Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

La reconstruction de l'îlot de la Butte

Dossier IA88030828 réalisé en 2015

Fiche

Aires d'études Corcieux
Localisation Commune : Corcieux

L'îlot de la Butte, partie sud de la rue de l'Hôtel-de-Ville et de la rue Henry, est la dernière partie du centre de Corcieux à être reconstruite. Elle fait l'objet d'une opération pré-financée encadrée par Roger Ringwald et Roger Perrin qui concerne 11 immeubles. La reconstruction commence en 1951 et ne s'achève qu'en 1956 par l'hôtel du Commerce.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Ringwald Roger,
Roger Ringwald

Agrément MRU n° 3281 catégorie C. Participe à la seconde reconstruction dans le secteur de Saint-Dié. Impliqué dans les opérations de fermes pré-financées 06 et 24 et dans celle de l'îlot de la Butte à Corcieux


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, signature
Auteur : Perrin Roger,
Roger Perrin

Agrément MRU n°5856 catégorie C. Participe à la seconde reconstruction dans le secteur de Saint-Dié. Impliqué dans l'opération de fermes pré-financées 24 et celle de l'îlot de la Butte à Corcieux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, signature

L'esthétique architecturale de l'îlot de la butte se distingue des autres îlots aux façades uniformes, rythmée uniquement par l'alternance des vitrines, portes ou fenêtres en rez-de chaussée, les décrochements de toiture dus à la pente des rues ou le nombre de lucarnes rampantes sur les toits. L'architecte Roger Ringwald y développe une architecture un peu plus originale : rez-de-chaussée à parement de moellons grossièrement équarris avec encadrement de porte d'entrée mouluré, fenêtres du premier niveau à linteau en arc segmentaire et volets à persiennes colorés, alternées avec des baies carrées à petits carreaux au-dessus des portes piétonnes. En extrémité d'îlot l'architecte impose un balcon à l'étage et un toit en pavillon avec lucarnes en chien assis. L'immeuble central de l'îlot est orné d'un fronton chantourné portant la date de fin de construction "1953".

(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Commune de Corcieux - Henry Jean-Yves