Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme n°41

Dossier IA88031926 réalisé en 2019
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Dompaire - Dompaire
Adresse Commune : Dompaire
Adresse : 256 rue Saint-Jacques
Cadastre : 2019 AB 8 ; 2019 AB 9 partie nord ; 1841 B 526 ; 1841 B 529 ; 1841 B 530

La ferme n°41 de Dompaire est établie en 1824 par Jean-Baptiste Thomas et Christine Labarte selon la mention de la pierre de fondation située entre les deux baies du logis Ouest : "CETTE / PIERRE A ÉTÉ POSEE / PAR J.Bte THOMAS ET / Chtine LABARTE SON / EPOuZE LE 14 7bre / 1824 ". Des modifications postérieures ont été apportées.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle , porte la date
Secondaire : 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1824, porte la date
Auteur(s) Personnalité : Thomas Jean-Baptiste,
Jean-Baptiste Thomas

Jean-Baptiste Thomas est habitant à Dompaire avec son épouse Christine Labarte dans la première moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, signature
Personnalité : Labarte Christine,
Christine Labarte

Christine Labarte est habitante à Dompaire avec son époux Jean-Baptiste Thomas dans la première moitié du 19e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, signature

La ferme n°41 de Dompaire est située dans la partie centrale, organisée sous forme de village-rue. Mitoyenne sur les deux pignons, elle est constituée de trois travées avec d'un logis de part et d'autre de la grange. La porte charretière a été dénaturée. Une fausse chaîne d'angle peinte marque la délimitation des deux propriétés. Le logis ouest est en largeur avec une chambre et l'étable à l'arrière. La cuisine possède une cheminée dans l'angle avec un placard-chauffant dans le poêle et un four saillant dans l'étable. Le logis ouest est en profondeur avec une cuisine sur la rue et le poêle à l'arrière. L'ensemble est surmonté de greniers éclairés par des oculus sous la toiture.

Au moment de la séparation des deux logis, la grange a été attribuée au logis Est, et l'habitation ouest s'est appropriée la maison de manouvriers voisine pour en faire son étable (dénaturée). Le jardin potager à l'arrière donne sur La Gitte.

Murs calcaire moellon enduit
grès pierre de taille
Toit tuile mécanique
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Typologies Ferme à double logis
Techniques sculpture
Représentations coquille
Précision représentations

La pierre de fondation est encadrée d'une moulure surmontée d'une coquille stylisée.

(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa