Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fontaine - lavoir - abreuvoir

Dossier IA88030990 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations lavoir, fontaine, abreuvoir
Aire d'étude et canton Vosges - Xertigny
Adresse Commune : Hadol
Lieu-dit : Faines-le-Dé (Les)
Adresse : 257 Prés Français
Cadastre : 1980 C1 233 ; 2016 C 232

Le lavoir a probablement été bâti à la fin du 19e siècle à l'emplacement d'une fontaine antérieure. Il est couvert de tuiles losangées commémoratives de la médaille d'argent reçue en 1880 lors de l'exposition de Bar-le-Duc par la tuilerie Bastien à Grandvillers.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , porte la date
Dates 1880, porte la date
Auteur(s) Auteur : Établissement céramique de Grandvillers - Bastien et Cie,
Établissement céramique de Grandvillers - Bastien et Cie

Établissement céramique de Grandvillers - Bastien et Cie

Vers 1865, Guerin, fonde un établissement céramique à Grandvillers. Associé d'abord à Mouchette, il embauche ensuite deux de ses cousins, les frères Edouard et Charles Bastien et forme la société Guerin et Cie. L'entreprise prendre de l'ampleur, et collectionnant les récompenses et médailles pour la qualité de ses tuiles, briques et tuyaux en grès.

Après 1883, la société Edouard Bastien et Cie, est dirigée par les deux frères jusqu'au décès d'Edouard en 1896. Charles Bastien prend la suite sous la raison sociale Bastien et Cie. Il fait l'acquisition en 1902 de la tuilerie de Deyvillers et en 1904 de celle d'Aydoilles, qui son confiée à son fils Georges.

En 1912, Charles Bastien laisse la direction de l'établissement de Grandvillers à ses deux neveux, dont l'un se nomme Paul Depierre. L'entreprise prend alors la dénomination Les gendres d'Edouard Bastien.

Après la seconde guerre mondiale, la société est dirigée par Deborde, le gendre de Paul Depierre.

En 1965, elle est rachetée par Hubert Poignon, lointain petit-neveu de Georges Bastien. Il s'associe alors aux établissements Oscar Lesage de Mulhouse et reste directeur de l'usine jusqu'à sa fermeture en octobre 1974.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant, signature

La fontaine-lavoir est située dans un écart (Les Prés Français). L'eau est distribuée par une colonne d'alimentation en pierre, dans deux bassins rectangulaires en pierre servant à la fois d'abreuvoir et de lavoir. Une pierre à laver est posée sur le premier bassin. La fontaine est abritée sous un toit à longs pans couvert de tuiles mécaniques losangées, reposant sur deux murs en moellons enduits (grès rose) et deux piliers de bois isolé du sol par un dé en pierre.

Murs grès moellon enduit
bois
Toit tuile mécanique
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée
Couvrements charpente en bois apparente
Couvertures toit à deux pans
Typologies lavoir ouvert sur deux cotés
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - Varvenne Vanessa