Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°26

Dossier IA88032048 réalisé en 2020
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Adresse Commune : Begnécourt
Adresse : 20 Grande Rue
Cadastre : 2020 ZA 125 ; 2020 ZA 126

La ferme n°26 de Begnécourt possède une structure qui a été établie dans le 4e quart du 18e siècle (1790) par N. Grandcolas et M. Clère Colas (propriétaires), selon la mention sur la pierre de fondation située entre les baies du logis : CETTE / MAISON / A ÉTÉE BÂTIS/-SE PAR N / GRAND COLAS / M. CLERE COLAS / SON EPOUSE EN / 1790.

Des modifications postérieures ont été apportées, notamment l'ajout d'un second logis à l'arrière.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , porte la date
Secondaire : 19e siècle, 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1790, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Grandcolas N.,
N. Grandcolas

N. Grandcolas est habitant à Begnécourt à la fin du 18e siècle avec son épouse M. Clère Colas.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, signature
Personnalité : Colas M. Clère,
M. Clère Colas

M. Clère Colas est habitante à Begnécourt à la fin du 18e siècle avec son époux N. Grandcolas.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, signature

La ferme n°26 de Begnécourt est située dans la rue principale, à l’entrée sud du village. Mitoyenne au nord, elle est composée de quatre travées de plan, avec une étable de part et d'autre de la grange et un logis en largeur. On entre dans la partie habitation par une porte piétonne soignée dans la cuisine qui jouxte le poêle. La cheminée se trouve entre ces deux pièces qui prennent le jour sur la rue. Un second logis a été accolé à l'arrière s’ouvrant sur le jardin potager. Des chambres à l'étage ont été aménagées et des greniers couvrent le tout, éclairés par des oculi dans la partie agricole. Deux petites annexes maçonnées ont été construites sur l'usoir à la bordure sud de la parcelle.

Implanté parallèlement à la rue légèrement en retrait pour libérer un usoir privé, le bâtiment est construit avec des moellons de grès local enduit. Il est abrité par un toit à longs pans, couvert de tuiles mécaniques, de tuiles creuses et de tôles ondulées. Les chaînes d’angles et les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille de grès beige pour la partie habitation et de grès rouge badigeonné de blanc pour la partie agricole, matériaux probablement extrait de la carrière proche de Bonfays. Les ouvertures du logement sont à linteau segmentaire délardé. La porte charretière et la porte d’étable nord est en plein cintre, tandis que celle de l’étable sud est reprise avec un IPN.

Un banc en pierre de taille est encore présent conte la façade antérieure.

Murs grès moellon enduit
grès pierre de taille badigeon partiel
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit
Typologies Ferme à double logis
Techniques sculpture
fonderie
Représentations ornement architectural, agrafe, fleur, coquille, croix, cierge volute
Précision représentations

La façade antérieure est structurée par des chaînes d'angle et un faux soubassement. Les encadrements des ouvertures du logis sont moulurés. La porte piétonne à panneaux de bois est partiellement vitrée, à imposte et protégée par des grilles en fer à motifs de volutes. Elle est surmontée d'une agrafe et d'une niche ornée d'une coquille, coiffée d'une croix et flanquée de deux cierges sculptés en bas-relief. La pierre de fondation est sculptée de deux fleurs.

(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa