et 7) ou (n° 8, 9 et 10), le premier étant également représenté à la synagogue d'Hayange (n° 29 à 34) et le second d'un style très archaïque pour la période (ces mappot reprennent, plus de soixante ans plus tard, des motifs visibles sur la mappah n° 14 de la synagogue d'Hayange réalisée pour un enfant né en 1891).

Après la désaffectation de la synagogue, l'ensemble a été déposé au siège du Consistoire israélite de la Moselle, à Metz.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle, 2e moitié 19e siècle, 20e siècle
Dates 1839, porte la date
1846, porte la date
1886, porte la date
1950, porte la date
1952, porte la date
1955, porte la date
1959, porte la date
1962, porte la date
1971, porte la date
1976, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Forbach

Les mappot sont réalisées à partir d'un lange de circoncision, coupé en 4 morceaux cousus bout à bout (sauf les n° 8 et 10 qui ne comportent que 2 morceaux). Elles sont peintes, sauf la n° 1 (1939) qui est brodée.

Cette longue bande pouvant atteindre 4 m de longueur est ornée d'une inscription en hébreu indiquant le nom religieux de l'enfant avec sa filiation, sa date de naissance dans le calendrier hébraïque et la bénédiction récitée à l'issue de la cérémonie « Qu'il grandisse pour la Torah (l'étude), la houppah (le mariage) et les bonnes actions, amen selah ». D'autres inscriptions en petits caractères sont souvent ajoutées sur le rouleau de Torah : « C[ouronne de la] T[orah », « La torah de Moïse est vérité » ou sous la houppah : « Mazal tov », « Voix d’allégresse et voix de joie, la voix du fiancé et la voix de la fiancée » (extrait des bénédictions du mariage). Sur la n° 4, figurent aussi les 4e et 5e commandements.

Les premières sont uniquement en hébreu mais au 20e siècle, les inscriptions hébraïques sont complétées par l'indication en français du nom civil de l'enfant, puis de sa date de naissance dans le calendrier commun. Sur deux d'entre-elles, apparaissent aussi les initiales de l'enfant (n° 4 et 14). Le patronyme de l'enfant est toutefois indiqué en hébreu sur la première (Koblentz) et répété sur la n° 4 (Braun). Seules les n° 4 et n° 8 mentionnent le lieu de naissance de l'enfant : Mirecourt en 1913 et Forbach en 1955.

Le décor porte en premier sur les lettres, certaines étant prolongées par une tête d'oiseau, une fleur ou même un petit personnage. Les motifs religieux les plus fréquents sont le rouleau de Torah et le dais de mariage (houppah) systématiques, puis les tables de la Loi et l'étoile de David (5 fois), le chandelier à 7 branches ou Menorah (4 fois), la corne de bélier ou shofar (3 fois), l'enfant le jour de sa bar Mitsvah, un ministre-officiant, une scène biblique, un tronc à aumônes (2 fois), une lampe de Shabbat ou une cabane ou Soukkah (1 fois). A partir des années 1948, apparaissent des motifs enfantins : cigogne, nourrisson, enfant jouant...(n° 5, 11 et 12) ou bucoliques (n° 5, 7, 11 et 12). On notera aussi la présence de nombreux symboles patriotiques : des drapeaux français (7 fois) ou israélien (3 fois à partir de 1948).

MAPPOT NON ÉTUDIEES

Mappah n° 2

Insc (hébreu) « Gershon fils de Todros […] le vendredi YM Tevet 606 LPQ [1846] […] »

Décor : Torah, houppah

Très effacée

Mappah n° 3

Insc (hébreu) : « Meir fils de Naphtali Segal […] le dimanche 12 Tevet 646 LPQ [1886] »

Décor : Torah, houppah

Très effacée.

sans doute la même main que la n° 8 de Hayange.

Mappah n° 6

Insc (hébreu) : « David fils Yosef […] » / (français) : « Michel Polistock, né le 13 novembre 1950 »

Décor : fleurs, oiseaux, Torah, houppah, papillon, drapeau français

Couleurs fanées

Même main que n° 7 et que les n° 29 à 34 d'Hayange.

Mappah n° 7

Insc (hébreu) : « Meir fils Yd’Asher […] » / (français) : « Jean-Marc Kohlmann né le 16 avril 1952 »

Décor : fleurs, oiseaux, Torah, houppah, papillon, drapeau français

Même main que n° 6 et que les n° 29 à 34 d'Hayange.

Mappah n° 8

Réalisée avec 2 morceaux

Insc (hébreu) : « Benjamin, fils d’Elishir ( ?) […] le 29, qu’il grandisse […] » / (français) : « Michel Borg, né le 29.11.1951, Forbach, le 8.4.1955 »

Fautes comme noled sans « D », ni mois, ni année

Décor : lamed avec oiseaux, fleurs, étoile de David, drapeaux dont Trois français (deux avec magen David), oiseau, Torah, houppah, petit personnage.

Même main que les n° 9 et n° 10. Style archaïque à cette date (semble copier la n° 14 d'Hayange, daté 1891)

Mappah n° 9

En deux parties

Insc (hébreu) : « Ytsaq fils de Yosef, né SBE le 26 Vav. Tsadé. Alef. (?). Eloul Hamen (?) »

Plusieurs fautes, chronogramme incompréhensible

Décor : lamed avec oiseaux, oiseaux, fleurs, drapeaux dont français, cabane avec loulav (soukkot), Torah, houppah, chandelier à 7 branches

Même main que les n° 8 et n° 10 (semble copier la n° 14 d'Hayange, daté 1891)

Mappah n° 10

Réalisée avec deux morceaux (dont un fané)

Insc (hébreu) : « Yosef fils de Shmuel, hé. Nun. Bet TNOS (?) Vav LPQ, Ha shem […]”

Chronogramme incompréhensible

Décor : lamed avec oiseaux, oiseaux, fleurs, drapeaux français, Torah, houppah, chandelier à 7 branches, petit personnage

Même main que les n° 8 et 10 (semble copier la n° 14 d'Hayange, daté 1891)

Mappah n° 11

Insc (hébreu) : « Shlomo fils d’Ytsaq […] » / (français) : « Bertrand Cerf 3. Nov. 1959 »

Décor : Oiseaux, poussins, papillons, fleurs, enfant cueillant des fleurs, arche de Noé, agneau, lampadaire, shofar, bar-mitsvah, Torah, houppah, ministre-officiant, chandelier à 7 branches, livres, lampe de shabbat et tables de la Loi, parchemin, étoile de David

Même main que n° 11

Mappah n° 12

Insc (hébreu) : « Tsevi Bar Yosef le lévite[…] » / (français) : « Alain-Paul Levy 25 VIII 1962 »

Décor : Oiseaux, poussins, papillons, fleurs, cigogne portant un nourrisson, enfant cueillant des fleurs, arche de Noé, agneau, shofar, tables de la Loi, ivresse de Noé, lampe juive et bar-mitsvah, Torah, houppah, ministre-officiant, étoile de David encadrée par des lions, champignons, parchemin, échelle de Jacob

Même main que n° 10

Mappah n° 13

Insc (hébreu) : « Siméon Benyamin fils de Moshe, […] le jour du S[aint] Sh[abbat] 5 Tevet 631 LPQ [1971], L[e] S[aint] B[éni] S[oit-il] le fasse grandir […] » / (français) : « Fabrice Vaygue »

Disposition inhabituelle de l’inscription pour la date et la bénédiction

Décor : ornement végétal, tulipe, blé, Torah, houppah, tronc à aumônes

Mappah n° 14

Insc (hébreu) : « L’enfant David fils de Kilshah (?) le lévite […] » / (français) : « David Cormenier / Janvier 10 1976 » / « D. C. » (initiales)

Décor : fleurs, page de calendrier, tables de la Loi, shofar, Torah, houppah, tronc à aumônes, étoile de David et drapeaux français (avec R. F.) et israélien.

Très effacée

Mappot n° 15 à 17

Illisibles

Catégories tissu, broderie, peinture
Matériaux lin, brodé
Iconographies vie religieuse
couronne
chandelier
étoile de David
les Tables de la Loi
scènes de l'Ancien Testament
Noé
Moïse
fleur
arbre
papillon
oiseau
cigogne
personnage
enfant
Inscriptions & marques inscription concernant le donateur, hébreu, français, brodé, peint
inscription concernant l'iconographie, hébreu, français, peint
Précision état de conservation

3 d'entre elles sont totalement illisibles et 4 très délavées (n° 2, 3, 10 et 14)

(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Consistoire israélite de la Moselle - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.