Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église Paroissiale Saint-Gérard

Ensemble n°3 (1 calice, 1 patène, 1 boite de calice)

Dossier IM54302229 réalisé en 2015
Dénominations calice, patène, boîte de calice
Numérotation artificielle 3
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Lunéville Nord
Adresse Commune : Sommerviller
Adresse : rue de Lorraine
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ensemble calice et patène, conservé dans une boite de rangement. La coupe fut réalisé au cours du 2e quart du 19e siècle par les orfèvres lyonnais Favier Frères dont le poinçon fut insculpé entre 1824 et 1827 et biffé en 1976. La tige qui présente un poinçon de petite garantie argent départements à partir de 1838, le pied du calice et la patène furent réalisés par l'orfèvre nancéien Alfred Daubrée dont la maison, fondée en 1842, fut fermée en 1919. Le calice a été offert à l'église de Sommerviller à Noël 1850, par J.L.G, initiales du nom d'un donateur non identifié. Une seconde inscription qui indique "1887 15 octobre 1912", correspond peut-être à l'ajout de perles de culture, pierres fines et précieuses sur le pied du calice.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1850, porte la date
1887, porte la date
1912, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Lyon
Lieu d'exécution Commune : Nancy
Auteur(s) Auteur : Favier Frères,
Favier Frères

Maison d'orfèvrerie Favier Frères.

Les Favier constituent une famille d'orfèvres lyonnais qui exercèrent leur activité à partir de 1824/1827, date d'insculpation du poinçon de maître, jusqu'en 1976, date de biffage.

La société fut fondée par les frères Jean-Marie-François-Henri (1809 -1827) et André-Michel (1805 - ?). À la mort de Jean-Marie-François-Henri, André-Michel continue seul l'activité, il insculpe un poinçon aux initiales A.F. séparées par un soleil, bien que l'activité se poursuive avec le poinçon F.F. A partir de la 2e moitié du 19e siècle, plusieurs orfèvres se succèdent jusqu'en 1976. Vers 1850, André-Michel passe la main à ses neveux Jean-Baptiste (? - 1899) et Claude Favier (1824 - 1861/1872). En 1861/1876 pour l'une et 1899 pour l'autre, les veuves des orfèvres reprennent l'atelier d'orfèvrerie jusqu'en 1903. La société est ensuite dirigée entre 1903 et 1927 par les fils de Jean-Baptiste : Marie-Michel (1854 - ?) et Charles-Marie Favier (1864 - 1941) et le fils de Claude-Auguste (1857 - av 1924). Le dernier orfèvre de la famille, Georges-Jean-Baptiste Favier (? - ?), reprendra l'activité à la suite de son père Charles-Marie de 1941 à 1976, jusqu'à la fermeture définitivement en 1976.

poinçon de maître : les initiales F.F. séparées par un soleil dans un losange horizontal


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Daubrée Alfred,
Alfred Daubrée (18 septembre 1817 - 29 décembre 1885)

Alfred Daubrée, orfèvre fonda en 1842 à Nancy la maison Daubrée. Les ateliers d'orfèvrerie étaient installés à Nancy, les ateliers pour les bronzes d'Art étaient établis à Paris. A la mort de l'orfèvre, sa veuve Aline Daubrée reprit l'activité bronzes d'art et bijouterie avec le concours de Jules Étienne Elardin. A la mort de cette dernière, son fils René Daubrée reprit l'affaire , gérée dans les faits par Étienne Elardin dont la mort en 1919 entraina la fermeture de la maison Daubrée.

1er poinçon de maître : les initiales A.D. dans un losange horizontal

2e poinçon de maître : les initiales A.D. séparées par un dragon dans un losange horizontal

marque : DAUBRÉE


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre

Ensemble calice et patène, conservé dans une boite de rangement. Les vases sacrés sont en argent doré. Les décors sont gravés et tracés à la molette. La boite, en carton, est couverte de papier brun à l'extérieur et d'un papier vert d'eau à l'intérieur.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent, fondu, moulé, estampage, gravé, décor à la molette, doré
carton
diamant, taillé à facettes
pierre précieuse, taillé
perle
Mesures d : 14.4 cm
d : 9.0 cm
h : 14.2 cm
d : 1.0 cm
h : 32.5 cm
d : 10.0 cm
Précision dimensions

hauteur calice non prise

Iconographies rosace
coquille
Christ
Vierge
saint Jean
Triangle trinitaire
La Croix
Coeur Sacré de Jésus
feuille
les Vertus théologales
raisin
blé
roseau
IHS
Les clous
Précision représentations

Sur la bordure du pied circulaire du calice, les bandes lisses sont coupées alternativement par une coquille ou une rosace. Des pierres fines ou précieuses, montées en bâte, ont été positionnées postérieurement à la fabrication du calice, à raison d'une pierre au centre de chaque bande lisse. Trois médaillons ovales, soudés sur l'ombilic, figurent le Christ, la Vierge et saint Jean, en buste; entre ces médaillons, prennent place des cartouches baroques occupés par le Triangle de la Trinité, le Sacré-Coeur et la Croix qui fut entourée de onze perles, maintenues grâce à un fil d'or et dont les bras ont été chargés de six diamants. Le nœud piriforme présente un décor végétal baroque, entre des bagues torsadées, striées et d'entrelacs de perles et rubans. Sur la fausse-coupe ajourée, se succèdent les Vertus théologales, en médaillons ovales, au cadre perlé, et les symboles christiques. La patène est gravée du monogramme IHS entre la Croix et les clous de la Passion.

Inscriptions & marques poinçon de maître
garantie gros ouvrages 1er titre départements 1838-1973
garantie menus ouvrages 2e titre départements depuis 1838
signature
inscription
date

Précision inscriptions

poinçon de maître : les initiales A.D. dans un losange horizontal ; poinçons insculpés sur la patène et le pied du calice ; poinçon de maître : les initiales F.F. séparées par un soleil dans un losange horizontal ; poinçons insculpés sur la coupe du calice ; signature du pied : DAUBRÉE ; signature des médaillons : MONTAGNY ; inscription : DONNÉ À L'ÉGLISE DE SOMMERVILLER PAR J.L.G. ; date : NOËL 1850 : date : 1887 15 octobre 1912 : inscription et dates gravées sur le pied

États conservations surdécoré
Précision état de conservation

La boite de rangement est en partie démontée.

Perles et pierres précieuses, rapportées, semblent provenir de bijoux.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • Markezana, Yves. "Poinçons d'or, d'argent et de platine de 1275 à nos jours." [Dourdan] : H. Vial, 2005. 239 p., ill.

    p. 102 ; p. 125 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : G ORFE
  • Inventaire général des monuments et des richesse artistiques de la France. Région Rhône-Alpes. ''Poinçons de fabricants d'ouvrages d'or et d'argent. Lyon 1798-1940''. Paris : Imprimerie nationale, 1993. 325 p., ill. (Cahiers du patrimoine ; 31 / Dictionnaire des poinçons de l'orfèvrerie française).

    p. 145 ; réf. 515 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : G ORFE
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette