Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°18

Dossier IA88032073 réalisé en 1999

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Adresse Commune : Ville-sur-Illon
Lieu-dit : Ville-sur-Illon
Adresse : 10, 12 rue des Fossés
Cadastre : 2020 AA 295 ouest

La ferme n°18 de Ville-sur-Illon possède une structure qui remonte probablement à la première moitié du 17e siècle avec des modifications postérieures, notamment l'ajout d'un second logis au 18e siècle.

Relevée en 1999 dans le cadre d'une opération d'urgence, elle est détruite après inventaire.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle , daté par travaux historiques , (?) , (détruit)
Secondaire : 18e siècle, 19e siècle, 4e quart 20e siècle , daté par travaux historiques, daté par source , (détruit)

La ferme n°18 de Ville-sur-Illon est située au centre du bourg, en bordure de l’emprise du Château d’en Bas (détruit). Mitoyenne au nord, cette ferme est probablement constituée initialement d'un logement en largeur et d'une partie agricole à l'arrière. Entre les deux, un escalier en vis dessert l'étage. Le poêle est muni d’un lambris de hauteur, d’une alcôve, d’un placard-chauffant et d’une porte (IM88003201).

La structure a été agrandie par l’ajout d'une grange et d'une étable au sud et d'un second logis en profondeur au nord avec la cuisine s'ouvrant sur la rue et le poêle sur la cour à l'arrière. Les deux pièces sont liées par une cheminée (IM88003202) et un placard-chauffant.

La partie centrale semble borgne, étant donné qu’une chambre (?) a été installée à l'Ouest. Celle-ci contenait un placard (IM88003203). Des chambres ont été aménagées au-dessus des logis principaux et des greniers couvrent l'ensemble.

Implantée en bordure de rue, la ferme ne bénéficie pas d’usoir et possède une petite cour à l’arrière. Un hallier sur poteaux de bois fermé par un essentage de planches, est accolé contre le pignon sud. Le bâtiment est construit avec des moellons enduits, surmontés d’une toiture à longs pans avec demi-croupe, couverte par des tuiles mécaniques. Celles-ci reposent sur des planches de bois maintenues par des liens végétaux. Les encadrements des ouvertures sont à linteaux droits, en pierre de taille probablement de grès, badigeonnés de blanc. Les portes charretières ont été reprises avec un linteau segmentaire (sud) et certainement un IPN (nord).

Murs grès moellon enduit
grès pierre de taille badigeon
bois essentage de planches
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie
Typologies ferme à double logis
États conservations détruit après inventaire
Techniques sculpture
Représentations ornement architectural
Précision représentations

La façade antérieures est ornée de fausses chaines d'angle peintes. L'encadrement de trois ouvertures sur la cour et une entre la grange et la cuisine nord sont chanfreinés

(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa - Bouvet Mireille-Bénédicte
Mireille-Bénédicte Bouvet

Conservateur régional à l'Inventaire général Lorraine depuis 1995, Grand Est depuis 2018


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Guillaume Jacques
Jacques Guillaume

Ingénieur CNRS, chercheur à l'Inventaire Lorraine jusqu'en 2004.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.