Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°13, brasserie

Dossier IA88031920 réalisé en 2019
Destinations habitation
Dénominations ferme, brasserie
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Adresse Commune : Dompaire
Adresse : 202 rue derrière les Halles
Cadastre : 2019 AB 84

La ferme n°13 de Dompaire remonte au moins à la 2e moitié du 18e siècle (visible sur le plan de 1753 : AD54 – B11702), avec des modifications postérieures. Elle s’appuie sur un vestige de l'enceinte médiévale de la ville.

Le bâtiment est aménagé ou reconstruit au début des années 1820 par Joseph François Guyot, pour y établir une brasserie alimentée par l’eau de la Fontaine d’en Bas. La demande de concession pour 5 ans est acceptée par le conseil municipal le 12 mai 1821, car la source est abondante, la concession permet d'alléger une partie de l’entretien des corps de la fontaine et le conseil souhaite favoriser l’installation d’un établissement industriel à Dompaire (source : AD88 - 2O156/13). Elle contient 2 chaudières et emploie 4 ouvriers (Fournier, A. Topographie ancienne du département des Vosges. La plaine (2e partie), 8e fascicule. Épinal. 1899.)

La brasserie est active jusqu'en 1904, puis le bâtiment est repris et transformé en magasin par E. Comond, marchand de bovins à partir de 1923 (source orale).

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 1er quart 19e siècle , daté par source
Secondaire : 1er quart 20e siècle
Dates 1821, daté par source
1923, daté par tradition orale
Auteur(s) Personnalité : Guyot Joseph François,
Joseph François Guyot

Joseph François Guyot est propriétaire à Dompaire dans la première moitié du 19e siècle, où il fonde une brasserie.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par travaux historiques
Personnalité : Comond E.,
E. Comond

E. Comond est propriétaire à Dompaire dans la première moitié du 20e siècle, où il est marchand de bovins.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, attribution par tradition orale

La ferme n°13 de Dompaire est située à l’extrémité nord du bourg ancien. Elle est composée de trois travées avec un logis de part d'autre de la grange. Celui au nord contient une cuisine s'ouvrant sur la cour, un poêle et plusieurs chambres ajoutées postérieurement du côté du jardin. Le logement sud est constitué d'une seule pièce appelée "la petite cuisine". Les étables s’étendent à l'arrière, complétées par une étable à veaux en annexe. La grange possède une avant-grange (charri) délimitée par deux portes charretières, qui sert notamment d'espace de distribution des habitations, des étables et des chambres à l'étage par un escalier. La 2e grange est munie d'un pont mobile à croix de Lorraine dans la partie arrière actionné par un treuil couplé à un arbre de distribution. Elle abrite encore un charriot de bois.

Le second corps de bâtiment qui est implanté en L abrite des granges, une chambre et des greniers. En-dessous, une grande cave voûtée a été creusée pour l’atelier de brasserie, accessible depuis la façade nord. Une conduite en fonte y aboutit, apportant l'eau depuis la « fontaine d’en Bas » qui était située dans la rue, juste au sud. L'extrémité Est de ce corps de bâtiment est délimitée par l'ancienne enceinte urbaine (épais mur de moellons).

L’ancienne ferme-brasserie s’organise autour d’une cour clôturée s’ouvrant sur la rue. Des anneaux, un abreuvoir et une rampe maçonnée y facilitaient la montée du bétail dans les camions.

Murs calcaire moellon enduit
grès pierre de taille
bois pan de bois essentage de planches
béton parpaing de béton
essentage de bardeaux
Toit tuile mécanique
Plans plan régulier en L
Étages 1 étage carré, sous-sol
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre
Typologies Ferme à double logis, Ferme à charri
Techniques sculpture
menuiserie
fonderie
Représentations ornement architectural ornement géométrique volute
Précision représentations

La porte piétonne à imposte est ornée de panneaux sculptés de tas de sable. Elle est partiellement vitrée et protégée par une grille en fonte à motif de volutes. La toiture est soulignée par une corniche moulurée en pierre de taille. La façade antérieure est structurée par des chaînes d'angles. Les volets sont percés de petits jours en forme de balustre.

Références documentaires

Bibliographie
  • FOURNIER, Alban. Topographie ancienne du département des Vosges : 8e fascicule- La Plaine (2e partie). Annales de la société d'émulation du département des Vosges, 1899

    Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa