Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fort de Domgermain

Dossier IA54030209 réalisé en 2007

Fiche

Voir

Précision dénomination fort de ceinture
Appellations fort Brune
Destinations dépôt de munitions
Dénominations fort
Aire d'étude et canton Toul
Adresse Commune : Domgermain
Lieu-dit : plateau
Cadastre : 2017 F 922 ;
Adresse
Adresse
Adresse
Précisions

Ouvrage de plan pentagonal à gorge brisée et cavalier formant crète d'artillerie, faisant partie de l'ensemble fortifié, dit "place à forts détachés de Toul"(étudié : IA54003430) et raccordé au réseau de voie ferrée de 0, 60 m (étudié : IA54003431). Etabli à la cote 398 (NGF) et dont la réalisation est prévue par la D.U.P. du 16 avril 1874, l'ouvrage est édifié de 1874 à 1877 par les entrepreneurs Oussandon et Parmentier. Lui était adjoint, une batterie annexe (disparue) pourvue de traverses saillantes, construite en 1878. La chantier de construction est relié, par un plan incliné établi sur le versant du plateau, à un port provisoire sur le canal de la Marne-au-Rhin, disposition qui permet l'emploi, à moindre coût, de pierres et moellons de parement de bonne qualité provenant des carrières d'Euville et/ou Lérouville (55). De nombreux carreaux de grès pour pavement de sols (établis à une date indéterminée) présentent la marque de fabrique "Jaunetz à Sarreguemines". En 1880, le fort de ceinture de Domgermain comporte : 24 pièces de rempart, 4 mortiers et 12 pièces de flanquement des fossés placés dans les organes suivants : caponnière double de gorge, caponnière double à orillons en capitale Ouest, et 2 ailerons à orillons sur saillants Sud-Est et Nord-Ouest, 1 casemate Haxo en retrait du saillant Nord-Ouest, 2 casemates à tir indirect sur front Ouest et 1 sur front Sud, 1 magasin à poudre pour 83.000 kg, 3 casernes, dont une placée dans le front de gorge, au Sud de l'entrée, pouvant abriter une garnison de 522 hommes. En 1885-1886, 2 fours à pain (pour 150 rations chacun) système Lamoureux sont ajoutés. En 1887, ou peu après, le fort est dénommé fort Brune, en l'honneur du maréchal d'Empire. Un pose de communication optique est édifié, à une date indéterminée, en léger retrait du saillant Nord-Est (liaison avec les forts du Saint-Michel, Frouard et Gironville). Les premiers renforcements interviennent, à partir de septembre 1891, par la construction d'une caserne de gorge en béton spécial (située au Nord de l'entrée de l'ouvrage) par l'entrepreneur Nicolas Gilbert. Une seconde campagne de renforcements intervient entre 1906 et 1910 avec la réalisation d'une entrée de guerre de fond de fossé, du bétonnage partiel des 2 casernes en maçonnerie placées de part et d'autre de la cour, l'établissement d'une casemate de Bourges sur le flanc Sud (flanquement des abords du fort Charles Martel ou de Blénod), le remplacement des 3 caponnières Sud-Ouest, Ouest et Nord-Ouest par des coffres de contrescarpe et le renforcement du ciel de la caponnière de gorge.L'ensemble de ces ouvrages est effectué en béton armé par les entrepreneurs Charles Yaher, Gille et Thomassin. Sont installés, au même moment les équipements cuirassés suivants : tourelle pour 2 canons de 75 en retrait du saillant Nord-Ouest (no. 34, marche Marine-Homécourt, 09-1905, encore en place, sans tubes) sensiblement à l'emplacement de la casemate Haxo, tourelle mitrailleuses 8mm (no. 34, marché Schneider et Cie, 15-09-1905, détruite). Des travaux, de nature indéterminée, sont effectués en 1912 par les entrepreneurs Charles Yaher et Benoît Estrade. Des cuves pour pièces anti-aériennes (canons de 75 mm, modèle 97) sont établies sur le cavalier pendant la Première Guerre Mondiale, vraisemblablement en 1917 ou 1918. Le fort est transformé, antérieurement à 1938, en dépôt de munitions, affectation qui sera à nouveau la sienne entre 1947 et 1988, date de désaffectation définitive par le Ministère de la Défense Nationale. Entre 2000 et 2006, le fort de Domgermain est devenu propriété de la commune.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , porte la date
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Principale
Dates 1874, porte la date
1875, daté par source
1876, daté par source
1877, porte la date
1906, daté par source
1907, daté par source
1908, daté par source
1909, daté par source
1910, daté par source
1912, daté par source
Auteur(s) Auteur : Oussandon, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Parmentier, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Gilbert Nicolas, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Gille, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Thomassin, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Yaher Charles,
Charles Yaher (1872 - 1954)

base Léonore : dossier biographique


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Estrade Benoît, entrepreneur, attribution par source

ravelin et blockhaus de gorge : plan triangulaire ; 2 casernes sur cour centrale : élévations à travées, pierre de taille, voûtes en plein-cintre, béton armé ; 1 caserne de gorge : calcaire, béton ; 5 casemates : béton armé, parement en moellon appareillé

Couvrements voûte en berceau plein-cintre
Élévations extérieures élévation à travées
États conservations désaffecté
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Etablissement d'une estacade sur le canal dela Marne-au-Rhin pour déchargement de matériaux, entreprises Gille, Yaher et Thomassin, 7-03-1906.

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 3 S 425
  • Dossier relatif à la construction : D.U.P., ocupations temporaires de terrains pour construction

    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 2 R 74
  • Armement cuirassé.

    Servie Historique de la Défense, château de Vincennes : 2 V 353
Périodiques
  • 27-09-1891, p. 158. Bibliothèque municipale, Nancy : 755027
  • 1888 [encart publicitaire fours Lamoureux, liste de références]. Bibliothèque municipale, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Thiébaut Pascal
Pascal Thiébaut

Chercheur à l'Inventaire général du Patrimoine culturel à Nancy


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.