Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

hôtel d'André Vallet actuellement immeuble

Dossier IA54003607 réalisé en 2010

Fiche

Appellations hôtel d'André Vallet
Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées fontaine, cour
Dénominations hôtel
Aire d'étude et canton Nancy et périurbain - Nancy
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 10 rue des Tiercelins
Cadastre : 1830 A5 653, 654 ; 1865 A5 1150, 1151, 1152, 1153, 1154 ; 1972 BC 256 ; 2008 BC 256 ; 2012 BC 584

Hôtel construit dans la première moitié du 18e siècle (avant 1737, date de sa revente) pour André Vallet, juge conseil de Lorraine, dont les initiales A V sont sculptées sur l'imposte menuisée de la porte cochère. Le bâtiment initial ne comprend que les cinq travées de gauche. Joseph Margo, son propriétaire dans la seconde moitié du 19e siècle, acquiert l'immeuble voisin en 1867. Il fait reconstruire la façade de ce dernier pour l'harmoniser avec celle de l'hôtel originel (porte piétonne avec imposte en fer forgé marqué de la lettre M et fenêtres à linteau segmentaire délardé). Cette campagne de travaux concerne probablement également la reprise des décors intérieurs : cheminées, plafonds, ... La fontaine dans la cour possède une cuve qui pourrait dater du 18e siècle, alors que le mascaron a été posé au 19e siècle ; il s'agit d'un modèle courant provenant vraisemblablement d'une fonderie de la Meuse (fonderie de Tussey ?) dont un exemplaire identique est conservé à Demange-aux-Eaux (55 canton de Gondrecourt-le-Château).

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Vallet André, commanditaire, attribution par source
Personnalité : Margo Joseph, commanditaire, attribution par source

Immeuble à corps principal (cA) sur la rue des Tiercelins accosté de 2 ailes en retour sur cour intérieure. Elévation antérieure sur la rue des Tiercelins à 7 travées et 3 étages séparés par un bandeau. Porte cochère remarquable : linteau en arrière-voussure à bossage marqué par un cartouche central entouré de palmes et de fleurs (lys, rose) et aux écoinçons ornés d'une guirlande végétale, porte à 2 vantaux moulurés (panneau inférieur à parquet, panneau supérieur orné des monogrammes feuillagés A V et L C (?), heurtoir en boucle de gibecière. Porte bâtarde : imposte en fer forgé portant la lettre M, 2 vantaux moulurés (panneau inférieur à parquet). Baies à linteau segmentaire délardé mouluré fermées par des garde-corps en fer aux étages 2 et 3 (19e siècle). Elévation postérieure sur la cour, ailes en retour : à noter la forme asymétrique des linteaux des baies d'angles concaves, perçus comme symétriques depuis la cour. A l'intérieur, quelques cheminées sont conservées. Cheminée 1 modèle dit Pompadour : cheminée adossée, marbre noir, linteau chantourné et orné d'une coquille, rétrécissement en tôle émaillée blanc et rideau à lamelles. Cheminées 2 et 4 modèle dit toscan à linteau droit, marbre veiné noir, piédroits type toscan, jouées peintes en faux marbre, rétrécissement en tôle émaillée blanc et rideau à lamelles. Cheminée 3 modèle dit à cannelures, marbre veiné gris, piédroits ornés de cannelures, rétrécissement en tôle émaillée blanc et rideaux à lamelles. Lambris d'appui (18e siècle ?) et placard. Plafond orné : frise végétale, rosace. Escalier pierre et bois avec rampe en fer forgé (fer plat) à boules. Verrière type flamande éclairant la cage d'escalier. Fontaine adossée à usage domestique dans la cour : la cuve cylindrique semble plus ancienne que le corps contre lequel elle prend appui, présence d'un mascaron en fonte encadrant le cor d'écoulement.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 3 étages carrés
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
Techniques sculpture
ferronnerie
fonderie
Représentations fleur palme cartouche mascaron roseau
Précision représentations

mascaron de la fontaine : tête de femme à la chevelure de roseaux

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Sites de protection secteur sauvegardé
Protections inscrit MH partiellement, 1946/09/29
Précisions sur la protection

façade et toiture sur rue : inscription par arrêté du 29 septembre 1946

(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Communauté urbaine du Grand Nancy ; (c) Ville de Nancy - Masson Philippe
Philippe Masson

Chercheur, prestataire (département de la Meurthe-et-Moselle, ville de Toul, ville de Verdun, service de l'Inventaire général-site de Nancy)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Tronquart Martine
Martine Tronquart

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire du Patrimoine Culturel, site de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Vaxelaire Yann
Yann Vaxelaire

Architecte du patrimoine à la ville de Nancy. A participé à l'étude menée par le Service de l'Inventaire général du Patrimoine sur la ville de Nancy.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.