Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

fort de Frouard dit fort Drouot

Dossier IA54030229 réalisé en 2005
Précision dénomination fort d'arrêt
fort d'occupation
réduit de défense
Appellations de Frouard, puis Drouot
Dénominations fort
Aire d'étude et canton aire d'étude du département 54
Adresse Commune : Champigneulles
Lieu-dit : Cadastre : 2010 C 37 ;
Adresse
Adresse
Adresse
Précisions

Ouvrage de plan carré établi entre les cotes 350 (fossé), 356 (rue du rempart) et 367 (tourelle Mougin: 0930347 ; 6853001). Une première adjudication, au bénéfice de l'entrepreneur Félix Segrette intervient le 2 décembre 1878 qui commence les travaux en mars 1879. A la suite de la défection de l'entrepreneur, une seconde adjudication est prononcée le 2 novembre 1879 au profit d'Eugène Doirisse. L'ouvrage est achevé en 1883, il est pourvu d'une tourelle en fonte dure (désignée "M", marché Schneider en 1878), système Mougin, pour 2 pièces de 155 mm. Une première campagne de renforcement intervient, en 1889, avec la réalisation de magasins sous roc. En 1894, le fort est équipé d'un circuit d'éclairage électrique (lampes à arc) intérieur par les Ets. Sautter-Harlé (Paris). L'année 1902, voit le début de plusieurs campagnes de renforcements, dont la première est adjugée à l'entrepreneur Lucien Rebillon (en décembre). Les travaux préparatoires au renforcement de la tourelle Mougin sont adjugés, en juillet 1904, à l'entrepreneur Gustave Tabard. Une adjudication supplémentaire pour un volume de travaux considérables (1.600.000 f.) intervient en décembre 1905, elle concerne vraisemblablement l'édification de la caserne de guerre du front Sud-Ouest et le remplacement de la caponnière double Nord par un coffre de contrescarpe. Provisoirement achevés en 1910, ils offrent la mise en place des équipements suivants : une tourelle de 75 mm sur le saillant Est (no. 44, marché Marine-Homécourt du 27-03-1908) ; 3 tourelles mitrailleuses (saillants Sud, Ouest et Nord) type GF4 pour 2 mitrailleuses Hotchkiss 8 mm (marché Fives-Lille du 25-01-1906) et 4 observatoires cuirassés fixes (no. 104-105-106-107). En 1911 est installé une tourelle à éclipse (marché Fives-Lille du 3-05-1910) pour projecteur (diamètre : 0, 90 m) placé entre la cour Sud et le saillant Est. Une ultime reprise des travaux de renforcement intervient entre 1910 et 1944, ils sont successivement adjugés aux entrepreneurs Eugène Bellegy, Benoît Estrade et Charles Yaher. Bien que leur teneur exacte reste, faute d'une étude plus poussée à réaliser, largement indéterminée, ils concernent, en particulier, l'installation en 1912, sur le saillant Ouest, d'une casemate pour un projecteur cuirassé par les Ets. Fives-Lille. Armement (hors pièces sous tourelles) en 1913 : 13 pièces de rempart (10 de 95 mm, 3 de 120), flanquement des fossés par 4 canons de 12-culasse (modèles antérieurs à 1870, modifiés) et 4 canons-revolvers. Une partie de l'escarpe du fort est reconstruite en 1924. le fort de Frouard offre la particularité, avec la batterie de l'Eperon, de n'avoir pas eu son armement cuirassé ferraillé en 1943-1944 par l'occupant allemand. Bien qu'ayant subi quelques dégâts (effondrement partiel d'une caserne maçonnée) par les bombardements Alliés en 1944, il reste relativement en bon état (hormis les parements des fossés). Il est affecté, depuis le milieu des années 1990, à l'O.N.F. qui utilise l'un de ses fossés comme stand de tir.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Dates 1878, daté par source
1879, daté par source, porte la date
1880, daté par source
1881, daté par source
1882, daté par source, porte la date
1883, daté par source
1889, daté par source
1902, daté par source
1904, daté par source
1905, daté par source
1906, daté par source
1907, daté par source
1908, daté par source
1909, daté par source
1910, daté par source
1911, daté par source
1912, daté par source
1913, daté par source
1914, daté par source
1924, daté par source
Auteur(s) Auteur : Segrette Félix, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Doirisse Pierre, Eugène, dit(e) Eugène,
Pierre, Eugène Doirisse , dit(e) Eugène (11-05-1841 (Sainte-Barbe, 57) - 1894 (Nancy ?))

débute, en 1870 ou peu avant, chez François L'Huillier, entrepreneur à Nancy, à son compte en 1874, 1 fils Georges (1872-), ingénieur-constructeur. Successeur : entreprise Bernanose et Cie (Jules Bernanose, puis Bernanose et Lommée).

adresses : 6, rue des Fabriques à Nancy (1881) ; 14, avenue de la Garenne (1885-1890) ; 13 bis, rue de la Prairie

aurait contribué à la formation de l'architecte Charles André, père d'Emile (1871-1933).

Réalisations :

-Nancy : salle Poirel (1889) ; baraquement militaire (1887), future caserne Molitor.

-Vandoeuvre-lès-Nancy : baraquement militaire (1887), futur quartier d'artillerie Drouot (assiette sur coté Sud actuelle rue du 8e RA).

- Toul : parc d'artillerie, état 1 (1877-1878)

-Ecrouves : baraquement d'artillerie (1887), futur quartier Fabvier.

-Champigneulles, Frouard : fort de Frouard et ouvrage annexe de l'Eperon (1879-1883).

-Laxou : asile de Maréville, extension (1885).

Documentation :

A.M.A.L./Catherine Grosjean, fichier "entrepreneurs".

A.D.54 : 10 M 6, 10 M 51, 6 U 218, 2 R (fort de Frouard, instance Etat-Vve. Doirisse).

L'immeuble et la construction dans l'Est, no. 8, 1894 ; no. 4, 27 mai 1894, p. 27.

La revue industrielle Lorraine, 1899, p. 8.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Tabard Gustave,
Gustave Tabard (1871 - )

associé, un temps (avant 1912) à Eugène Bellegy, entreprise "Tabard et Bellegy" , 7, rue du Joli Coeur à Nancy en 1911 (A.D.M.M. : 6 M 33/394, recensement de 1911, Nancy 8eme section).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Bellegy Eugène,
Eugène Bellegy (1873 - )

entreprise "Tabard et Bellegy" (avant 1912), voir Tabard (Gustave).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Yaher Charles,
Charles Yaher (1872 - 1954)

base Léonore : dossier biographique


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Estrade Benoît, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Rebillon Lucien,
Lucien Rebillon (29-12-1868 (Mortroux, 23) - 1960 (après))

marié à Germaine, Irma, MAYETON (1875 - ).

1921 : ancien entrepreneur et conseiller municipal à Toul. (A.D.54 : 14 W 2326).

Travaux : Gondreville, renforcement du fort (1906-1909) (A.D.54 : 2 R).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source

Ouvrage de plan carré avec entrée, sur front Nord-Est, couverte par un ravelin. Flanquement initial des fossés par caponnière double à orillons (remplacée par un coffre de constrescarpe en béton armé) et 2 ailerons à orillons. Le casernement intérieur (originel) d'articule auteur de 2 petites cours orientées selon un axe Sud-Est-Nord-Ouest. L'ensemble des réalisations antérieures à 1883 est en moellon calcaire et brique (voûtes intermédiaires des casernes). Caserne de guerre, coffre de contrescarpes en béton armé.

Murs calcaire moellon
béton béton armé enduit
Toit terre en couverture
États conservations désaffecté, envahi par la végétation
Statut de la propriété propriété de l'Etat
Intérêt de l'œuvre à étudier, à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 292/190-193
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 301/27-30, 58-63
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 305/26-28
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 306/144-149
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 309/145-150
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 328/184-188
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 329/39-88
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 344
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 346/1-55
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2V 346/56-148
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 346/149-384
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 346/385-573
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 74
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 90
  • Ministère de la Défense, service historique de la Défense, Vincennes : 2 V 186
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 2 R 58
  • Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy : 2 R 59
Périodiques
  • 9-12-1902, p. 223-224. Bibliothèque municipale, Nancy : 755027
  • 3-07-1904, p. 80. Bibliothèque municipale, Nancy : 755027
  • 10-12-1905, p.80 Bibliothèque municipale, Nancy : 755027
  • 9-06-1910, p. 143. Bibliothèque municipale, Nancy : 755027
  • 29-06-1924. Bibliothèque municipale, Nancy : 755027
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Thiébaut Pascal
Pascal Thiébaut

Chercheur à l'Inventaire général du Patrimoine culturel à Nancy


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.